Pour Hojjat-al-Islam Abbas Ramadani le prêcheur du vendredi de la ville de Rafsanjan tous les Bahaïs doivent être expulsés de la province de Kerman

Pour Hojjat-al-Islam Abbas Ramadani le prêcheur du vendredi de la ville de Rafsanjan tous les Bahaïs doivent être expulsés de la province de Kerman.

abas-ramazanipour2

Hojjat-al-Islam Abbas Ramadani

5 et 9 Décembre 2014 nouvelle qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA qui illustre une fois de plus le profond racisme institutionnalisé en haut lieu par les agents du régime totalitaire et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani, dirigé contre de nombreuses minorités ethniques, régionales et religieuses d’Iran : Lors d’une réunion de clercs et de fonctionnaires religieux qui avait eu lieu le 2 Décembre 2014 dernier, le Prêcheur de la prière du vendredi de la ville de Rafsanjan (Située dans la Province de Kerman). Hojjat-al-Islam Abbas Ramadanipour, s’en est violemment pris à la communauté  Bahaïe*1 locale, en déclarant qu’il y avait un certain nombre de « sectes » dans cette province, mais qu’ hélas celles-ci n’étaient pas assez connues des gens ordinaires de la province qui ignorent que leurs « adeptes » vivent et travaillent parmi eux.

Selon un rapport parvenu aux militant-es et activistes du collectif Iranien de défense des droits de l’homme HRANA, citant un article paru sur l’agence de nouvelles et de propagande d’État Fars NewsHojjat-al-Islam Abbas Ramadanipour a déclaré : « Il y a certes un grand nombre de Juifs qui travaillent dans les Bazars de notre ville de Rafsanjan, mais la différence entre eux et les Bahaïs, c’est que les Bahaïs sont des êtres impurs ».

Toujours dans sa déclaration parue sur Fars News. Après avoir rappelé et évoqué l’histoire des doctrines de Shaykhi Babi et les avoir comparé avec celles de la religion Bahaïe, Hojjat-al-Islam Abbas Ramadanipour, a affirmé que les Bahaïs disposaient de soutiens de riches hommes d’affaire Russes, tout en répétant que les Bahaïs étaient des êtres impurs, et que toutes relations d’affaires avec cette communauté religieuse étaient strictement interdites car elle relevait du péché (Haram).

Hojjat-al-Islam Abbas Ramadanipour a ensuite conclu dans la même veine haineuse en disant : « Cette secte d’impurs a établi de nombreuses activités et des programmes soi-disant éducatifs dans notre ville, nous devons appuyer fermement certaines demandes légitimes de nos populations, et mettre tout en œuvre pour les faire expulser de notre province ».

Note: -* 1  Depuis l’arrivée au pouvoir des contre-révolutionnaires religieux à l’origine du régime totalitaire des Mollahs, les Bahaïs (qui seraient encore environ 350 000 a vivre encore en Iran selon les derniers recensements) sont l’une des minorités religieuses parmi les plus persécutées en Iran, Leur foi étant considérée comme postérieure à l’islam, celle-ci n’est donc pas reconnue par le régime, comme faisant partie des principale grandes religions monothéistes (Christianisme, Islam, Judaïsme). De ce fait les Bahaïs sont toujours considérés comme des  Hérétiques  et des êtres Impurs.

Il convient en outre de noter que ceux-ci n’ont pas le droit de percevoir de retraites, de bénéficier des mêmes droits sociaux que les autres Iraniens, d’avoir accès normalement a l’éducation primaire et secondaire, d’inscrire leurs noms sur les tombe de leurs défunts, d’hériter, de se réunir pour pratiquer leur religion, en plus de voir leurs lieux sacrés et leurs cimetières sont régulièrement détruits ou profanés.

Entre autres persécutions qu’ils subissent au quotidien, il leur est interdit de créer leurs entreprises ou de tenir des commerces, ceux qui l’osent voient leurs régulièrement saisis ou confisqués. Et des pressions sont également réguliérement exercées sur les employeurs Iraniens, pour faire licencier les salariés d’origine Bahaïs s’ils leur arrivaient de les embaucher.

 Voir aussi sur : https://hra-news.org/en/friday-prayer-leader-rafsanjan-proposes-expelling-bahais

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s