Une douzaine d’arrestations à Téhéran et des violences contre des manifestants à Ispahan lors de manifestations pacifiques contre la vague d’agressions sexistes par jets d’acides

Une douzaine d’arrestations à Téhéran et des violences contre des manifestants à Ispahan lors de manifestations pacifiques contre la vague d’agressions sexistes par jets d’acides.

Iran-protests-2014-2

27 Octobre 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency ou HRANA: Plus d’une dizaines de personnes qui avaient l’intention de rassembler pacifiquement pour protester contre les attaques sexistes récentes par jets d’acide, ont été arrêtées, beaucoup d’entre elles ont été violemment battues et humiliées par les forces répressives spéciales anti émeutes de la Naja Police.

Selon les rapports parvenus aux militant-es et activiste du collectif Iranien de défense des droits humains HRANA. Ces personnes qui avaient l’intention de manifester devant le ministère de l’Intérieur contre les attaques à l’acide récentes contre des femmes pour « Mauvais port du Hijab » ont été violemment prises à parti par les forces spéciales de la police anti-émeute de Téhéran. Dans le même temps ont apprenait que des militant-es et defenseur-Es des droits de l’homme arrêtés lors du rassemblement, comme l’avocate Nasrin Sotoudeh, Giti Pourfazel, Abbas Jamali, Peyman Aref et Farid Rohani, avaient été libérés âpres avoir passé deux heures de garde a vue- sauf Nasrin Sotoudeh qui n’a été libérée qu’après avoir passé 7 heures en garde à vue.

En outre il convient de noter qu’au cour de la même journée les agents de la Police de la moralité de Téhéran ont également arrêté 160 femmes et sept hommes. Qui ont été ensuite transférés vers le « Centre Social de lutte contre le vice » – connu également sous le nom de Vozara Center.

L’un des détenus qui a été libéré a déclaré à un journaliste du collectif HRANA: « Le nombre total de femmes détenues dans le Vozara Center était d’environ 160. La plupart des détenues ont été libérés par les fonctionnaires du Centre en deux groupes. Le premier groupe comprenait 89 personnes et le deuxième groupes environ 70 personne, 5 à 7 personnes sont toujours en détention« . Il a rajouté: « La militante Maliha Garshasbi malgré le fait qu’elle soit âgée est toujours en détention, simplement parce que selon eux, elle détiendrait un record de participation dans des rassemblements de protestations. A côté d’elle, 4 autres femmes qui avaient elles aussi des antécédents de participation à des réunions « illégales » sont toujours maintenues en détention « .

Concernant le comportement des fonctionnaires de la « Police de la moralité » du Vozara Center envers les femmes détenues cette même source à conclu en disant:  » Les policiers se sont comporté de manière très violentes avec les femmes qu’ils avaient arrêtées, certaine on été violemment frappées lors de leurs transferts dans le Centre » […] « Parmi les hommes qui ont été embarqués pendant le rassemblement , environ 6 à 7 hommes qui avaient été détenus dans les étages supérieurs du Vozara Center ont été sévèrement battus, ils sont toujours en garde à vue, même si apparemment la plupart des femmes détenues ont depuis été libérées « . – Selon les toutes dernières nouvelles transmises au collectif HRANA, seul l’un des sept hommes arrêtés et transférés au Vozara Center aurait été libéré.

En outre les dernières nouvelles en provenance le la ville d’Ispahan semblent indiquer que les personnes qui avaient prévues de tenir le même jour un rassemblement de protestation pacifique devant le centre municipal d’Ispahan, ont été la encore victime de violences commises par les forces répressives et les agents de la police anti-émeute qui ont fait usage de coups de matraques et de tirs de grenades lacrymogène pour disperser la foule. Plusieurs observateurs et témoins de cette scène ont déclaré:  » Malgré le fait que nous assistions à un rassemblement très calme et très digne, l’attitude de la police à été d’une violence et d’une agressivité inouïe ».

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/dozens-arrested-tehran-protest-acid-attacks

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s