Zāhedān province du Sistan Baloutchistan Iranien exécution de deux prisonniers de conscience Baloutches

Zāhedān province du Sistan Baloutchistan Iranien exécution de deux prisonniers de conscience Baloutches.

mahmud-shahbakhsh-vahid-shahbakhsh2

Vahid Shah Bakhsh et Mahmoud Shah Bakhsh

21 et 17 Novembre 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA : Deux prisonniers de conscience appartenant à la minorité Baloutche d’Iran ont été exécutés à huis clos dans la matinée du Jeudi 12 Novembre 2014 , dans la cour de la prison centrale de Zāhedān (Province du Sistan Balouchistan)

Selon les rapports et témoignages parvenus aux militant-es et activiste du collectif HRANA, les prisonniers politiques et de conscience Baloutches Vahid Shah Bakhsh qui était âgé de 22 ans ,et Mahmoud Shah Bakhsh qui était âgé de 23 ans, ont été emmenés à la potence et pendus, tôt dans la matinée du Jeudi 13 Novembre 2014 , ils avaient été condamnés a mort pour des accusations d’êtres des « Moharabeh », c’est à dire d’êtres des « Ennemis de dieu en Inimité contre celui «  -selon la loi Iranienne- Ndlr, et pour de supposés: « d’Agissements contre la sécurité nationale ».

Les deux hommes avaient été soumis à des torture sévères dans un centre de détention secret de Zāhedān tenu par des agents du Ministère des Renseignements- il convient de noter que les militant-es et activistes du collectif HRANA n’ont pour le moment pas pu obtenir plus de détails entourant tout ce que ces deux prisonniers ont pu subir dans ce centre de Tortures. Vahid Shah Bakhsh qui également connu sous le nom d’Abdol Rahman et comme étant le fils de Ghous Uddin, et Mahmoud Shah Bakhsh qui était également connu sous le nom Junaid – et comme étant le fils de Mohammad Dur, avaient été arrêtés à Zāhedān en Avril 2012.

Vahid Shah Bakhsh avait été actif dans ses critiques contre le gouvernement, et s’était prononcé publiquement à plusieurs reprises, contre l’oppression rencontrée par les minorités Sunnites Baloutches en Iran. Il était en vacance scolaires quand des agents des forces de polices spéciales Iraniennes, avaient brutalement fait irruption dans sa maison familiale en vue de la fouiller, lors de cette perquisition effectuée sans mandats, les agents lui avaient tiré dessus et grièvement blessé , il fut ensuite embarqué sans ménagements vers un centre de détention secret du Ministère des Renseignements , sans possibilités de recevoir les premiers soins, ni un traitement médical adéquat.

Vahid Shah Bakhsh et Mahmoud Shah Bakhsh ont ensuite été soumis à de graves tortures pendant toute la période où ils furent détenus dans ce centre secret du Ministère des Renseignements. Le 8 Janvier 2014, après une parodie de procès les deux hommes ont ensuite été condamnés à mort par la Direction générale numéro 1 de la Cour du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Zāhedān pour des accusations d’êtres des « Moharabeh », c’est à dire d’être des « Ennemis de dieu en Inimité contre celui ci «  -selon la loi Iranienne- Ndlr et des: « Actions contre la sécurité nationale ».

-Mahmoud Shah Bakhsh fut de nouveau été transféré dans centre de détention du Ministère des Renseignement de Zāhedān au début du mois Janvier 2014, où il a été détenu et torturé physiquement et psychologiquement trois jours d’affilées par les « interrogateurs » et bourreaux du régime qui ont essayé de le forcer à faire des « Aveux filmés sur une grande chaine de télévision nationale », ce qu’il refusa strictement. En représailles il fut ensuite transféré sous régime de surveillance sévère, dans le Quartier numéro 1 de la prison centrale de la ville de Zāhedān, aussi connu sous le nom de «Quartier de la jeunesse».

Quelque semaines après le 12 Février 2014, Mahmoud Shah Bakhsh était de nouveau été transféré le centre de détention du Ministère des Renseignements. Où un fois sur place il fut à nouveau sévèrement torturé pendant plusieurs heures par les bourreaux du régime qui réussirent par ces pressions ignobles, à le contraindre finalement à faire ces « Aveux filmés » qu’ils avaient précédemment exigés de lui.

Les médias et les chaines de Télévisions d’État Iraniennes comme la tristement célèbre « Agence de nouvelles » Press-TV.Ir diffusent régulièrement des « Aveux » et des « Confessions «  filmé-es et diffusées sur leurs antennes à des heures de grande écoute, de prisonniers politique et de condamnés à mort Iranien-nes qui sont généralement obtenus par des chantages et des fausses promesses de « Clémence » faites aux familles des détenus, par des violences, des pressions physiques et psychologiques et l’utilisation systématique de la Torture* 1 . Une triste illustration de plus des méthodes ignobles et inhumaines de cette dictature, pour tenter d’influencer ou plutôt de terroriser son opinion publique et justifier ainsi ses exécutions sommaires de masse.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/two-sunni-baloch-prisoners-executed-iran
-*1 Relire les articles du site Ahwazi Arabs info consacrés aux « Aveux et confessions » extorqués par la torture à des prisonniers et condamnés mort de la province du Khuzestân filmé , diffusés à des heures de grande écoute par la chaine et « Agence de nouvelles » d’Etat Iranienne Press-TV.Ir.
Trial by media, Death by Press-Tv: http://www.ahwaziarabs.info/2014/06/trial-by-media-death-by-press-tv.html
Comment Press-Tv.ir diffuse des « Aveux » de prisonniers politiques extorqués par la Torture:
http://www.ahwaziarabs.info/2013/11/global-outrage-over-press-tv

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s