Dix gardiens de la révolution tués par le PJAK et regain de tensions dans le Kurdistan Iranien

Dix gardiens de la révolution tués par le PJAK et regain de tensions dans le Kurdistan Iranien.

pjak-2

30 octobre et 1er novembre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via les sites Kurdes Actu Kurde et E Kurd.net: Dix gardiens de la révolution Iraniens ont été tués par les combattants du Parti Pour Une Vie Libre au Kurdistan ou PJAK, en représailles à l’exécution de deux prisonniers politiques Kurdes au cours du week-end dernier.

Les combattants des Forces Armées du Kurdistan Oriental ou HRK, la branche armée du PJAK, principal mouvement armé et populaire kurde en Iran, ont mené une attaque le 30 octobre contre les soldats iraniens dans la zone du village d’Akhali Boralan, situé dans la région de la ville de Mako. Au moins dix soldats ont été tués, selon une source proche du PJAK.

Un responsable de l’armée iranienne pour la région de Mako n’a reconnu que la mort d’un soldat, parlant également de deux blessés.   Des sources locales ont affirmé avoir vu neuf autres corps sans vie dans la zone de combats.

Un cessez le feu de plus en plus fragilisé

Il s’agit de la première attaque armée du PJAK depuis le cessez-le-feu conclu en 2011. Le 28 octobre dernier, l’organisation kurde avait averti le régime iranien après la pendaison de deux prisonniers politiques kurdes.  « Ces attaques du régime ne resteront pas sans réponse » a déclaré le PJAK, affirmant que l’exécution de deux prisonniers kurdes ont rendu fragile le cessez-le-feu.

Le 26 octobre, le régime iranien avaient exécuté  Habibollah Golparipour à la prison d’Oroumieh et Reza Ismaili-Mamedi à la prison de Salmas.  Gulparipour avait été condamné à mort à l’issue d’un procès qui n’avait duré que cinq minutes en mars 2010. Arrêté en septembre  2009,  il avait été déclaré coupable d’« inimitié à l’égard de Dieu » en raison de sa coopération supposée avec un groupe armé « interdit », le PJAK.

Après avoir subi de lourdes pertes dont plusieurs généraux face à la résistance du PJAK, le régime iranien avait du réclamer une trêve par des « intermédiaires » en septembre 2011.  Mais officiellement,  il affirmait avoir « nettoyé » les zones frontalières du nord-ouest de l’Iran. L’organisation kurde avait  déclaré un cessez-le-feu pour une solution pacifique et avait rendu les corps de douze soldats iraniens à leurs familles.

La bataille qui avait duré plus de deux semaines en juillet 2011 avait fait plus de 300 morts dans les rangs de l’armée iranienne, dont dix commandants de haut rang, selon le PJAK. Quelques semaines plus tard, le 2 septembre, le régime avait lancé une nouvelle attaque contre les combattants kurdes, en bombardant intensivement la région  de Qendil.  Trois jours de combats avaient alors couté la mort de 123 soldats, dont le général de brigade Abbas Ali Jannessari.

Regain de tensions et de violences policières dans le Kurdistan Iranien villes de Mariwan – Sanandaj -SNE – Baneh – Kermanshah – Urmiye ( Orumiyeh ) -Kurdistan de l’est -Kurdistan iranien.

Les Forces de défense et de guérilla Kurdes Iraniennes de l’est du Kurdistan lance attaque dans la région de la ville de Mako

Mako  est  Kurdistan: les Forces de défense du groupe de guérilla du  Hezen Rojhilatê Kurdistanê – ou HRK la branche armée du PJAK-Ndlr.  Ont mené une attaque en ciblant une unité des  Pasdarans des « gardiens de la révolution » de l’IRGC Iranienne, positionnée dans les zones rurales de la ville de Mako dans le Kurdistan Iranien. Un des porte-paroles des  Pasdarans basé dans la ville Mako a déclaré dans un communiqué que seulement un de leur membre avait été tué et  que deux autres été blessés dans des affrontements qui  avaient éclatés après l’attaque du PJAK.  Alors que des sources locales ont indiquées que dix personnes toutes membres de l’IRGC  avaient été tuées dans les affrontements qui ont éclatés, après  que des membres  du PJAK et prisonniers politique Kurdes Iraniens condamnés à mort;  Najibullah Gulperipur  et Reza İsmaili Mamedi, aient été lâchement assassinés par pendaisons, dans les prisons des villes d’Orumiyeh et de Salmas le 26 octobre 2013 dernier.

