La prisonnière politique Hakimeh Chokri exilée de force vers la prison de Varamin Gharchak

La prisonnière politique Hakimeh Chokri exilée de force vers la prison de Varamin Gharchak

hakime-shokri2

19 et 18 Décembre 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA : La prisonnière politique Iranienne Hakimeh Chokri qui était détenues dans le Quartier des femmes de la prison d’Evin, a été brutalement transférée dans le cadre d’une peine dite « d’exil intérieur » dans la prison de Varamin Gharchak située prés de la localité de Chahr-e-Rey (Une ville du Sud de la province de Téhéran), parce qu’elle avait osé émettre des critiques publiques sur la situation préoccupante et les manques d’attentions systématiques des autorités pénitentiaires locales, à l’égard des femmes détenues dans cette même prison d’Evin .

Selon les premiers rapports parvenu aux militant-es et activiste du collectif Iranien de défense des droits humains HRANA, la prisonnière politique Hakimeh Chokri qui est une militante du comité des Méres en deuil du Madarane Laleh Park – un collectif de Mères de prisonniers politiques et de Mères de martyrs qui avaient perdus des enfants lors des répressions des manifestations et des protestations post-électorales du 12 Juin 2009 qui avaient précédées la « réélection » frauduleuse et controversée du dictateur AhmadinejadNdlr, a brutalement été exilée de force vers la prison de Varamin-Gharchak, pour avoir oser critiquer publiquement, la situation et les conditions de détention déplorables dans le Quartier des femmes de la prison d’Evin à Téhéran. Par ailleurs on a également appris que les autorités pénitentiaires et le Gouverneur*1 d’Evin, avaient menacé d’autres détenues de peines dites « d’exil intérieur » si comme Hakimeh elles continuaient à se plaindre de leurs conditions de détention actuelles.

Mme Hakimeh Chokri avait déjà été arrêtée une première fois le 5 Décembre 2010, lors d’une commémoration en mémoire d’Amir Arshad Tajmir, l’un des jeunes martyrs qui avaient été tués par les forces antiémeutes Iraniennes, lors des protestations post-électorales du 12 Juin 2009. A la suite de cette arrestation elle avait passé deux mois et demi, dans la sinistre Section 209 de la prison d’Evin, avant d’être libérée sous caution.

Le 11 Avril 2012 elle avait a été condamnée à une peine de 3 ans de prison par le « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran, présidée par le juge Moghiseh, pour des accusations de: « Propagande contre le régime » et « d’Actions planifiées contre la sécurité nationale ». Hakimeh Chokri était emprisonnée dans la prison d’Evin, depuis le mois de Novembre 2013 avant cette nouvelle peine d’exil intérieur et ce transfert brutal vers la prison de Varamin-Gharchak.

 Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/hakimeh-shokri-exiled-prison-varamin
-*1 Gouverneur nom générique donné aux directeurs de prison en Ira

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s