Nouvel acharnement contre le militant syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ibrahimzadeh et statu quo sur le sort de son camarade Reza Shahabi

Nouvel acharnement contre le militant syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ibrahimzadeh et statu quo sur le sort de son camarade Reza Shahabi.

behnam-ebrahimzadeh2

19 et 20 Juillet 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via la page Face Book Freedom Messenger : L’acharnement manifeste du régime totalitaire fasciste et anti ouvrier d’Ali Khamenei et Hassan Rouhani contre toute forme de contestations s’illustre encore dans sa brutalité. Notre camarade syndicaliste prisonnier politique Iranien Behnam Ibrahimzadeh, est de nouveau interdit de toute visites de sa familles et de ses proches.

Le 29 Juin dernier 2014 il avait enfin pu voir son fils après avoir passé plusieurs mois en cellule d’isolement complet période pendant laquelle il avait été privé de tous droits de visites, cependant la veille de cette visite , un groupe d’environ 6 agents du Ministère des Renseignements avaient perquisitionné son domicile familial puis avaient brutalement interrogé son fils Nima Ibrahimzadeh âgé de 15 ans qui est gravement malade et souffre d’une Leucémie aiguë, avant de lui saisir son ordinateur et d’autre de ses affaires personnelles.

Behnam Ibrahimzadeh est actuellement détenu dans la section 209 de la prison d’Evin de Téhéran, l’aile de la prison réservée aux prisonniers politiques jugés comme  » Les plus remuants et les plus dangereux pour le régime » qui est sous le contrôle des agents du Ministère des Renseignements et des « Gardiens de la révolution » de L’IRGC, et on est actuellement sans nouvelle du sort qui lui est réservé pour les semaines à venir.

Behnam Ibrahimzadeh est un blogueur et militant syndicaliste également défenseurs des droits de l’homme et de l’enfant, qui était parmi les détenus qui avaient été brutalement transférés à l’isolement après le raid violent d’unité anti émeutes spéciales et « Gardiens de la révolution  » en Avril 2014 dernier contre des prisonniers de la Section 350 d’Evin ou plusieurs détenus avaient été griévement blessés, une journée de sinistre mémoires que les opposants Iraniens appellent désormais Le Jeudi Noir d’Evin.

-Sort incertain et graves inquiétudes toujours sur l’état de santé de notre camarade syndicaliste Reza Shahabi.

Nous n’avons pas plus de nouvelles pour le moment de notre camarade syndicaliste Iranien Reza Shahabi depuis son transfert d’urgence de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh vers l’Hôpital Imam Khomeiny de Téhéran, tout ce que nous savons c’est qu’il vient d’atteindre les 50 jours de grève de la faim. On sait juste pour le moment qu’il attend Lundi pour donner sa réponse sur la fin de sa grève de la faim ou non, tant les autorités pénitentiaires ne lui auront pas donné de réponses positives sur le rétablissement de ses droits de visites. Ne lui auront pas donné de réponses positives sur le rétablissement de ses droits de visites.

Voir aussi sur: https://fa-ir.facebook.com/Freedom.Messenger

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s