Les autorités iraniennes refusent à nouveau à la prisonnière Kurde Zeynab Jalalian son droit à bénéficier à un traitement médical alors que son état de santé s’aggrave de plus en plus

Les autorités iraniennes refusent à nouveau à la prisonnière Kurde Zeynab Jalalian son droit à bénéficier à un traitement médical alors que son état de santé s’aggrave de plus en plus.

Zeyneb-Celaliyan2

30 mai et 1er Juin 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via les sites Persian 2 English et Rojhelat.info: Nouvelle illustration du racisme et de la haine anti Kurdes du régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani, un journaliste iranien réfugié en Suède Arash Nezâmi , a publié un article sur la situation actuelles dans laquelle se trouve notre camarade Zeynab Jalalian , un militante et défenseuse des droits humains Kurde Iranienne qui est emprisonnée par les autorités iraniennes depuis déjà sept ans. Zeynab Jalalian qui est maintenant âgée d’environ 31 ans souffre d’une grave affection oculaire appelée Ptérygion, mais le bureau du procureur de la province de la ville Kermanshah en Iran, l’empêche de subir une intervention chirurgicale urgente qui lui permettrait de ne pas perdre la vue. Comme toujours avec leur brutalité habituelle les autorités politiques et judiciaires iraniennes n’ont pas daignées fournir une seule explication valable, sur les raisons pour lesquelles, le droit fondamental de Zeynab à rechercher et a bénéficier d’un traitement médical approprié lui a toujours été systématiquement refusé. Selon des sources proches de la famille et des amis de cette prisonnière politique, l’état de ses yeux et de sa vision se sont gravement affaiblis, elle souffre également de plusieurs autres maladies graves qu’elle a contractées en prison, et qui sont des séquelles des tortures et des interrogatoires qu’elle a subi depuis son arrestation.

Les autorités iraniennes avaient arrêté Zeynab Jalalian en 2007 puis après une parodie de procès l’avait condamnée à mort en 2009 sous les accusations d’être une  » Moharebeh  » -une ennemie de Dieu en inimitié contre Dieu- selon la loi Iranienne-NDLR. En 2011 la pression internationale et des mobilisations de solidarité internationale, avaient contribué à ce que les autorités Iraniennes ne l’exécute pas lâchement, et à commuer la peine de mort qui la visait en une peine de prison à vie.

Zeynab Jalalian a publié plusieurs lettres et témoignages,décrivant comment des agents autorité pénitentiaire et des agents du Ministère des renseignements, l’avaient à plusieurs reprise brutalement torturée et agressée sexuellement, et cela dés les débuts de son arrestation. Selon des sources locales les autorités judiciaires Iranienne ne lui avaient même pas accordée le droit d’avoir accès à un avocat, lors de son procès qui avait été expédié en quelques minutes, alors même que peu de temps après on apprenait que le tribunal n’avait aucunes preuves formelles, dans les accusations présentées contre elle devant la Cour. Il est maintenant évident que les agents du Ministère des renseignements et les autorités judiciaire Iraniennes, nient systématiquement les droits fondamentaux de notre camarade Zeynab Jalalian , parce que celle ci a toujours refusé de coopérer avec les autorités policières et judiciaires iraniennes à leur fournir de faux aveux télévisés- (qui plus est quand ceux ci sont extorqués par la torture) – une sinistre habitude rappelons le, de Press-TV.ir la principale chaine de Télévision et de propagande médiatique du régime-NDLR. Selon des ONG de défense des droits de l’ homme Kurdes locales et internationales, et des fonctionnaires des Nations Unies chargés des questions relatives aux atteintes aux droits humains en Iran, le simple fait de nier aux prisonniers et aux prisonnières malades comme Zeynab, leurs droits d’accès à des soins médicaux constitue déjà une forme de torture grave. Surtout quand l’on sait que les agents du Ministère des renseignements n’ont jamais renoncés dans leurs intentions de contraindre Zeynab par la force, les tortures et la violence, pour qu’elle fasse une « Confession télévisée » diffusée à une heure de grande écoute.

