Azerbaïdjan occidental Iranien un Imam Sunnite violemment passé à tabac par des agents du Ministère des Renseignements

Azerbaïdjan occidental Iranien un Imam Sunnite violemment passé à tabac par des agents du Ministère des Renseignements.

ali-hoseinzade

26 Janvier 2015 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA nouvelle illustration du racisme d’état institutionnalisé, décidé et appliqué en haut lieu par le régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani contre ses minorités ethniques et religieuses : Un imam Sunnite originaire de la minorité Kurde d’Iran, a été retrouvé ce Lundi 19 Janvier 2015, totalement inconscient et sans connaissance dans un champ dans la province de l’Azerbaïdjan occidental de l’Iran, après avoir été sauvagement interrogé et battu par des agents en civil du Ministère des Renseignements

Selon les premier rapports parvenus aux activistes et militant-es de l’agence Iranienne de défense des droits humains HRANA, l’imam de la mosquée du village de Khankandi située dans la ville de Miandoab, M. Ali Hosseinzadeh, a été poursuivi puis violemment frappé et passé à tabac par des agents en « civil » de la police politique armés, près du village de Dash Band sur la route menant de Bukan à Miandoab ce Lundi 19 Janvier 2015.

L’Imam Ali Hosseinzadeh été poursuivi par un groupe d’agents de la police politique en « civil » armés, qui voyageaient dans deux voitures banalisées avec des plaques d’immatriculation personnalisées, ceux-ci l’ont arrêté près du village du village d’Anbar situé dans le district rural du village de Sharqi Akhtachi-ye. Les agents qui étaient semble-t-il accompagné d’un d’officier de police local, lui ont ensuite immédiatement bandé les yeux avant de commencer à l’interroger en plein champ, comme Ali a refusé de leur répondre, ses agresseurs ont commencé à le frapper et à le rouer de coups de poings et de coups de pied, ils lui ont ensuite enfoncé la tête dans la boue pour l’étouffer, et l’ont abandonné ensuite totalement inconscient et sans soins alors qu’il avait perdu connaissance.

Le corps inconscient d’Ali, a été découvert heures plus tard couvert de boue, par ses parents et amis qui étaient parti à sa recherche, ils l’ont ensuite emmené d’urgence à l’hôpital de la ville de Bukan.

Après avoir repris conscience quelques heures après M. Ali Hosseinzadeh a été mesure d’informer sa famille à propos de l’agression et de ce qui lui était arrivé, le lendemain au cours de la journée du Mardi 20 Janvier, son état physique s’est de nouveau détérioré le laissant incapable de parler. Quelque jours après le Vendredi 23 Janvier 2015,  Ali était toujours dans l’incapacité totale de parler, et souffrait de nausées et d’étourdissements à répétitions, dues aux blessures qu’il avait subi lors de son agression.

L’attaque est présumé avoir été orchestrée par des agents en « civil » du Ministère des Renseignements de la ville de Bukan, qui avait menacé à plusieurs reprises cet Imam Sunnite Kurde. Selon des témoignages locaux quatre personnes sur les cinq assaillants étaient de langue persane, ce qui indique qu’elles n’étaient pas originaires de la région et seulement une de ces personnes – un officier de police local semble-t-il, parlait le Kurde.

Ali Hosseinzadeh avait déjà reçu une convocation écrite pour un interrogatoire, venant d’un bureau local du Ministère des Renseignements, après avoir tenu une réunion dans la Mosquée du village de Khankendi.

Après son arrivée à ce bureau de la police politique de Bukan, on lui avait dit que l’interrogatoire avait été ajourné et de revenir à une date ultérieure, du fait que l’interrogateur n’était pas présent ce jour-là.

M. Ali Hosseinzadeh avait ensuite refusé de retourner dans ce bureau du Ministère du Renseignement, sans une nouvelle convocation écrite en bonne et due forme , la réponse et les pressions ne s’était pas faites attendre, et il avait été a plusieurs reprises menacés et insulté par téléphone, par des agents du Ministère des Renseignements quelques jours avant son agression.

Voir aussi sur : https://hra-news.org/en/sunni-imam-severely-beaten-iran

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s