Le prisonnier politique Kurde Iranien Reza Esmaeili a été violement passé à tabac par les gardiens de la prison de Salmas avant son exécution

Le prisonnier politique Kurde Iranien Reza Esmaeili a été violement passé à tabac par les gardiens de la prison de Salmas avant son exécution.

reza-esmaili2

29 et 31 octobre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News Agency : Selon des rapports récents parvenus d’Iran  le prisonnier politique Kurde Iranien Reza Esmaeili qui avait été pendu dans prison de la ville de Salmas le 26 octobre 2013 dernier, avait été violemment battu et passé à tabac par les gardiens et les matons de son centre de détention avant  son exécution.

Selon le rapport publié par les activistes et les militant-es de Human Rights News Agency ou  Hrana . Le prisonnier politique Kurde Iranien Reza Esmaeili -Mamedi qui était âgé de, 34 ans et le fils de Tofigh Esmaeili , ainsi qu’un habitant originaire du village Derik  situé dans la banlieue de la ville de Salmas, avait été arrêté par les forces répressives Iranienne en Juin 2009, puis condamné à mort sur des  accusation d’être  un combattant coopérant avec le Parti Pour Une Vie Libre Au Kurdistan  ou PJAK, avait été exécuté à la prison de Salmas, le samedi 26 octobre 2013 dernier.

Constats de coups violents sur le corps de Reza faits par les proches de ce prisonnier.

Après plusieurs heures de recherches et de non recevoir des autorités pénitentiaires Iraniennes  qui refusaient de rendre le corps du défunt, les membres de la famille et des proches de ce prisonnier politique avaient réussi a exhumer son corps, après que celui ci ai été secrètement enterre dans le cimetière de la ville de Salmas par les forces répressive du régime de Téhéran.  Lors du transfert du transfert  du corps de Reza dans son village natal de Derik, la famille et ses proches n’avaient pu que constater que celui ci portait des signes évidents de coups et de violences brutales.
Reza Esmaeili -Mamedi avait passé beaucoup de temps dans un centre secret de détention des services du ministère des renseignements et de la police politique de la Vevak, situé dans un lieu inconnu de la ville de Salmas,  avant d’être transféré dans la prison centrale de cette même ville.

Voir aussi sur
http://hra-news.org/en/reza-esmaeili-beaten-execution

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s