Iran dernières mises à jour au sujet de la Condamnation à mort Soheil Arabi pour des messages soi-disant insultants contre le prophète publiés sur sa page Facebook

Iran dernières mises à jour au sujet de la Condamnation à mort Soheil Arabi pour des messages soi-disant insultants contre le prophète publiés sur sa page Facebook.

iran_execution-soheil2

4 Décembre 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le blog de nos ami-es et camarades du site Solidarité OuvrièreCommunisme Ouvrier et que nous relayons ici: Ces deux derniers jours nous avons reçus plusieurs informations dont une parue sur le site Radio Zamaneh *1 disant qu’il y avait peu être un peu d’espoir sur le sort réservé au blogueur et prisonnier politique iranien Soheil Arabi, dont la peine de mort avait été confirmée par la Cour suprême de la « République Islamique d’Iran ».

hrw.org New York, le 2 décembre 2014 – Les autorités judiciaires iraniennes devraient annuler la condamnation à mort visant un homme de 30 ans jugé suite à des messages diffusés sur Facebook et qui risque d’être exécuté à tout moment, a déclaré Human Rights Watch Le 24 novembre 2014 dernier la Cour suprême de l’Iran a confirmé le verdict prononcé en première instance par le tribunal pénal qui a condamné Soheil Arabi à la pendaison. Le dossier a été transféré à l’unité responsable de l’application des jugements de la Cour, d’où le risque d’une exécution imminente.

En août dernier, un tribunal pénal de Téhéran a reconnu Soheil Arabi coupable de  d’« outrage au Prophète Mahomet » ou « Sabb al-Nabi » selon la loi Iranienne –Ndlr, un crime passible de la peine de mort selon le code pénal iranien. Son avocat a demandé aux autorités judiciaires de suspendre le verdict et de réexaminer cette affaire.

« Il est aberrant qu’une personne puisse être condamnée à la pendaison simplement pour avoir diffusé sur Internet des messages perçus comme vulgaires, offensants ou insultants », a déclaré Eric Goldstein, directeur adjoint de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « L’Iran devrait réviser d’urgence son Code pénal afin d’en supprimer les articles qui criminalisent la liberté d’expression pacifique, en particulier ceux qui prévoient la peine de mort en cas d’infraction. »

Vahid Moshkani, l’un des avocats de Soheil Arabi, a indiqué à Human Rights Watch que la Cour suprême a rejeté les arguments de la défense, selon lesquels Soheil Arabi n’avait pas rédigé lui-même plusieurs messages jugés offensants, mais les avait simplement partagés sur son compte Facebook. Or, l’article 263 du Code pénal islamique révisé, en vigueur en Iran, prévoit qu’une personne qui « insulte le Prophète » alors qu’elle est en état d’ivresse ou cite les propos d’autres personnes, parmi d’autres circonstances atténuantes, sera condamnée à 74 coups de fouet et non à la peine de mort.

L’Iran réprime durement la liberté d’expression, avec un nombre particulièrement élevé d’écrivains emprisonnés, selon Reporters sans frontières. En juillet 2014, au moins 65 journalistes, blogueurs et d’autres militants des médias sociaux étaient incarcérés après avoir été condamnées pour divers propos exprimés oralement ou par écrit. En mai 2014, la police iranienne a arrêté quatre jeunes hommes et trois jeunes femmes ayant dansé dans un clip vidéo viral diffusé sur YouTube, qui mettait en scène la chanson « Happy ».

Pour lire le communiqué intégral en anglais, veuillez cliquer ici.

Mise à jour parue ce 4 Décembre sur le site Iranien Radio Zamaneh: Il y aurait une possibilité de révision du procès de Soheil Arabi

La Cour suprême Iranienne serait en train d’étudier à nouveau la révision du dossier judiciaire, du blogueur et prisonnier politique Soheil Arabi, ainsi que la peine de mort à laquelle il a été condamné.

Gholamhossein Mohseni Ejei le porte-parole du pouvoir judiciaire Iranien, a rapporté le Mardi 2 Décembre 2014 dernier, que bien qu’il n’y ait pas eu pour le moment de discussions officielles sur l’octroi d’une demande de pardon pour Soheil Arabi, son ministère avait toutefois accordé et accepté une demande de réexamen du dossier , émise par la famille de ce prisonnier politique condamné à mort.

Le 30 Novembre 2014 dernier Mme Nastraran Naimi l’épouse de Soheil Arabi avait accordé une interview à un journaliste de Radio Zamaneh, disant qu’elle avait demandé une révision de la condamnation à mort de son mari, tout en se montrant optimiste sur un changement d’avis positif pouvant émaner de la Cour suprême Iranienne.
En Décembre 2013 dernier Soheil Arabi avait été arrêté par une unité spéciale des « Gardiens de la Révolution » de l’IRGC chargée de traquer les dissidents et les opposants au régime sur internet, pour avoir critiqué les politiques gouvernementales Iraniennes sur l’une de ses pages Facebook. Il avait ensuite été condamné à mort pour des accusations de crime de « Sabb al-Nabi » c’est-à-dire : « D’avoir publiquement insulté le prophète » par le biais de publications de textes « séditieux » sur divers pages de réseaux sociaux.

Amir Salar Davoudi, l’un des principaux avocats et conseillers juridiques de Soheil Arabi, a également appelé officiellement à un réexamen de l’affaire, tout en exprimant l’espoir que sa nouvelle demande de révision du procès de Soheil, puisse faire changer d’avis positivement les Commissions juridiques de la Cour suprême d’Iran, et qu’elle puisse faire annuler la condamnation à mort de son client

Voir aussi sur: https://communismeouvrier.wordpress.com/2014/12/03/iran-condamnation-a-mort-pour-des-messages-sur-facebook/
-*1 voir sur: http://archive.radiozamaneh.com/english/content/arabi-death-sentence-under-review

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s