Mobilisons nous pour sauver la prisonnière Iranienne Reyhaneh Jabbari de la pendaison

Mobilisons nous pour sauver la prisonnière Iranienne Reyhaneh Jabbari de la pendaison

Reyhaneh2

25 et 24 Mars 2014 nouvelles qui nous sont parvenue via le blog de notre camarade féministe Iranienne Maryam Namazie : La jeune prisonnière Iranienne Reyhaneh Jabbari est sur le point d’être exécutée. Elle risque la mort pour avoir tué un médecin et ancien membre des services du Ministère des renseignements du nom de Morteza Abdolali Sarbandi, qui avait tenté de la violer. Elle est maintenant âgée de 26 ans et est toujours enfermée dans la tristement célèbre prison d’Evin de Téhéran depuis 2007.

En Juillet 2007 alors que Reyhaneh était seule à l’intérieur d’un café et qu’elle parlait par téléphone à une amie de son travail d’architecte spécialisée en décoration intérieure. Un médecin et ancien agent du redouté Ministère des renseignements du nom de Morteza Abdolali Sarbandi, qui avait entendu la conversation, l’a abordée et lui a demandé son numéro de téléphone pour lui demander si elle pouvait rénover son bureau, quelque temps après cette première rencontre , le 7 juillet 2007 Morteza donna un rendez vous d’affaires à Reyhaneh afin qu’elle vienne visiter son bureau pour voir les travaux qu’elle aurait du y faire.

Selon des témoignages locaux peu de temps avant le rendez vous en question, Morteza a arrêté sa voiture devant une pharmacie pour y acheter des préservatifs, puis il est rentré chez lui attendre Reyhaneh. Une fois que celle ci est rentrée dans son appartement il a fermé la porte d’entrée après lui avoir offert à boire. Morteza a ensuite tenté à plusieurs reprise de forcer Reyhaneh à avoir des rapports sexuels avec lui, affolée et apeurée par cette tentative de viol Reyhaneh avait pu se saisir d’un couteau pour tenter de se défendre, avant de le poignarder à l’épaule droite, quelques minutes après celui succomba d’une hémorragie due à la blessure. Il convient de noter que des analyses médicales postérieures permirent de constater que Morteza avait également mis des sédatifs puissants dans le verre qu’il avait offert à boire à Reyhaneh pour tenter d’arriver à ses fins.

Lors des premiers constats dans l’appartement Reyhaneh déclara clairement à l’interrogateur de la police qu’elle était innocente, qu’elle ne connaissait Morteza que depuis une semaine avant le rendez vous, et qu’elle l’avait tué en état de légitime défense.

Reyhaneh a ensuite expliqué que c’est un des amis de Morteza qui était aussi présent le jour de leur rencontre au café qui l’avait renseigné sur le fait qu’elle était architecte d’intérieur. Elle a ajouté :  » Des amis de Morteza que je ne connaissais pas et qui avaient eux aussi obtenu mon numéro de téléphone, mon ensuite appelée à plusieurs reprises pour me demander de l’aider à transformer son appartement en cabinet médical privé. Lorsque je suis arrivée au rendez vous vers 18H05. J’ai rapidement été très inquiète et anxieuse par l’attitude suspecte de Morteza, c’est quand il a commencé à devenir insistant et violent que j’ai saisi ce couteau et que je l’ai poignardé à l’épaule droite, je n’avais pas d’autre choix c’était ça ou il me forçait à avoir des rapports sexuels avec lui ».

Reyhaneh a ensuite été jugée et condamnée à mort malgré son témoignage et les conclusions de médecins qui avaient constaté que Morteza avait prémédité son geste et tenté d’arriver à ses fins en mettant des sédatifs dans son verre, alors même qu’en Iran, la légitime défense ne justifie pas la peine de mort- en particulier en cas de viol ou de tentative de celui ci.

La décision d’exécution a ensuite été confirmée par la Cour suprême de la « République Islamique d’Iran ». Reyhaneh peut être maintenant exécutée par pendaison à tout moment. Le groupe féministe Fitnah demande à toutes les associations et organisations Internationale de défense des droits des femmes et de lutte contre la peine de mort, de se mobiliser et d’organiser des actions de solidarité, afin de stopper la procédure d’exécution dont elle est victime.

Tous les jours dans la « République Islamique d’Iran ». Des femmes, des hommes et même des enfants mineurs sont victimes d’exécutions. Les « juges » de ce pays condamnent systématiquement à la peine de mort des personnes sur la base de lois archaïques définissant 131 infractions et « crimes » supposés ou présumés passibles de cette même peine. Certains de ces  » crimes » incluent l’adultère, le vol, l’homosexualité, la possession de drogue et la dissidence politique.

L’Iran est le pays qui pend plus de personnes par habitant que tout autre pays dans le monde , depuis l’élection du président prétendument « Modéré » Hassan Rouhani , on ne peut que constater qu’il y a eu une augmentation constante de nouvelles exécutions . La plupart des victimes qui sont pendues en Iran, le sont souvent sans preuves formelles, après des parodies et des simulacres de procès appliqués en totale contradiction avec les normes judiciaires internationales , et généralement dans la plupart des cas sans même avoir le droit d’avoir accès à des avocats de la défense ainsi qu’ à des jurys impartiaux.

Voir aussi sur:
http://freethoughtblogs.com/maryamnamazie/2014/03/24/iran-save-rayhaneh-jabbari-from-execution-by-hanging/

Des pétitions demandant la grâce de Reyhaneh Jabbari peuvent être signées si dessous. En signant celles ci vous lui donnez une chance de survie, une chance pour surseoir à son exécution en Iran.

 https://secure.avaaz.org/en/petition/Catherine_Ashton_Ban_Ki_Moon_Ahmad_Shaheed_Save_26_year_old_woman_from_being_hanged_in_Iran/?fgoyhhb
 http://www.gopetition.com/petitions/save-reyhaneh-jabbari.html

Page Face Book Sauvons Reyhaneh Jabbari ci dessous:

https://www.facebook.com/SaveReyhaneh

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mobilisons nous pour sauver la prisonnière Iranienne Reyhaneh Jabbari de la pendaison

  1. Ping : Evitons que L’Iran ne serve d’exemple au printemps arabe! | Citizens' Times

  2. Un humain dit :

    Elle se défendre car un agent service secret de régime de l’ayatollah voudrai la violer . Alors elle doit mourir ? Et si on fait quelque chose on sauve une vie , la vie d’une innocent , alors faut contesté contre cette régime sauvage avec ses loi coranique BARBAR .

  3. Ping : Urgent – Les prisonnières Iraniennes Reyhaneh Jabbari et Ashraf Nazari craignent pour leurs vies | Sans Compromis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s