Ville de Karaj les actions de grèves de la faim des mille huit cent détenus de la prison de Ghezel Hesar continuent

Ville de Karaj les actions de grèves de la faim des mille huit cent détenus de la prison de Ghezel Hesar continuent.

gezelhesar-2

1 er décembre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News Agency :  Dans la prison de Ghezel Hesar six prisonniers de conscience en sont à leur 25 eme jour de leurs grèves de la faim , dans le même temps nous apprenions également qu’ en signe de protestation contre  11 exécutions effectuées la semaine dernière, au moins 1 800 autres prisonniers enfermés dans la section numéro 2 de ce même centre de détention, en sont maintenant au  troisième jour de leurs grèves de la faim..
 
Selon un rapport parvenu aux militant-es et activiste du site Human Rights News Agency ou Hrana,  depuis le lundi 25 novembre 2013 dernier , au moins 1800 prisonniers de la section numéro 2 de la prison de Ghezel Hesar se sont mis en grève de la faim . Après qu’ils aient appris ce jour la que 11 autres détenus et condamnés à mort  de cette même section qui avaient été transférés dans des cellules d’isolement, avaient étaient exécutés le lendemain- c’est à dire le 26 novembre 2013.
 
En réponse à cette vague d’exécutions et à l’application de ces peines injustes, qui n’ont d’ailleurs toujours pas été confirmées de manière formelle par les médias officiels du régime, les prisonniers de cette section refusent toujours de manger. Cette action collective de gréves de la faim a eu pour résultats qu’on à pu observer qu’une atmosphère  répressive très lourde régnait  actuellement dans la prison. Depuis le lancement de cette action de protestation, de  nombreux témoins locaux ont signalés,  l’arrivée massive de renforts de la police anti émeutes et de  gardes spéciaux équipés de mitrailleuses et d’armes lourdes et  qui se sont répartis ensuite de manières menaçantes, dans tous  les miradors et dans toutes les tours de guet entourant l’enceinte de la prison.
 
– Six prisonniers politiques et de conscience condamnés à mort car accusés de « déviances sunnites »  entament leur 25 eme jour de grève de la faim malgré leurs états de santé des plus précaires.
 
Les noms de ces prisonniers sont: Hameh Ahmadi , Kamal Moulayi , Jamshid Dehghani , Jahangir Dehghani , Seddigh Mohammadi et Seyed Hadi Hosseini . Ces prisonniers protestent contre les peines de mort injustes,  auquelles ils ont à faire face et se trouvent actuellement dans des états de santé jugés comme très préoccupants par leurs familles.
 
Une source locale et un témoins bien informé a déclaré à un journaliste du collectif Hrana: « Le prisonnier Seyed Hadi Hosseini  souffre de crises grave d’ épilepsie , il a fait deux crises graves  au cours de ces derniers jours et ses amis n’ont pas pu l’aider en raison de sa très grande faiblesse, les prisonniers considérés comme « normaux » par les gardiens sont interdits de tous contacts avec les prisonniers Sunnites. Quelques jours avant un autre prisonnier avait bien essayé de leur venir en aide, mais en réponse  les gardiens l’ont sévèrement battu pour cette action, depuis une grande majorité de prisonniers sont terrorisés et ils ne leurs viennent plus en aide ».
 
Ce témoin a poursuivi ensuite en disant: « Les prisonniers Hamed Ahmadi et Jamshid Dehghani sont  eux aussi également en très mauvais état  de santé, ils ont perdus connaissance et se sont évanouis, à plusieurs reprises, en raison de problèmes de chutes de pression artérielle ».
 
Il a rajouté ensuite : « Les membres des familles de ces six prisonniers de conscience, ont envoyé plusieurs lettres d’appel au bureau de Seyed Ali Khamenehei , à celui d Hasan Rouhani ,au chef du pouvoir judiciaire Iranien et à l’actuel procureur général de la Cour suprême du pays, dans ces lettres ouvertes les familles demandaient l’annulation des sentences de  peines de morts à leur encontre, la révision de leurs dossiers judiciaires, ainsi que  la possibilité pour eux d’avoir droits à de nouveaux procès  équitables, pourtant un mois après leurs envois ces lettres et ces demandes légitimes, sont toujours restée sans réponses ».

Enfin  à propos de l’état général de la prison Ghezel Hesar, cette même  source a déclaré:  » Cette prison est l’une des plus délabrées du pays, alors que nous somme en hiver, dans certaines unités les prisonniers n’ont même plus d’eau chaude , les toilettes sont régulièrement bouchées et hors d’usage entrainant des graves problèmes d’hygiène « .

Il convient de noter également qu’en plus d’être considérée avec la prison de Gohardasht Rajaee Sharh – (elle aussi située dans la même ville de Karaj), comme étant parmi les plus dures du pays, la prison de Ghezel Hesar est celle où il y a le plus grand nombre de condamnés a mort.
 
Selon les estimations récentes d »organisations de défense des droits de l’homme Iraniennes comme internationales, il y aurait  plus de 3000 détenus de cette prison qui sont des condamnés à mort.
 

Voir aussi sur:

 

https://hra-news.org/en/hunger-strike-continues-ghezel-hesar-prison

 
Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s