le PJAK  ou Parti Pour Une Vie Libre au Kurdistan avait pourtant dit et prévenu  dans une déclaration écrite que l’Iran avait mis en péril de part son attitude belliqueuse et agressive,  le cessez le feu qui était en vigueur depuis 2011 en avertissant le régime totalitaire de Téhéran  que toutes nouvelles exécutions de prisonniers politiques Kurdes Iraniens n’irait pas sans réciprocité .

Onze prisonniers dont parmi eux deux femmes ont été pendu-es  dans la ville d’Orumiyeh.

Ville d’Orumiyeh : Selon des informations officieuses parvenues sur le site de l’agence de nouvelles Kurde de la Mukrian News Agency au moins onze prisonniers – dont parmi eux deux femmes ont été pendu-es mercredi dernier dans la  ville d’Orumiyeh  située dans le nord-ouest de l’Iran. Six de ces prisonniers qui appartenait à une ethnie Kurde locale, avaient été reconnus coupables d’accusations liées à des affaires de drogue, les noms de ces six prisonniers identifiés sont : Kamel Saïdi, Kamel Habibi, Zaki Khani, Mohammad Gorji, Mosayeb Sadati, Vali Mohammadzadeh.

Un autre prisonnier , identifié comme s’appelant Yadollah Mahmoudi qui avait été reconnu coupable d’ assassinât a également été pendu . En outre, quatre autres prisonniers dont deux femmes ont également été exécuté-es dans la prison d’Orumiyeh mercredi dernier .Aucunes autres informations officielles n’ont pu encore être révélées, au sujet de ces prisonniers dans ce même rapport. Selon les rapports officiels et officieux, au moins 39 prisonniers ont été exécutés dans différentes prisons iraniennes au cours des cinq derniers jours.

La Mère de l’ancien leader kurde Abdullah Ghaderi Azar est décédée

Zara Ghaderi Azar la mère d’Abdullah Ghaderi Azar, est décédée ces jours derniers.  Abdullah Ghaderi Azar était un membre de la direction des affaires étrangères du parti du PDKI . Des  soi-disant « diplomates iraniens »  avaient lâchement assassinés Abdullah Ghaderi Azar  et le Dr. Abdul Rahman Ghassmlou à Vienne le 13 Juillet 1989, après les avoir entrainés dans un piège,  alors qu’ils devaient se rendre à une séance de négociations pour  une résolution pacifique de la question Kurde en Iran.

Des « gardiens de la révolution » de l‘IRGC Iranienne  tuent un jeune garçon Kurde agé de 15 ans, dans la ville de Sardasht.

Ville de Sardasht : Des « gardiens de la révolution » de l’IRGC Iranienne, ont  a tué en lui tirant dessus  le 28 octobre 2013 dernier un jeune garçon Kurde du nom Molod Hemzei , alors qu’il n’avait que 15 ans,  cet acte abominable c’est passé à 21 heures-heure locale sur une route à la sortie de la ville de Sardasht. L’IRGC n’a bien sur fait aucun communiqué officiel  sur cet assassinat et encore moins comme à sa triste habitude sur les motivations exactes de celui ci.

