Khuzestân nouveaux risques d’exécutions imminentes pour les deux prisonniers politiques Arabes Ahwazis Ali Chebeishat et Sayed Khaled Moussavi

Khuzestân nouveaux risques d’exécutions imminentes pour les deux prisonniers politiques Arabes Ahwazis Ali Chebeishat et Sayed Khaled Moussavi.

AliChebeishatetSayedKhaledMoussavi2

21 Mai 2014 nouvelles qui nous sont parvenue via le site  Iran Human Rights: Les deux militants et prisonniers politiques Arabes Ahwazis condamnés à mort, Ali Chebeishat et Sayed Khaled Moussavi auraient du être exécutés dans la matinée du Jeudi 22 Mai 2014, selon des témoignages de plusieurs membres des familles des prisonniers, et de plusieurs groupes de défense des droits de l’Homme de la province du Khuzestân. Les militants et activistes du Iran Human Rights ou IHR appellent la communauté internationale à réagir pour faire stopper ces exécutions programmées. Nous ne savons pas encore si les exécutions ont été reportées ou si elles doivent êtres appliquées dans les jours à venir.

Un membre de la famille de M. Ali Chebeishat, a déclaré dans une interview publiée le 21 Mai 2014 dernier que les exécutions de ces deux prisonniers avaient été initialement prévues dans la matinée du Jeudi 22 Mai 2014, selon des informations qui lui sont parvenues via des membres et des agents des autorités pénitentiaires locales.

Iran Human Rights
ou IHR invite la communauté internationale à réagir avant qu’il ne soit trop tard . Mahmood Amiry -Moghaddam , le porte-parole du RSI a déclaré: « Ces deux prisonniers ont été soumis à des procès inéquitables , à des violences et des tortures, on les a obligés à faire des aveux télévisés forcés par la contrainte, les autorités Iraniennes veulent maintenant les faire exécuter le plus rapidement possible. Seules des réactions internationales fortes peuvent permettre de stopper ces exécutions arbitraires. Nous demandons aux représentants politiques de l’ONU, l’UE, aux organisations internationales de défense des droits, et tous les pays ayant des relations diplomatiques avec l’Iran d’utiliser d’urgence, l’ensemble de leurs canaux et de leurs moyens diplomatiques afin de sauver ces prisonniers « .

Les activistes du site Iran Human Rights et le RSI avaient déjà exprimé leurs inquiétudes sur les situations d’Ali Chebeishat et Sayed Khaled Moussavi quand ceux ci avaient tous deux été brutalement transférés, de la prison de la ville de Dezful vers un lieu de détention inconnu en Mars 2014 dernier.*1. Six autres prisonniers Arabes Ahwazis originaires eux aussi de la province méridionale du Khuzestân, avaient eux aussi été brutalement exécutés en Décembre 2013 et Janvier 2014 dernier, sans que leurs familles ni leurs avocats n’aient été prévenus à l’avance de leurs exécutions.

Contexte des affaires qui ont conduit ces deux prisonniers politiques Arabes Ahwazis dans les couloirs de la mort de la « République Islamique d’Iran »:

Ali Chebeishat, Sayed Khaled Moussavi, et Salman Chayani avaient été arrêtés le 10 Novembre 2012 dans les environs du village de Khalaf Kaab Imsallam – situé près de la ville de Suse dans la province du Khuzestân. Ils ont ensuite été détenus illégalement en cellules d’isolement pendant prés de sept mois dans un centre de détention secret qui se trouvait en fait dans la ville d’Ahwaz, et géré par les agents Ministère des renseignements. Période durant laquelle ni leurs familles ni leurs avocats n’ont eu le droit de renter en contact avec eux, on les a ensuite tous trois soumis à des violences et des tortures, dans le but de leur extorquer des « aveux » forcés. Afin de les impliquer dans le sabotage et l’explosion en Octobre 2012 du pipeline de gaz naturel Chogha Zanbil, situé près du village de Khalaf Kaab Imsallam.

Le 16 Novembre 2013, ils sont tous trois apparus en train « d’avouer leurs participations a cet attentat «  dans une émission de Tv, diffusée par la chaine de propagande médiatique du régime Press-Tv.ir. Hors a part ces « Aveux télévisés »extorqués après plus de 7 mois de tortures et de violences diverses, il n’y a jamais eu la moindre preuve de la participation de ces trois accusés présumés dans l’explosion du pipeline de gaz naturel Chogha Zanbil.

Surtout quand l’on sait que les autorités gouvernementales avaient déclaré peu de temps auparavant leurs arrestations que cette explosion était d’origine totalement accidentelle. Cela n’a cependant pas empéché le 9 Septembre 2013 dernier, le juge Sayed Mohammed Baqir Mousavi qui est le président de la deuxième branche du « Tribunal révolutionnaire » de la ville d’Ahwaz, de faire condamner ces trois homme en les accusant d’êtres des « Moharebeh » – des ‘ennemis de dieu en inimité contre dieu « –NDLR. Avec pour conséquences tragiques qu’Ali Chebeishat et Sayed Khaled Moussavi ont étés condamnés à mort, tandis que Salman Chayani était condamné à une peine de 25 ans d’emprisonnement, à purger en « exil intérieur » dans la prison de la ville de Yazd -située dans le centre de l’Iran, une condamnation qui dans ce cas s’est faite en violation totale avec code législatif de la « République Islamique d’Iran ».

Voir sur: http://iranhr.net/2014/05/urgent-two-ahwazi-arab-activists-scheduled-to-be-executed-tomorrow/
Et sur:
-*1: http://iranhr.net/2014/03/fear-of-imminent-execution-two-ahwazi-arab-death-row-prisoners-transferred-to-unknown-location/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans « Confessions » et aveux forcés de prisonnier-es diffusés par la chaine d’état Iranienne PRESS-TV, Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s