Un tortionnaire des Gardiens de la Révolution de l’IRGC trahi par une application Smartphone d’un prisonnier Arabe Awhazi qu’il torturait

Un tortionnaire des Gardiens de la Révolution de l’IRGC trahi par une application Smartphone d’un prisonnier Arabe Awhazi qu’il torturait irgc-Torturer2

Le bourreau de l’IRGC piégé et démasqué par le Smartphone d’un prisonnier politique Arabe Ahwazi

17 et 19 Juin nouvelles qui nous sont parvenues via la page Face Book Freedom Messenger et le site Democratic Solidarity Party Of Al Ahwaz citant un rapport et article du journaliste Daniel Brett du Huffington Post: Une application mobile Smartphone a permis d’identifier le visage d’un tortionnaire des « Gardiens de la révolution » de L’IRGC, alors qu’il était en train de torturer un prisonnier politique Arabe Ahwazi qui avait été arrêté dans la ville d’Ahwaz , une ville à majorité Arabe située près de la frontière avec l’Irak.
 
La photo a été prise parce que le « Gardien de la révolution » qui torturait un groupe de militants et de prisonniers politique Arabes Ahwazis, a déclenché et activé involontairement une application anti vol Smartphone qui permet en envoyant un mail de localiser par GPS le visage d’un voleur de Téléphone. Manque de chance pour ce bourreau de L’IRGC l’appareil avait été rendu ensuite par des matons de la prison d’Ahwaz, à l’un de ces prisonnier qu’il était en train de torturer.
 
Cette « Bévue » d’un membre et bourreau « Gardiens de la Révolution » de L’IRGC qui se sont récemment déployés en masse en Syrie et en Irak pour venir en aide aux Etats marionnettes du régime totalitaire de Téhéran avec la brutalité notoire qu’on leur connait si bien, prouve et relève certaines faiblesses technologiques du régime théocratique et totalitaire de Téhéran, alors que celui ci à pourtant dépensé à plusieurs reprises- avec l’aide de grande boites occidentales spécialisée dans le flicage sécuritaire du Net, comme Nokia, Siemens, Bull Amesys France ou encore la boite de surveillance Israélienne  Allot Communications Ltd , plusieurs centaine de millions de Rials pour fliquer et filtrer les réseaux et les internautes Iranien-nes –NDLR.
 
Cet interrogateur et bourreau de L’IRGC qui a été démasqué par cette application Smartphone , est accusé par plusieurs prisonniers politiques Arabes Ahwazis qui ont désiré garder l’anonymat, d’implications dans de nombreux passages à tabac et de graves atteintes à la dignité humaine après qu’il soient passés entre ses mains, lors de gardes à vue et de séances d’interrogatoires.
 
Un homme de la ville d’Ahvaz, qui ne peut être nommé pour des raisons évidentes de sécurité a déclaré:  » J’ai été très surpris de retrouver dans mon téléphone portable, le visage d’un des bourreaux qui nous avait torturé, je veux que le monde entier connaisse son visage. En tant qu’Arabes Ahwazis nous avons été confrontés depuis des années à des injustices, et si nous voulons rendre public le visage de cet homme des services secret Iraniens … c’est parce nous voulons qu’ils se sentent humiliés du fait qu’on puisse relever leurs crimes contre l’humanité à travers le monde « .
 
Les populations Arabes Ahwazies de la province Iranienne méridionale du Khuzestan, sont depuis l’arrivée au pouvoir du régime totalitaire et fasciste des Mollahs, quotidiennement victimes de persécution et de discrimination sociales et ethnique. Des centaines de militants politiques et culturels Arabes Ahwazis sont régulièrement arrêtés et torturés par les agents des polices politiques du régime de Téhéran. Et un grand nombre d’entre eux ont été exécutés après avoir été accusés d’êtres des « Moharebeh »- c’est à dire d’êtres des « Ennemis de dieu en inimité contre celui ci« –NDLR. Ou encore pour des accusations de « Propagation de la corruption sur terre » et « Atteintes à la sécurité nationale« .
 
Un récent rapport de l’Office du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme ou HCDH a déclaré: « Nous ne pouvons que constater qu’au cours fu deuxième semestre de l’année 2013, il y a eu une escalade dramatique et sans précédents des exécutions de prisonniers politiques en Iran, appartenant principalement à des groupes minoritaires ethniques tels que les Kurdes, les Baloutches et les Arabes Ahwazis du Khuzestân ».

Voir aussi sur: https://fa-ir.facebook.com/Freedom.Messenger

Et sur le site du Democratic Solidarity Party Of Al Ahwaz: http://www.alahwaz.info/en/?p=9449
Notes -*1relire sur Comment une firme  Israélienne du flicage d’internet a vendu ses services à l’Iran: https://soliranparis.wordpress.com/2012/01/05/comment-une-firme-israelienne-du-flicage-dinternet-a-vendu-ses-services-a-liran/
https://soliranparis.wordpress.com/2012/02/08/comment-bull-une-entreprise-informatique-francaise-se-retrouve-impliquee-dans-le-flicage-du-net-iranien/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s