Des « gardiens de la révolution » de l’IRGC Iranienne assassinent un autre  civil Kurde dans la ville de Shiraz

Le 27 octobre  2013 dernier des soldats membres des  « gardiens de la révolution » de l’IRGC Iranienne ont tué un civil Kurde  du nom de Noredin Derweshi dans la ville de Shiraz après lui avoir tiré dessus . Selon des déclarations de témoins locaux les membres de l’IRGC Iranienne ont à la sortie de la porte de la ville de Shiraz délibérément tiré sur la voiture de Noredin Derweshi blessant grièvement un autre passager de celle ci du nom de Nayib Khelifzade. Ce passager qui a été touché de plusieurs balles est actuellement en soins intensif et dans un état grave dans un hôpital local. Les « gardiens de la révolution » de l’IRGC  et les gardes frontières Iraniens sous couvert de
« lutte contre la contrebande »  ont  tué au moins 19 civils Kurdes dans la région du Kurdistan Iranien  pour ce seul mois d’octobre 2013.

Voir aussi sur:
http://www.actukurde.fr/actualites/587/dix-soldats-iraniens-tues-par-le-pjak.html
Et aussi sur:
-Crainte d’exécution imminente pour deux prisonniers kurdes
http://www.actukurde.fr/actualites/586/crainte-d-execution-imminente-pour-deux-prisonniers-kurdes.html
-Iran: deux prisonniers politiques kurdes exécutés
http://www.actukurde.fr/actualites/583/iran-deux-prisonniers-politiques-kurdes-executes.html
Et sur:
http://www.ekurd.net/mismas/articles/misc2013/10/irankurd992.htm

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dix gardiens de la révolution tués par le PJAK et regain de tensions dans le Kurdistan Iranien

  1. Gerard militant syndicaliste et sympathisant PRCF à Lens qui ne vous salue pas. dit :

    Quel site écœurant d’anticommunisme, de Sionisme et d’impérialisme et je pèse mes mots…

    Non content de vous en prendre régulièrement à des camarades communistes et anti impérialistes et à de véritables dissidents et grands esprits libre comme Michel Collon et Jean Bricmont, Voici que vous faites en plus de vos apologies régulières de vos pseudos « rebelles » Syriens de l’ASL, l’apologie du groupe Kurde du PJAK qui en plus des ses collaborations manifestes avec des entités Sionistes et Etats Uniennes, est je vous le rappelle une organisation classées sur les listes des groupes terroristes, signalés internationalement et reconnu comme tels autant par l’Union Européenne que les Etats Unis , voici d’ailleurs ce qu’on peut lire de vos petits protégés du PJAK sur la page wikipedia qui leur est consacré  » Iranian officials have claimed that PJAK attacks come « with the support of America and the Zionist regime ».

    On se rappellera aussi comment vous et vos amis « anti fascistes » Lillois avez tenté de faire censurer a Lille une conférence de la grande historienne et militante Annie Lacroix Riz et comment toujours vous et votre petite bande, aviez retenté encore de faire interdire une conférence sur les ingérences « humanitaire » en Syrie, en faisant passer le collaborateur de Michel Collon, Mr Bahar Kimyongür et son amie Madame Ayssar Midani de l’Union des Patriotes Syriens en France, pour des « éléments cancérigènes » atteint d’un hypothétique rouge brunisme.

    //cercles.communistes.free.fr/cc5962/publi.php?idArticle=2013_04_08_censuresyrie

    Déclaration du Pôle de Renaissance Communiste en France 59-62 -Halte à la censure sur la question syrienne!

    prcf62.blogspot.fr/2013/04/halte-la-censure-sur-la-question.html

    Que vous le vouliez ou non l’Iran qui est un pays souverain et réellement non aligné et non un pays colonisé par la dictature de Bruxelles, de l’Otan et d’Israël comme l’est le notre depuis Sarkozy et Hollande, à tout à fait le droit de se défendre par tous les moyens, contre vos médias mensonges et ceux de vos  » Antifascistes libertaires » et contre ce groupe terroriste, car oui j’insiste bien sur le mot terroriste qu’est le PJAK et ses antennes voisine du PKK et du PYD en Turquie et en Syrie, des faux nez osant se présenter comme des « mouvements de libération nationale » et que nous savons pourtant qu’ils ne peuvent êtres que financés, armés et entrainés par des entités impérialistes et Sionistes dont vous êtes visiblement les amis et probablement les employés.

