Urgent risques d’exécutions imminentes pour quatre prisonniers Sunnites Kurdes Iraniens

Urgent risques d’exécutions imminentes pour quatre prisonniers Sunnites Kurdes Iraniens.

sunni-kurds-prisonners2
Jamshid Dehgani et Jahangir Dehgani, Hamed Ahmadi et Kamal Molayee.

14 et 16 Juin 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via les sites Iran Human Rights et Amnesty international: Les familles des quatre prisonniers de conscience Sunnites Kurdes Iraniens ont rencontré leurs proches pour la dernière fois. Leurs exécutions avaient été prévues pour êtres appliquées le Dimanche 15 Juin 2014. Iran Human Rights ou IHR appelle à une réaction immédiate de la communauté internationale à mettre fin à ces exécutions illégales.

Des sources fiables en provenance d’Iran ont rapportées que les exécutions de quatre prisonniers musulmans Sunnites, Jamshid Dehgani et Jahangir Dehgani ( deux frères), Hamed Ahmadi et Kamal Molayee, appartenant à la minorité ethnique Kurde en Iran avaient été programmées pour êtres appliquée tôt dans la matinée du Dimanche 15 Juin 2014, à l’intérieur de la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh situé dans la ville de Karaj.

Selon ces rapports, les membres des familles ont été invité-es à rencontrer leurs proches une dernière fois, après avoir été informées du moment où les exécutions devraient être appliquées.

Il y a eu une augmentation sans précédents des exécutions de prisonniers d’opinions et de consciences au cours des derniers mois en Iran. Beaucoup de ces prisonniers appartiennent à des minorités ethniques et religieuses ou encore à des groupes d’opposition considérés comme « illégaux et séditieux » par le régime théocratique et totalitaire d’Ali Khamenei et Hassan Rouhani. Un peu plus tôt ces deux dernières semaine le prisonnier politique Gholamreza Khosravi Savadjani qui avait été accusé d’avoir des liens avec le groupe d’opposition Iranien Moudjahidine-e-Khalgh, et les prisonniers politiques Arabes Ahwazis Ali Chebeishat et Khaled Moussavi ont été les dernières victimes de la machine a exécutions de masse des autorités iraniennes*1.

Iran Human Rights et le RSI appelle à une réaction et à une condamnation forte la communauté internationale pour sauver ces quatre prisonniers. Mahmood Amiry-Moghaddam le porte-parole du RSI, a déclaré: « Ces prisonniers ont été soumis à des procès inéquitables et sont peut-être condamné à mort dans le cadre d’une nouvelle vague de répression contre la minorité sunnite en Iran, liée aux violences sectaires qui ont éclatées ces derniers jours dans l’Irak voisin. Nous demandons à la communauté internationale et à toutes les organisations mondiale de défense des droits de l’homme et de lutte contre la peine de mort, d’utiliser tous les canaux afin d’arrêter d’urgence les exécutions de ces quatre personne ».

Les frères Jamshid Dehgani et Jahangir Dehgani , Hamed Ahmadi et Kamal Molayee avaient été arrêtés en 2009. puis été accusés d’implications dans l’assassinat avec six autres complices présumés, d’un religieux Sunnite Supérieur ayant des liens avec les autorités iraniennes.

Ils ont toujours niés toutes implications et déclaré que leurs arrestations et leurs mises en détention avaient précédé l’assassinat de plusieurs mois. Ils ont ensuite été condamnés à mort par la branche Numéro 28 de la « Cour révolutionnaire de Téhéran », et reconnus coupables d’être des « Moharebeh » – des « Ennemis de dieu en inimité avec celui ci »- selon la loi Iranienne-NDLR. Ainsi que pour des « Atteintes à la sureté nationale ». D’après des sources locales qui avaient pu renter en contact à l’époque avec Iran Human Rights, leur procès avait été expédié en une dizaine de minute et les quatre prévenus n’avaient même pas eu le droit de voir et de consulter leurs avocats. Les six autres prisonniers qui étaient leurs « complices » présumés avaient été exécutés en Décembre 2012, mais les condamnations à mort de Jamshid Dehgani et Jahangir Dehgani, Hamed Ahmadi et Kamal Molayee avaient été reportées d’extrêmes justesses.

Leurs exécutions étaient prévues pour êtres réalisées le 25 Septembre 2013*2, mais elles avaient été reportées, en raison de plusieurs campagnes de mobilisations internationales, lancées par des organisations de défense des droits humains, et de lutte contre la peine de mort.

Un peu plus tôt cette semaine, plus de 19 groupes Internationaux de défense des droits de l’homme, ont appelé les autorités Iraniennes à arrêter immédiatement, les exécutions programmées dans les mois et les semaines à venir de 33 autres prisonniers de consciences sunnites*3.

Voir aussi sur http://iranhr.net/2014/06/urgent-four-sunni-prisoners-of-conscience-scheduled-to-be-executed-tomorrow/
Notes -*1: http://iranhr.net/2014/06/the-two-ahwazi-arab-activists-have-been-executed/
-*2: http://iranhr.net/2013/10/four-kurdish-sunni-prisoners-of-conscience-in-imminent-danger-of-execution/spip.php?article2668
-*3: http://iranhr.net/2014/06/iran-halt-execution-of-33-sunnis/
Voir aussi sur: http://www.amnesty.org/en/library/info/MDE13/035/2014/en

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s