Protestations et manifestation contre les exécutions de prisonniers Kurdes Iraniens violemment réprimée dans la ville de Mariwan

Protestations et manifestation  contre les exécutions de prisonniers Kurdes Iraniens violemment réprimée dans la ville de Mariwan.

BahozSine-RezaMamedi-SerkoMaarifi
 
7 novembre 21013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Kurde Rojhelat.info et le site Iranien Radio Zamaneh: Ces derniers jours  de nouvelles vagues d’exécutions et de condamnations à mort, ont touché l’Iran en particulier les provinces de l’est du Kurdistan Iranien et celle de l’Al Ahwaz -ou Khuzestân-Ndlr. Ces nouvelles vagues d’exécutions de masse  et  de condamnations à des  peine capitale , rappellent  de plus en plus à de nombreux Iraniens, les exécutions arbitraires et sommaires appliquées  par les  hautes autorités Iraniennes  contre plusieurs dizaines de milliers de prisonniers politiques dans les années 1980. Malgré tout cela des centaines de médias occidentaux  décidemment bien  plus que complaisants,  s’évertuent toujours à présenter le nouveau président Iranien Hassan Rouhani comme un « Modéré » et un « Réformateur ».
 
Le 5 novembre 2013 des centaines d’habitant-es de la ville Meriwan située dans le Kurdistan Iranien ont organisés un rassemblement spontané de protestation en réponse  aux exécutions récentes de trois prisonniers politiques Kurdes , Habibollah Golparipur , Reza  Esmaili Mamedi et Sherko Maarefi, appliquées sous les ordres du pouvoir judiciaire iranien . Les manifestants ont brandi des banderoles  ou était inscrit: « Plus aucunes exécutions dans le Kurdistan, Plus aucunes violences ni  pendaisons » tout en se déplaçant pacifiquement vers le centre ville.
 
Selon des témoignages locaux les forces répressives du  régime de Téhéran ne tolérant aucune protestations « non autorisées », ont violemment réprimée la manifestation en la chargeant à l’aide de bâtons et matraques électriques, plusieurs dizaine de personnes ont été violentées puis arrêtées, parmi  celles ci  se trouvaient  des militants étudiants et civils qui ont pu êtres identifiés sous les noms de Wurya Tase et Dana Lencawi. Les noms des autres personnes arrêtées  sont pour le moment inconnus et on ne sait pas où elles sont actuellement détenues.
 
D’après la « Constitution iranienne » tous les rassemblements et toutes les  manifestations de protestation – non autorisées par le régime,  sont considérées  de facto comme des  menaces pour la sécurité nationale et comme des violations de l’ordre public. Tous-tes  les personnes  qui  y participent même pacifiquement,  peuvent êtres confrontées à des condamnations à perpétuité, à des tortures   et même dans certains cas à des peine de mort en vertu de l’art 286 de la Conférence du code pénal islamique de l’Iran.
 
Hypocrisie  de certains  membre du régime comme celle du « conseiller«  Ali Younesi. Ou comment  soi-disant « déplorer » les exécutions une fois que celles ci ont déjà appliquées.
 
Ali Younesi  un ancien ministre qui travaillait auparavant pour le ministère des renseignements et qui est depuis l’adjoint spécial du président Hassan Rouhani dans les affaires relatives aux questions des minorités ethniques et religieuses en Iran, a déclaré  exprimer ses regrets au sujet des récentes exécutions et  arrestations massives qui ont eu lieu dans la région de l’Est du Kurdistan. Faisant remarquer que tous les fonctionnaires  de ses services étaient mécontents  de ces événements.
 
Ali Younesi  citant un article de l’agence Roj  a ensuite promis au député « réformiste » Kurde du Majlis – le parlement Iranien – Ndlr. Nommé Hasel Dase qui est le représentant de la commission de la sixième législature Iranienne, d’étudier la question Kurde de la manière plus  « sereine » et la plus efficace possible, lors de prochain pourparlers sur le dossier qui devraient avoir lieu bientôt au sein du Majlis.
 
Bien qu’au cours des deux derniers mois un certain nombre de prisonniers politiques aient été libérés de prison  depuis qu’Hassan Rouhani est arrivé au pouvoir, les prisonniers politiques Kurdes ont été systématiquement exclus de ces « Mesures de clémences et d’Amnisties« .Contrairement aux slogans et aux « belles » promesse de la campagne électorale de Rouhani,  des politiques racistes et discriminatoires sont encore systématiquement mises en œuvre par son gouvernement, contre des minorités ethniques en Iran, comme les Kurdes, les Baloutches ou les Arabes du Khuzestân  et  qui se sont bien évidemment traduites par des centaines d’arrestations, de condamnations à mort et d’exécutions.
 
Il y a actuellement plus 30 prisonniers politiques Kurdes Iraniens condamnés à mort qui se trouvent dans les couloirs de la mort des prisons de Khamenei et d’Hassan Rouhani. Tous ces prisonniers politiques qui courent des risques imminents d’exécutions, sont pris en otage par le régime de la « république Islamique d’Iran ». Par conséquent leurs sorts sont  donc à la merci des autorités du ministère des renseignements et des services de la police politique de la Vevak.
 
Selon le site de la Campagne Internationale Pour les Droits de l’Homme en Iran, les chiffres des exécutions capitales en Iran sont parmi les plus élevés de la planète. En 2013 plus de 420 personnes ont été exécutées dans le pays, sur ces  420 cas 53 de ces exécutions ont eu lieu en public. Pour la seule année 2011 le régime iranien à fait exécuter  plus de six cents personnes, ce qui  a placé cette année la, ce  pays en deuxième position du chiffre des exécutions capitales dans le monde, après la Chine qui a une population milliard trois cents millions de personnes.
 
marivan1
 

Voir aussi sur:
http://rojhelat.info/en/?p=6652
Et sur:
http://archive.radiozamaneh.com/english/content/marivon-residents-protest-kurdish-prisoners%E2%80%99-executions

 
Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s