    Gérard militant syndicaliste et sympathisant PRCF à Lens qui ne vous salue pas.

    • soliranparis dit :

      Au secours revoilà les rogatons du Stalinisme du PRCF

      Non content de vous en prendre régulièrement à des camarades communistes et anti impérialistes et à de véritables dissidents et grands esprits libre comme Michel Collon et Jean Bricmont

      Depuis quand les Rouges Bruns que sont Collon et Bricmont sont des communistes, sinon ça va la brosse à reluire chez vous aussi on dirait.

      « On se rappellera aussi comment vous et vos amis « anti fascistes » Lillois avez tenté de faire censurer a Lille une conférence de la grande historienne et militante Annie Lacroix Riz »

      Annie Lacroix-Riz une soi disant militante « communiste » qui le 3 septembre 2011 manifestait aux cotés de la militante Négationniste bien connue Ginette Skandrani grande amie de Soral, Faurisson et Dieudonne au nom de votre PRCF et en plus cerise sur le facho, en faveur de la Dictature de Khadafi. Un ex « anti impérialiste » c’est vrai qui bossait juste qu’un peu avec Sarkozy et Berlusconni dans des programmes de constructions de CRA et d’expulsions d’immigrés, ha il était « beau » le soi-disant « anti impérialiste » Khadafi.

      -La vidéo est visible ici et attention c’est du lourd.

      http://youtu.be/cRvfuuitAKA

      « 3 septembre 2011, Paris. Rassemblement , Place de la République, contre la guerre de Sarkozy avec l’OTAN en Libye. Allocution d’Annie Lacroix-Riz, historienne, au nom du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) »

      Annie Lacroix-Riz une soi disant militante « communiste » qui a aussi récemment remis le couvert si l’on peut dire, en participant à un débat- n’est ce pas…. aux derniéres journées d’été du groupuscule d’ultra droite de l’UPR du Asselineau un ex conseiller de Pasqua etSarkozy.

      « Que vous le vouliez ou non l’Iran qui est un pays souverain et réellement non aligné et non un pays colonisé par la dictature de Bruxelles, de l’Otan et d’Israël comme l’est le notre depuis Sarkozy et Hollande, à tout à fait le droit de se défendre par tous les moyens, contre vos médias mensonges et ceux de vos » Antifascistes libertaires » et contre ce groupe terroriste »

      Y compris si l’on vous suit bien en pratiquant la peine de mort et en assassinant et en pendant des militants Syndicalistes et souvent Marxistes comme ils l’ont fait avec notre camarade Farzad Kanangar le 9 mai 2010 bravo belle conception du « progressisme » que celui de votre PRCF.


      https://bataillesocialiste.wordpress.com/2010/05/09/iran-farzad-kamangar-a-ete-pendu/

      « est je vous le rappelle une organisation classées sur les listes des groupes terroristes, signalés internationalement et reconnus comme tels autant par l’Union Européenne que les Etats Unis »

      Faudrait savoir vous êtes « communiste » et « anti impérialiste » en citant des « sources » on ne peut plus impérialistes, vous avez visiblement des cases en moins au PRCF

      « Gérard militant syndicaliste et sympathisant PRCF à Lens qui ne vous salue pas ».

      On vous retourne le« compliment » car communiste comme progressiste, vous semblait avoir oublié de l’être. Et syndicaliste encore moins vu que vous semblez très très oublieux comme vos petit copains du prétendu « Front Syndical de Classe » de votre Annie Lacroix-Riz de savoir qu’en Iran le simple fait d’être militant syndicaliste peut vous faire envoyer en prison pour des dizaines d’années où vous balancer au bout d’une corde comme ils l’ont fait quand ils ont pendus notre camarade Iranien Farzad Kamangar.

      Notes Soliranparis nous avons bien évidemment désactivés les liens ramenant vers les sites Rouges Bruns cités dans le pathétique « commentaire » publié ci dessus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s