Urgent les prisonnières Iraniennes Reyhaneh Jabbari et Ashraf Nazari risquent d’êtres exécutées dans les heures à venir ce Mardi 30 Septembre

Urgent les prisonnières Iraniennes Reyhaneh Jabbari et Ashraf Nazari risquent d’êtres exécutées dans les heures à venir ce Mardi 30 Septembre.

reyhane-jabbari2

Reyhaneh Jabbari  lors de son procès

29 et 30 Septembre 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency et le site Iran Human Rights : Les deux prisonnières et condamnées à mort Iraniennes Reyhaneh Jabbari et Ashraf Nazari, ont toutes deux été transférés dans les cellules d’isolement de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr – située dans la ville de Karaj -grande banlieue de Téhéran , selon des sources locales bien informées ces deux prisonnières doivent êtres exécutées tôt dans la matinée de ce Mardi 30 Septembre 2014 .

Selon le rapport publié par les militant-s et activistes du site Human Rights Activists News Agency ou Hrana. La prisonnière Iranienne et condamnée à mort pour des accusations d’assassinat Reyhaneh Jabbari, à brutalement été transférée de la prison de Gharchak située dans la ville de Varamin, vers la Section des cellules d’isolement de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr – située dans dans la ville de Karaj -grande banlieue de Téhéran, hier au cours de la journée du Lundi 29 Septembre 2014.

L’affaire de Reyhaneh qui est accusée d’avoir tué un médecin et ancien agent à la retraite du redouté Ministère des Renseignements du nom de: Morteza Abdolali Sarbandi, en se défendant alors que celui ci tentait de la violer, avait au cours de ces derniers mois attiré l’attention de toutes les organisations internationales féministes et de défense des droits de l’Homme. Toutes ces organisations avaient conclu à l’unanimité que son procès avait été bâclé, inéquitable et impartial. Alors même que selon les avocats de Reyhaneh des témoignages accablants contre Morteza Abdolali Sarbandi se trouvaient dans le dossier judiciaire de l’affaire*1.

Reyhaneh Jabbari avait été accusée d’avoir commis l’assassinat présumé de cet homme alors qu’elle n’avait 19 ans, elle fut ensuite condamnée à mort en deuxième instance après avoir purgé une peine « Préventive » de 7 ans de prison. Reyhaneh a certes accepté les charges judiciaires retenues contre elle, mais  en déclarant qu’elle n’avait fait que se défendre contre cette homme qui avait tenté de la violer au moment des faits.

Par ailleurs nous avons appris toujours par le biais d’un autre rapport publié par le collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency qu’une autre prisonnière et condamnée à mort Iranienne nommée Ashraf Nazari qui est également accusée d’assassinat, à elle aussi été brutalement transférée de la prison Garchak vers la Section des cellules d’isolement de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr – située dans la ville de Karaj -grande banlieue de Téhéran. Comme pour le cas de Reyhaneh, elle doit être elle aussi exécutée dans la matinée du 30 Septembre 2014.

Nouvelles publiées par le site Iran Human Rights 29 Septembre 2014: La jeune femme et condamnée à Iranienne âgée 26 ans Reyhaneh Jabbari a été transférée brutalement vers la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr – située dans la ville de Karaj, en vue de la mise en œuvre de sa condamnation à mort. Elle risque d’être exécutée dans les heures à venir au cours de cette matinée du Mardi 30 Septembre 2014.

Reyhaneh avait été condamnée à mort 7 ans auparavant pour l’assassinat présumé d’un médecin et ancien agent du Ministère des Renseignements alors qu’elle tentait au moment des faits de se défendre contre une tentative de viol de celui ci. Iran Human Rights demande instamment à tous les pays ayant des relations diplomatiques avec l’Iran, d’utiliser l’ensemble de leurs canaux et de leurs moyens afin faire stopper son exécution.

Ce Lundi 29 Septembre 2014: Madame. Sholeh Pakravan -la mère de Reyhaneh Jabbari a écrit il y a quelques heures de cela sur sa page Facebook que sa fille lui avait dit qu’elle avait été transférée vers la prison de Gohardasht Rajaee Shahr, et qu’elle devrait y être exécutée le lendemain. Selon Mme Shole Pakravan, les fonctionnaires de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr lui ont confirmé que le nom de Reyhaneh, est bien sur la liste officielle des exécutions planifiées pour la journée du Mardi 30 Septembre 2014.

Iran Human Rights et le RSI exhortent la communauté internationale à réagir immédiatement pour faire arrêter l’exécution de Reyhaneh. Mr. Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte-parole du RSI, a déclaré:  » Seules des réactions internationales fortes peuvent nous donner la possibilité de sauver Reyhaneh. Nous demandons à tous les pays ayant des relations diplomatiques avec l’Iran, d’utiliser l’ensemble de leurs canaux d’arrêter son exécution ».

Reyhaneh Jabbari qui est maintenant âgée de26 ans, avait été arrêtée en 2007 pour l’assassinat présumé de Morteza Abdolali Sarbandi, un médecin et ancien agent à la retraite du redouté Ministère des Renseignements Iranien qui avait tenté de la violer au moment des faits. Après son arrestation, Reyhaneh Jabbari avait été maintenu à l’isolement complet pendant plus de deux mois à la prison d’Evin, à Téhéran, période pendant laquelle elle n’avait pas eu accès à un avocat ni le droit de voir et de recevoir de visites des membres de sa famille.

Reyhaneh avait certes avoué à l’assassinat de cet homme immédiatement après son arrestation, mais n’a jamais eu le droit d’être assisté d’un avocat au moment où elle à fait et à signé sa confession. Elle a toujours déclaré qu’elle avait tué cet homme en légitime défense parce que celui ci avait tenté de la violer, après l’avoir violemment brutalisée.

Reyhaneh Jabbari a ensuite été condamné à mort en vertu de la loi Iranienne de la Qisas dites de « réparation en nature » – la loi du Talion en version Régime Iranien-NDLR. Par un « Tribunal Révolutionnaire » pénal de Téhéran en 2009. La peine de mort avait été confirmée par la Cour suprême de la « République Islamique » au cours de la même année.

Il convient également de noter que la famille de Reyhaneh avait été prévenue par des sources non officielles en Mars 2014 dernier. Qu’elle aurait déjà du être exécutée le 15 Avril 2014 suivant, mais l’exécution avait été reportée à la dernière minute par le Régime, du fait de nombreux mouvements de solidarité et de protestations internationales.

Depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau « Président » prétendument « Modéré » Hassan Rouhani en 2014 autour de 550 personnes ont été exécutées en Iran.

Voir aussi sur: http://iranhr.net/2014/09/urgent-iranian-woman-reyhaneh-jabbari-scheduled-to-be-executed-tomorrow/
https://hra-news.org/en/2-women-scheduled-executed-tomorrow-morning
Relire également sur:
-*1 : https://soliranparis.wordpress.com/2014/03/26/mobilisons-nous-pour-sauver-la-prisonniere-iranienne-reyhaneh-jabbari-de-la-pendaison/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s