Gréves de la faim des prisonniers politiques de la prison d’Urmiyeh le PJAK déclare qu’Hassan Rouhani conduit chaque jour un peu plus le régime Iranien vers le militarisme et le fascisme plus total

Gréves de la faim des prisonniers politiques de la prison d’Urmiyeh le PJAK déclare qu’Hassan Rouhani conduit chaque jour un peu plus le régime Iranien vers le militarisme et le fascisme plus total.

ala-pjak2

17 Décembre 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via l’agence Kurde indépendante Rojhelat.info : La situation des prisonniers politiques en grève de la faim dans la prison Darya de la ville d’Urmiyeh se détériore. Les rapports indiquent que pour le cas d’Alireza Raosuli qui a déjà passé environ 40 jours en grève de la faim, les autorités pénitentiaires Iraniennes, ont tenté toutes les pires pressions imaginables pour briser sa résistance.

Depuis le 20 novembre 2014 dernier, 29 prisonniers politiques Kurdes d’Iran enfermés dans ce centre pénitentiaire d’Urmiyeh sont en grève de la faim, leur principaux problèmes viennent du fait que le régime théocratique et fasciste de Téhéran, a décidé en haut lieu de rogner leurs statuts de détenus politique, en décrétant brutalement Quartier de la prison qui leur était réservé d’habitude, serait « fusionné » avec un autre Quartier traditionnellement réservé aux prisonniers dits de « droits communs » et aux trafiquants de drogue ou l’arbitraire le plus total règne .

La dernière assemblée générale du PJAK ou Parti Pour Un Vie Libre Au Kurdistan a publié une déclaration à ce sujet. Dans celle-ci le PJAK a fait remarquer que la « République Islamique d’Iran » tente avec cette tactique systématique de répression basée sur des enfermements en cellules d’isolement, des tortures, des pressions physiques et psychologiques, assorties de menaces d’exécutions sommaire, de faire pression sur tous-tes les militant-es et activistes du Rojhelat, pour rayer leur identité et leur dignité en tant que prisonniers politique Kurdes. Le PJAK annonce et affirme que ce système et toutes les politiques de la « République Islamique d’Iran » dirigées contre les Kurdes, ne seront jamais à même de répondre à la demande et à la quête de liberté des populations Kurdes comme celles de toutes les autres minorités régionales opprimées en Iran. Qui sont des problèmes bien plus profonds que ne peuvent l’imaginer les hautes autorités politiques Iraniennes.

Le PJAK avertit l’Iran du président Rouhani et déclare que si son gouvernement qui est pourtant toujours présenté comme « Modéré » en Occident, poursuit dans sa politique déraisonnable de rejet de ses minorités régionales, faites d’arrestations illimitées, d’exécutions de masse, et de tortures , comme il le fait actuellement avec les prisonniers politique de la prison d’Urmiyeh, cela conduira son pays tout droit dans une situation de militarisation fasciste irréversible.

Le PJAK fait également remarquer que la situation de sa région du Rojhelat (Kurdistan Iranien) avait atteint un tel point de non-retour que celui-ci ne correspondait pas à plus de tolérance, et à un dialogue politique ouvert qui serait en faveur de toutes les parties intéressées, alors même que dans son programme électoral Rouhani avait annoncé et promis qu’il se pencherait au nom de « l’Unité nationale » sur un traitement plus approprié et égalitaire de la question des minorités régionales et nationales discriminées en Iran. Et qu’il ferait accélérer les procédures de libération des milliers de prisonniers politiques et de conscience Iraniens qui sont enfermés en prison dans des conditions de détentions inhumaines, pour avoir simplement exprimé leurs droits à la libre pensée et à plus de libertés politiques.

Si le Gouvernement Iranien voulait vraiment se sauver des crises politiques profondes et du blocus économique qu’il subit actuellement, il devrait abandonner sa politique réactionnaire moyenâgeuse basée sur la peur et l’intimidation permanente dirigée contre ses populations. Notre jeunesse et notre peuple dévoué à sa lutte pour sa liberté, doivent tout faire pour faire entendre leurs voix et leurs insatisfactions contre ce régime des Mollahs, nos populations du Rojhelat doivent multiplier les mobilisations et les manifestation contre toutes ces discriminations d’un autre Age, érigées en « mode de gouvernance » par la « République Islamique d’Iran » et soutenir par tous les moyens la lutte des détenus politiques gréviste de la faim de la prison d’Urmiyeh.

Tous les ressortissants Kurdes comme Iraniens , et tous ceux des autres sociétés et peuples de toutes cultures et de toutes origines, ne doivent pas oublier que leur cible principale doit être la libération de tous les prisonniers politiques en Iran, comme celle de ceux qui sont enfermés partout ailleurs dans le monde. Chacune de nos voix et chacune des pressions que nous ferons contre ce régime comptent. Elles sont une prévention contre toutes les politiques qui conduisent à nouveau l’Iran vers le fascisme et  une crise majeure.

Mise à jour de dernière minute – Rassemblement de solidarité avec les grévistes de la faim de la prison d’Urmiyeh aujourd’hui 19 Décembre 2014 à 15 Heures devant l’ambassade d’Iran.

La Feyka, la fédération des associations kurdes de France, appelle à un rassemblement, ce vendredi 19 décembre :

-Appel à manifester – en soutien à la Grève de la faim des prisonniers politiques kurdes en Iran. Voilà 32 jours que les prisonniers politiques kurdes sont en grève de la faim en Iran pour protester contre les conditions de détention inhumaines. Leurs vies sont désormais gravement en danger. Un rassemblement en solidarité avec les grévistes de la faim aura lieu ce vendredi 19 décembre, à 15h au métro Iéna, ligne 9, près de l’ambassade d’Iran à Paris (4 avenue d’Iéna).

Plus d’une centaine de condamnés à mort de la prison de Karaj (province de Téhéran) auraient rejoint le mouvement de grève de la faim. 35 ont été placés en cellule d’isolement. À la prison d’Urmiyeh, 8 grévistes ont été hospitalisés avec tentatives de réhydratation forcées.

Annonce parue sur le site de nos camarades et ami-es du site Paris Luttes Info : http://paris-luttes.info/rassemblement-en-solidarite-avec-2315
Voir aussi sur : http://rojhelat.info/en/?p=7975
Rapport sur le 27 Jour de gréve de la faim des prisonniers politiques Kurdes d’Urmiyeh : http://rojhelat.info/en/?p=7970
Page Face Book pour exprimer vos actions et messages de solidarité : https://www.facebook.com/info.rojhelat

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s