Baloutchistan Iranien 15 nouvelles exécutions secrètes de prisonniers dans la prison de Chabahar

Baloutchistan Iranien 15 nouvelles exécutions secrètes de prisonniers dans la prison de Chabahar

iran-executions2

11 Février 2014 nouvelles qui  nouvelles qui nous sont parvenues via le site collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News Agency: 15 prisonniers Baloutches ont été exécutés dans prison de la ville de Chabahar le 5 Février 2014, sur cette nouvelle et sinistre liste de condamnés à mort présentés à l’origine par le régime comme des accusés liés à de supposées  « affaires de trafic de drogue «  ce trouvaient également des condamné à mort pour des motifs politiques.

Selon un rapport parvenu aux activistes et militant-es du site  Human Rights News Agency ou Hrana, le 5 Février 2014 dernier au moins  15 prisonniers ont été exécutés secrètement dans la prison de la ville de Chabahar- située dans la province du Sistan Balouchistan-Ndlr. Un proche de  Khosrow Barahoui  un des prisonniers exécutés qui a requis l’anonymat pour des raisons de sécurité a déclaré:  » La famille de Khosrow Barahoui et d’autres prisonniers qui ont été pendus ce jour la, avaient toutes reçues un appel téléphonique du Ministère des Renseignements disant que ces prisonniers qui avaient été réunis dans la prison de Chabahar en vue d »interrogatoires dans un autre lieu de détention , avaient été victimes d’un accident de la route ​​sur le chemin du retour en raison de chutes de neige et de routes glissantes «  […] « Ce n’est que deux jours après que les corps ont pu être remis à leurs familles , grâce a la collaboration de certaines de nos connaissances qui sont des fonctionnaires la ville de Chabahar  « .

Cette même  source a continué sa déclaration en disant :  » un de nos proche nous a également indiqué qu’un des condamnés à mort, un homme d’affaire du nom d’Afzal Rigi avait pu être transféré et enterré dans le cimetière de la ville de Zāhedān […]   » Sur ces 15 prisonnier exécutés nous avons appris que l’un d’entre eux s’appelait  Jemma ( Jomeh ) Barahoui , et que deux autres étaient des frères de la tribu des « Mir » […]  » le reste des autres prisonniers qui ont été exécutés étaient tous  des résidents originaires de la ville de Chabahar qui avaient été condamnés à mort, après avoir été accusés d’êtres impliqués dans des attentats à la bombe qui avaient eu lieu dans la ville de Tasooa l’année dernière « .

La plupart des accusés avaient été arrêtés et suspectés d’implications dans des « participations d’attentats à la bombe » simplement  parce qu’ils revenaient de séjours à  Gwadar une ville portuaire voisine située dans la province du Baloutchistan Pakistanais. Toujours selon cette même source des témoins locaux ont également déclarés que si ces personnes avaient été désignées d’office comme des coupables,  c’était uniquement pour couvrir  le gouvernorat local  et sont réseau de police des frontières nommé Hamoon  et son  « inefficacité » à surveiller et « sécuriser »  totalement certaines de ces zones frontalières et côtières situées à cheval entre l’Iran et le Pakistan. Il convient également  de noter que les charges judiciaires retenues contre la plupart des 15 prisonniers qui ont été exécutés ce même 5 Février 2014, n’avaient jamais pu êtres officiellement prouvées par la « justice » Iranienne et que les motifs officiels de ces exécutions restent donc très vagues  et une fois de plus totalement arbitraires.

Il est également nécessaire de mentionner et de rappeler que le 26 Octobre 2013 dernier,  quelques heures seulement après l’attaque du mouvement de lutte armée Baloutche du Jaish- Aladl  contre des gardes-frontières Iraniens qui avait eu lieu prés des villes de  Saravan et de Zahedan , le procureur Mohammad Marziyeh avait annoncé et déclaré publiquement que 16 prisonniers politiques Baloutches (Qui  étaient pourtant  en prison au moment de la dite attaque) avaient étés exécutés par la « République Islamique d’Iran » dans un seul : « But de vengeance et pour servir d’exemple ». De nombreuses  organisations internationales et Iraniennes avaient alors fermement condamnés ces actes  barbares et ces mêmes « exécutions pour l’exemple ».

Dernière minute: Des sources locales ont également rapportés que toujours dans la même province du Sistan Baloutchistan, au cours de la matinée du 4 Février 2014 dernier, des policiers et gardes frontières Iraniens avaient été surpris en train de tenter d’enterrer sept corps non identifiés dans le cimetière de la ville de Zahedan. Probablement des prisonniers  qui  ont eux aussi été exécutés clandestinement, car les tombes en question étaient anonymes et ne portaient aucune inscriptions.

iran_saravan2

Voir aussi sur:
https://hra-news.org/en/information-15-executions-including-political-prisoners
https://hra-news.org/en/15-prisoners-hanged-chabahar-prison

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s