L’une des principales promesses du nouveau président Hassan Rouhani faites durant sa dernière campagne électorale de Juin 2013, était de soi-disant libérer un maximum de prisonniers et de prisonnières politiques des centres de détention en Iran. Malgré cela force est de constater que depuis son arrivée au pouvoir en Juin 2013 dernier, jamais les chiffres des exécutions, des arrestations arbitraires, des atteintes aux droits des hommes, des femmes et aux droits sociaux des travailleur-ses n’ont jamais été aussi élevés.

Zeynab Jalalian souffre toujours derrière les barreaux pour des raisons inconnues d’elle même, de sa famille, et de tous-tes les militant-es défenseurs des droits humains Kurdes et Iraniens qui se battent toujours sur place, pour sa libération et pour qu’elle puisse avoir le droit de se faire soigner convenablement afin de ne pas devenir aveugle, malgré toutes ces demandes légitimes le nouveau président iranien n’a jamais pris la moindre mesure, pour aider cette jeune femme.

Zeynab appartient à la minorité ethnique kurde en Iran. Un des principaux groupes ethniques minoritaires en Iran, comprenant également les Arabes Ahwazis du Khuzestân, les Afghans, les Baloutches, les Azéris, des minorités qui sont parmi les plus opprimés par les autorités politiques Iraniennes.

Un peu plus tôt dans la semaine Maryam Nayeb Yazdi , l’une des rédactrices en chef du site Persian2english , a demandé aux journaliste de la chaine Kurde Nowroz TV de lui donner plus de nouvelles sur la situation dramatique dans laquelle se trouve actuellement Zeynab, ceux ci lui on répondu et affirmé que si les autorités iraniennes continuaient a vouloir que celle ci fasse de fausses « Confessions » Télévisées , c’était uniquement pour la contraindre a montrer sa « culpabilité », dans le but de tenter de « justifier » pourquoi le régime l’avait condamné à mort, et du pourquoi elle a déjà passé les sept dernières années de sa vie, entre les barreaux de la prison de Kermânchâh .

-L’affaire de Zeyneb Celaliyan ou Zeynab Jalalian Cette militante Kurde Iranienne est née en 1982 dans la ville Kurde de Mako, elle avait été arrêté à la mi-2008 dans la ville de Kermânchâh, par les forces répressives Iraniennes et des agents locaux du Ministère des renseignements. Le 14 Janvier 2009 elle fut condamnée à mort par un « Tribunal révolutionnaire » pour des accusations présumées d’appartenance au Parti Pour Une Vie Libre au Kurdistan ou PJAK -un mouvement de lutte armé Kurde d’Iran-NDLR. Lors d’une parodie de procès qui ne dura que quelques minutes, sans qu’elle ait le droit d’avoir accès à un avocat de la défense.

En Décembre 2011 grâce à la mobilisation de groupes de défense des droits de l’homme Kurdes, Iranien et Internationaux, et à des action de solidarité internationale, la Cour suprême Iranienne a finalement commué la peine de mort qui la visait, en une peine emprisonnement à vie. Elle a été actuellement toujours détenue dans la prison de la ville de Kermânchâh située dans la province du Kurdistan Iranien.

Zeynab Jalalian a passé à ce jour sept ans de détention, elle subi toujours quotidiennement des pressions physiques et psychologiques quotidiennes de la part des agents du Ministère des renseignements qui suivent son affaire. Les manœuvres actuelles des forces répressives Iraniennes, pour qu’elle ne puisse pas bénéficier d’un traitement médical approprié en détention alors qu’elle est gravement malade, mettent chaque jour un peu plus sa vie en danger, elles démontrent une fois de plus que le régime de Khamenei use des méthodes les plus brutales pour tenter de la briser et de l’assassiner à petit feu.

Voir aussi sur: http://persian2english.com/?p=25010
Et sur: Critical health condition of Zeyneb Celaliyan while her lawyers’ refusal to reveal information
http://rojhelat.info/en/?p=7578

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans « Confessions » et aveux forcés de prisonnier-es diffusés par la chaine d’état Iranienne PRESS-TV, Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s