Kurdistan Iranien condamnations à des peines de prison à vie contre deux habitants de la ville de Selmas

Kurdistan Iranien condamnations à des peines de prison à vie contre deux habitants de la ville de Selmas.

prison-iraniankurdistan

29 et 28 décembre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Kurde Rojhelat.info: Le tribunal pénal de la ville de Selmas, à fait condamner deux citoyens Kurdes Iraniens, à des peines de prison à vie, sur des accusations d’appartenance et de soutien présumé au groupe d’opposition et de guérilla du PJAK ou Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan. Selon de nombreux rapports publiés par des sites militants de défenseurs des droits humains Kurdes Iraniens, depuis l’année dernière plus de 20 citoyens originaires de la région de la ville de Selmas, ont été condamnés à subir de lourdes peines  d’emprisonnements.

Selon les rapports publiés sur le site Salmas News, le tribunal correctionnel de la ville de Selmas a fait condamner  Sabir Mamedi qui est  fils d’Esed Mamedi et qui est âgé 38 ans, ainsi que Nezmin Heydari qui est le fils de Sultan Heydari  et qui est âgé de 40 ans, à des peines de prison à perpétuité.

Ces deux citoyens Kurdes Iraniens tous deux originaires du village de Direk, avaient été arrêtés en avril 2013 derniers par les forces répressives de la police de Selmas, après que leurs maisons aient été fouillées et perquisitionnées de fond en comble.

Des rapports indiquent que par le passé  les forces de sécurité Iraniennes avaient déjà arrêté et  fait condamner Sabir Mamedi à une peine de 3 ans de prison. La encore pour des accusations de soutien présumé au PJAK, Il convient également de noter que Sabir Mamedi est le cousin d’Ilham Mamedi qui était aussi connu sous le surnom de Reza Esmaili. Un prisonnier politique Kurde Iranien qui avait  été exécuté dans la cour de la prison de la ville de Selmas le 26 octobre 2013 dernier.

L’avocat  de ces deux prisonnier à déclaré que ses deux clients Sabir Mamedi et Nezmin Heydari  avaient subi de graves violences et des tortures, pendant les interrogatoires qu’ils avaient eu à subir après avoir été placés dans des cellules d’isolement peu de temps après leurs arrestations.  Et qu’ils avaient toujours nié toutes les accusations portées contre eux de coopération avec le PJAK  ou Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan.

Voir aussi sur:
http://rojhelat.info/en/?p=7000
Et sur;
http://salmasnews.blogspot.fr/2013/12/life-sentence-for-two-kurdish-citizens.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s