Iran le prisonnier politique condamné à mort Arzhang Davoodi risque d’être bientôt exécuté

Iran le prisonnier politique condamné à mort Arzhang Davoodi risque d’être bientôt exécuté.

arjang221 et 28 Juillet 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via la page Iranienne Face Book Freedom Messenger et celle du site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’Homme Human Rights News Agency Le pouvoir Judiciaire du régime Iranien, a récemment condamné à mort Prisonnier politique Arzhang Davoodi pour son opposition au régime des Mollahs, alors même que selon des témoignage locaux et les dernières informations reçues du pays. M. Davoodi a déjà purgé 10 ans de prison.

Arzhang Davoodi qui est maintenant âgé 62 ans, est un enseignant qui avait été arrêté en Octobre 2003 , puis condamné à une peine de 15 ans de prison qui a été plus tard portée en appel à une peine de 20 ans de détention. Au cours des dix dernières années Arzhang a été soumis à des tortures, à des pressions physiques et psychologiques continuelles, ainsi qu’a de longues mise en cellules d’isolement et des privations constantes de soins médicaux.

Aux dernières nouvelles il serait bientôt transféré de la prison de Bandar Abbas une ville située dans la province du Hormozgan dans le Sud de l’Iran vers une prison de Téhéran, diverses organisations de défense des droits de l’Homme de la diaspora Iranienne, et Amnesty International craignent que ce transfert brutal , soit en faite une préparation de l’exécution imminente de ce prisonnier politique. Et que celle ci soit appliquée et réalisée peu de temps après la fin du Ramadan

-Mise à jour parue le 26 Juillet 2014 sur le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’Homme Human Rights News Agency ou Hrana.

La condamnation à mort d’Arzhang Davoodi  est Illégale: Le procureur de la Direction générale du Numéro un du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Karaj s’est basé sur l’ancien Code pénal Islamique, pour faire condamner à mort ce prisonnier politique.

Selon le rapport parvenu aux militant-es et activistes de l’agence Iranienne de défense des droits de l’Homme Human Rights News Agency ou Hrana, l’avocat d’Arzhang Davoodi maitre Vahid Meshkani Farahani, s’est rendu compte que le Juge et procureur général Asef AL-Hossaini présidant la Cour du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Karaj, s’était basé sur le verset Numéro 186 de l’ancien Code pénal Islamique pour le faire condamner à mort, alors que celui ci est obsolète et n’a plus cours actuellement en Iran.

Une source locale bien informée a dit à une journaliste du « Il y a plus d’un an que cette loi a été rendue obsolète par le parlement du Majlis et il n’y a pas eu de nouveau verset dans le Code pénal Islamique depuis. Normalement pour les charges judiciaires retenues contre lui, « d’appartenance et soutien au parti politique illégal du Mek » […] « Mr Arzhang Davoodi ne pouvait être condamné qu’a une peine maximale 15 ans de prison, sa condamnation à mort est donc complètement Illégale ».

La Direction Numéro une du « Tribunal Révolutionnaire » de la ville de Karaj a certes fait condamner à mort Arzhang Davoodi après un second procès en appel, mais en oubliant de dire que cette peine n’avait pas encore été confirmée, tant qu’elle ne serait pas statuée par la Cour suprême de la « République Islamique d’Iran » qui doit en principe confirmer ou non l’application de la peine de mort contre ce prisonnier politique.

Au cours de ces deux dernières années Arzhang Davoodi, a été condamné à deux nouvelles peines successives de dix années de prison par la branche Numéro 26 du « Tribunal Révolutionnaire » de Téhéran, alors qu’il purgeait déjà une peine de 10 ans de prison, ces deux précédentes condamnations ainsi que cette nouvelle brutale condamnation à mort, démontrent bien que les autorités Judiciaires du régime totalitaire d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani s’acharnent contre ce prisonnier qui n’a jamais voulu renier et arrêter ses activités politiques, y compris depuis l’intérieur des prisons où il a été successivement détenu.

Arzhang Davoodi est actuellement détenu dans la prison centrale de la ville de Bandar Abbas mais les autorités de pénitentiaire locales, l’on récemment informé de son transfert dans une prison de la province de Téhéran qui devrait avoir lieu dans les jours à venir.

Voir aussi sur: https://hra-news.org/en/arzhang-davoodi-illegaly-sentenced-death
https://www.facebook.com/Freedom.Messenger

ArzhangDavoodi2

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s