Je suis Nima Ebrahimzadeh le fils du syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ebrahimzadeh et j’ai une question a vous poser

Je suis Nima Ebrahimzadeh le fils du syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ebrahimzadeh et j’ai une question a vous poser.

behnam-and-nima-ebrahimzadeh-hospital-adj2

11 et 19 Février 2014 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Mission Free Iran lettre et témoignage poignant de Nima le fils gravement malade de notre camarade syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ebrahimzadeh  à qui les autorités judiciaires et pénitentiaires Iraniennes du gouvernement du nouveau « Président » de la  « République Islamique d’Iran » et soi-disant « Modéré »  Hassan Rouhani refusent systématiquement toutes permissions et mise en liberté conditionnelle et provisoire pour qu’il puisse rendre visite à son fils une dernière fois,  alors que celui ci est cloué dans un lit d’hôpital frappé par un cancer, dans cette lettre Nima interpelle à sa façon les autorités Iraniennes et l’opinion publique internationale au sujet des harcèlements et des pressions quotidiennes que sont père subi en prison:

Je m’appelle Nima Ebrahimzadeh je suis le fils de Behnam Ebrahimzadeh qui est actuellement en prison.  J’ai une question à vous poser ! Où vais-je me réfugier ? Où vais-je crier? Et dites-moi , quel crime ai-je commis? Pour que mon pére et ma famille ayons à subir tant de douleur et de souffrance ?  Pourriez-vous me dire quel est mon crime ?

Bonjour à vous:

Vous dites êtres des êtres humains et des humanistes , vous qui dites êtres parmi les consciences éveillées de notre terre , vous qui avez fondé des organisations  « humanitaires » , vous qui nous dites défendre les droits des enfants , vous qui prétendez que dans nos hôpitaux on soutiendrait les enfants qui sont frappés par le cancer ou d’autres maladies graves , vous qui dites défendre les droits humains et  faire des actions humanitaire , vous qui êtes un travailleur comme mon père : j’ai besoin de vous aujourd’hui, car gravement malade comme je le suis, demain il sera peut -être trop tard .

Je suis venu à vous en ces jours difficiles par le biais de cette lettre, ne voulant pas grand chose de vous  mis à part que vous appuyiez avec moi, une demande pour la liberté de mon père. En ces jours difficiles ou je subi une chimiothérapie, je veux juste avoir  le droit de le voir une dernière fois?  Alors que je  lutte contre le cancer et que je ne sais pas de quoi demain sera fait, je veux  simplement avoir le droit d’avoir mon père à mes cotés.

Est-ce une grande demande que je vous fais la, dites le moi simplement !

Lettre écrite par Nima Ebrahimzadeh depuis son lit d’hôpital -Publiée le 8 Février 2014

Note de l’éditeur de l’article Mission Free Iran : Nima Ebrahimzadeh est le jeune fils de notre  camarade syndicaliste Iranien et prisonnier politique Behnam Ebrahimzadeh. Tandis qu’on a diagnostiqué chez son fils Nima  une leucémie qui s’aggrave de jour en jour, les autorités judiciaires et pénitentiaires du régime totalitaire de Khamenei et d’Hassan Rouhani refusent systématiquement à notre camarade Behnam une mise en liberté provisoire en conditionnelle afin qu’il puisse voir une derniére fois  à l’hôpital son fils gravement malade. Une demande légitime qui est pourtant inscrite dans les « Règlements intérieurs » régis par les autorités et l’administration pénitentiaires de la « République Islamique d’Iran »

Il convient également de noter que le seul « crime » que le régime de Téhéran puisse reproches au père de Nima Ebrahimzadeh, soit son activisme politique Syndical et le fait qu’il se batte courageusement depuis des années pour la défense de ces camarades travailleurs Iranien, pour la défense des droits humains et de celui des enfants pauvres de son pays.

Il est bon de rappeler aussi que notre camarade Syndicaliste Iranien Behnam Ebrahimzadeh a lui aussi subi depuis les débuts de son incarcération, de montreuses violences et tortures physiques et psychologiques, ayant entrainé pour lui de graves séquelles pour sa santé et son intégrité physique. Et qu’à plusieurs reprises il s’est vu refuser par les autorités pénitentiaires Iraniennes, son droit le plus légitime à être soigné et à recevoir des soins médicaux appropriés. Soins qui ne pouvaient bien sur pas lui être appliqué dans l’infirmerie de la prison où il est actuellement détenu, du fait de sa vétusté et de son insalubrité.

Nous considérons ce nouveau refus du régime de messieurs Khamenei et  HassanRouhani de permettre à notre camarades Syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ebrahimzadeh, de voir et de rendre une dernière fois visite à l’hôpital ou son fils Nima est actuellement soigné, comme une nouvelle forme grave de pression et de torture psychologique, dirigée contre lui ainsi que contre son enfant malade, sa famille, ses proches et ses ami-es .

Nous exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de notre camarade Syndicaliste Iranien emprisonné Behnam Ebrahimzadeh. Nous exigeons les  libérations immédiates et inconditionnelles de tous-tes nos camarades travailleur-ses emprisonné-es ,ainsi que les libérations sans conditions  de tous-tes les prisonnier-éres politiques en Iran.

Traduction du Persan par  Mission Free Iran.

Notes Soliranparis: Nous demandons à tous nos camarades Syndicalistes, Libertaires, Anti Impérialistes  Antifascistes de relayer cette nouvelle et cet appel  au secours de Nima Ebrahimzadeh, le plus largement possible dans leurs réseaux de lutte respectifs.

Voir aussi sur:
http://missionfreeiran.org/2014/02/11/i-am-nima-ebrahimzadeh-son-of-behnam-ebrahimzadeh-and-i-have-a-question-for-you/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s