Ville d’Hamadhan Aliakbar Younesi un jeune garçon de douze ans mort après avoir voulu imiter une exécution au cour d’un jeu d’enfant tragique ayant mal tourné

Ville d’Hamadhan Aliakbar Younesi un jeune garçon de douze ans mort après avoir voulu imiter une exécution au cour d’un jeu d’enfant tragique ayant mal tourné.

aliakbar-younesi2
Aliakbar Younesi mort tragiquement en voulant par jeu imiter une exécution

21 et 22 Septembre nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights Activists News Agency comme nous l’avions déjà évoqué ici à plusieurs reprise, en Iran, il n’est pas rare et même courant que des enfants en bas âge soient conviés par les autorités « Judiciaires » et les forces répressives du Régime, à assister à des exécutions publiques avec comme vous pouvez l’imaginer toutes les conséquences et traumatismes psychologiques que cela est susceptible d’entrainer : Aliakbar Younesi un jeune garçon de 12 originaire de la ville d’Hamadan est mort en ayant au cour d’un jeu d’enfant qui a tourné de façon tragique, voulu imiter chez lui une exécution publique comme il y en a des dizaines par an en Iran .

Selon le rapport parvenu aux militant-es et activistes du site du collectif Human Rights Activists News Agency ou Hrana. Un jeune garçon de douze ans nommé Aliakbar Younesi résident dans un immeuble du Boulevard Etemadiyeh située dans la ville d’Hamadan, est mort le mercredi 17 Septembre 2014 dernier en se pendant à une cheminée à l’aide d’une corde. Selon certains témoignages locaux, Aliakbar aurait essayé d’imiter une exécution publique, au moment ou ses parents l’avaient laissé seul chez lui pour aller faire des courses. La mort tragique de l’enfant et les circonstances du drame ont ensuite été confirmé par les médecins légistes des services de police de la ville d’Hamadan.

La mort du jeune enfant Aliakbar Younesi à déclenché une grande vague d’inquiétude dans la ville d’Hamadan ainsi que chez les tous les amis et les voisins et de la famille. Surtout quand l’on sait qu’il y a eu précédemment plusieurs autre cas semblables d’enfants qui sont morts dans le pays, victimes eux aussi de tragiques accidents de « Jeux » d’imitations d’exécutions.

De nombreux militants et défenseurs des droits de l’homme Iraniens, ont à plusieurs reprises pointé ces cas comme des exemples flagrants de la reproduction par des enfants des violences du Régime, ayant pour cause les exécutions publiques à répétition où les autorités Judiciaires et policières Iraniennes n’hésitent pas cyniquement à convier des enfants à y assister : « Pour montrer l’exemple ».

Récemment encore le 10 Septembre 2014 deux prisonniers ont été pendus en public en Iran, après avoir été condamnés à mort pour des motifs accusations flous et très vagues, la encore de jeunes enfants avaient été conviés par les autorités Judiciaires et les services de police de la ville à assister à ces deux exécutions.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/imitation-execution-ended-death-12-year-old-boy-hamedan

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s