Le prisonnier politique Kurde Iranien Sherko Maarefi vient d’être exécuté

Le prisonnier politique Kurde Iranien Sherko Maarefi vient d’être exécuté.

sherko-maarefi2

5 et 4 novembre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Kurde Rhojelat .info et celui du collectif  de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News Agency: Le prisonnier politique Kurde Iranien Sherko Maarefi qui était emprisonné dans la prison de la ville de Seqiz située dans l’Est du Kurdistan, a été pendu tôt dans la matinée du lundi 4 novembre 2013.

Notre camarade Sherko avait été transféré de son quartier de détention habituel, puis  emmené dans une cellule d’isolement au cour de la soirée du dimanche soir 3 novembre 2013. En vue de son exécution qui a eu lieu le lendemain matin.

Sherko Maarefi  qui était âgé de 34 ans était originaire de la ville Bane, il avait été arrêté et condamné à mort pour le 1er Novembre 2007 sous les motifs d’accusation d’être un « Moharebeh »- c’est à dire qu’il était considéré comme  un  « ennemi de dieu en inimité avec dieu »-selon la loi Iranienne – Ndlr. Sa  condamnation à mort avait ensuite été confirmée à deux reprises, les 14 novembre 2009 et  1er mai 2011 par la Cour suprême Iranienne, selon des témoins  locaux il n’a pas été exécuté en raison de la pression de l’opinion publique  mais bien par décision politique des hautes autorités judiciaires du pays.  Par ailleurs toujours selon des sources locales, il y a actuellement de grandes inquiétudes pour un autre codétenu politique Kurde Iranien  de Sherko Maarefi,  lui aussi condamné à mort nommé Mutelib Ehmedî   qui a également été placé dans les cellules du couloir de la mort de la même prison de la ville de Seqiz ce même dimanche 3 novembre 2013.

Le régime totalitaire théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et d’Hassan Rouhani,  a fait exécuter au moins 16 détenus Kurdes Iraniens , dont trois prisonniers politiques, au cours des dix derniers jours.  d’autre part la Cour suprême de la « république Islamique d’Iran » vient  ces jours derniers, d’approuver et de confirmer pour la troisième fois consécutive, la condamnation à mort d’un autre prisonnier politique kurde Mansur Arwand qui se trouve donc de ce fait en danger d’exécution imminente.

Mansur Arwand qui est actuellement détenu dans le la prison de la vile d’Urmiyeh située dans l’est du Kurdistan, avait été arrêté il y a deux ans de cela, pour sa prétendue coopération supposée,  avec une organisation Kurde « illégale et séditieuse » de la ville de Mahabad .

Les 25 et 26 octobre 2013 dernier Habibollah Golparipour et  Reza Esmaili-Mamedi, deux camarades membres du Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan ou PJAK, étaient lâchement pendus dans les prisons des villes de Salmas et d’Urmiyeh . Certaines sources locales affirment également que  11 autres prisonniers ont été pendus dans la prison d’Urmiyeh  le 29 octobre 2013 dernier, ces exécutions  auraient été appliquées dans le secret  complet et n’ont pas été communiqués officiellement sur les sites des agences de presse et de propagande habituelles du régime. L’augmentation instantanée et croissante  de  ce nombre d’exécutions ont soulevé de graves  préoccupations,  au sujet  d’une nouvelle vague d’exécutions imminentes, visant un grand nombre de prisonniers politiques kurdes dans les prisons Iraniennes.

Dans un communiqué publié il y a une semaine, Amnesty International a mis en garde l’opinion publique Internationale au sujet de deux autres camarades et  prisonniers condamnés à mort de la minorité Kurde d’Iran,  Zanyar Moradi et Loghman Moradi  qui  sont en danger imminent d’êtres exécutés. Amnesty International a exhorté le régime iranien à cesser immédiatement les exécutions  de ces deux prisonniers politiques et de tous les autres condamnés à mort en Iran.

Zanyar Moradi et Loghman Moradi  sont deux prisonniers politiques de la minorité Kurde d’Iran qui avaient étés arrêtés en 2009 et accusés d’avoir participé la même année à l’assassinat supposé, du fils d’un haut Clerc religieux de la ville de Mariwan située dans la province du Kurdistan Iranien.  Ils ont ensuite été condamnés à mort en décembre 2010 lors d’un simulacre de procès, après avoir été reconnus coupables des motifs d’accusations  d’êtres des « Moharebeh » -des  « ennemis de dieu en inimité contre dieu »-selon la loi Iranienne »- Ndlr.  D’assassinat à main armée avec préméditation, de « propagation de la corruption sur terre » et pour de supposées actions et activités armées, en coopération avec le parti d’opposition Kurde du Komalah.

Zanyar Moradi et Loghman Moradi  ont toujours clamés leurs innocences et affirment que tous les soi-disant « aveux » qu’ils auraient faits, suite à leurs prétendues  et supposées « participations, collusions  et complicités dans une affaire d’assassinat » ont été extorqués  par la violence et sous la torture.

Notes et mise à jour Soliranparis: Première Initiative de solidarité internationale en Finlande- message envoyé par mail par des camarades Iranien-ne et que nous remercions bien sur au passage.

Helsinki  7 novembre 2013 Grande manifestation Halte aux massacres et aux pendaisons de militants Kurdes en Iran.

Pour protester contre les récentes vagues de pendaisons du régime Iranien, dirigées contres des militants Kurdes. Des camarades Kurdes de Finlande se réuniront ce 7 novembre 2013 pour manifester, se mobiliser et tenir un meeting de solidarité internationale.

Après les pendaisons récentes de plusieurs activistes Kurdes et Baloutches en Iran, le peuple Kurde lance un appel à la solidarité internationale depuis la capitale Finlandaise d’Helsinki, pour protester contre les massacres et  les peines de mort qui s’intensifient de plus en plus en visant systématiquement des militant-es et activistes révolutionnaires, issus des minorités opprimées des peuples Kurdes, Baloutches et Arabes Ahwazis vivant dans  la « république Islamique d’Iran ».

Pour la seule année 2009, l’Iran avait déjà fait exécuter au moins 270 personnes, selon un décompte de l’agence Française de l’AFP basé sur les informations publiées par les agences de  presse Iranienne, ce qui en fait  que c’est le pays au monde qui exécute le plus de condamnés à mort après la Chine, l’Arabie Saoudite, la Russie et les Etats Unis

Le Comité du Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan ou PJAK en Finlande a décidé de mobiliser les Kurdes pour manifester et condamner la peine de mort en Iran, devant le parlement Finlandais qui se situe à Helsinki. La manifestation aura lieu ce jeudi 7 novembre 2013 à 13 heures. Le comité du PJAK Finlande tient également a affirmer qu’il ne fait pas seulement appel qu’aux Kurdes , mais aussi à la solidarité internationales de tous les autres peuples d’Europe au nom de la défense des droits de l’homme dans les province de l’est du Kurdistan.

 Source: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=461287030658456&set=pb.321277677992726.-2207520000.1383589990.&type=3&theater
Voir aussi sur:
http://rojhelat.info/en/?p=6633

Et sur:

http://hra-news.org/en/shirku-maarefi-kurdish-political-prisoner-executed
Mise à Jour numéro deux  5 novembre 2013 la lâche exécution de notre camarade Kurde Iranien Sherko Maarefi vient aussi d’être confirmée sur le site Actu Kurde:
http://www.actukurde.fr/actualites/588/un-autre-prisonnier-politique-kurde-execute.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s