Kurdistan Iranien l’Organisation Azarmehr des femmes du Kurdistan condamne les actions de groupes salafistes dans la ville de Ciwanro

Kurdistan Iranien l’Organisation  Azarmehr des femmes du Kurdistan condamne les actions de groupes salafistes dans la ville de Ciwanro.

azarmehr-women-kurdistan1

25 et 27 octobre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Kurde Rojhelat.info – citant un communiqué de L’Organisation Azarmehr des femmes du Kurdistan  dénonçant l’apparition et les exactions de nouveaux groupes extrémistes d’inspiration Salafistes apparus récemment dans le Kurdistan Iranien :   Alors que la ville Ciwanro -Javanrud en Kurde-Ndlr. Située dans la région de la ville de Kermanshah, était en train de fêter l’Aïd al-Adha ,les rues de la ville ont été submergées par une atmosphère d’horreur provoquée par  l’apparition de groupes  de Jihadistes d’obédiences Salafistes  bandeaux noirs sur le front , sillonnant les rues sur des motos en portant des sabres, des coutelas et des drapeaux noirs ornés de versets du Coran, tout en scandant des slogans en arabe comme « Allahu Akbar « .

Certains  activistes locaux pensent que le but de ces nouveaux groupes Salafistes est  d’affirmer leur présence en imposant des idées extrémistes par  l’utilisation de la force et de manœuvres d’intimidations dirigées contre la population  civile de la ville de Ciwanro. Chose étrange de nombreux témoins  locaux ont rapporté l’absence totale de forces gouvernementales et de police  Iraniennes  dans la ville, pendant que ces groupes apparemment très bien organisés sillonnaient la ville avec leurs motos.

Déjà  le 8 juillet 2013 derniers des membres de ces mêmes  groupes Salafistes, avaient mis le feu à un magasin de textile avec une  grenade incendiaire dans la rue Shafei de la ville de Ciwanro, après avoir grièvement blessé le  propriétaire de la boutique à coups de couteau. Les actions et les agressions à répétition de ces groupes Salafistes  dont certaines ce sont soldées par des morts d’hommes, se sont multipliées et produites  de nombreuses fois  contre les  populations locales de Ciwanro. Selon des  ouï-dire et d’autres témoignages locaux, certains  des membres de la ligne dure de ces groupes, sont équipés d’arme à feu, de Tazers, de sabres et d’épées. Au cours de ces dernières années, ils  sont apparus plusieurs fois en public en ville, en train de tirer des coups de feu en l’air depuis des camions grues sur lesquels ils étaient grimpés. Ils seraient également impliqués dans les meurtres de plusieurs personnes, des menaces contre des jeunes qui refusent de les rejoindre, et des opérations crapuleuses de racket et d’extorsions de fond  contre des petits commerçants de la région de la ville de Ciwanro.

Ces groupes, qui sont visiblement plus que soutenus par le régime totalitaire Iranien, ont forcé de nombreuses personnes qui avaient tentés de porter plainte contre eux devant les tribunaux à retirer leurs plaintes,  par des  campagnes savamment orchestrées de menaces téléphoniques « anonymes ». Selon  plusieurs articles et rapports publiés par des médias Kurdes indépendants La croissance de ces groupes extrémistes appelés Salafistes a eu un impact dévastateur sur les chemins pour la paix conduit par de nombreux activistes de la société kurde dans l’Est du Kurdistan (Rojhelat).

L’Organisation Azarmehr des femmes du Kurdistan estime que la prolifération de ces nouveaux  groupes Salafistes, ne peuvent êtres que des obstacles dans les combats pour la libération et l’émancipation du peuple Kurde et en particulier chez les femmes qui sont à la pointe de ces luttes  dans l’est du Kurdistan.  Plus incroyable encore il semblerait que les origines de ces extrémistes Salafistes  qui opèrent à Ciwanro ainsi que leurs soutiens financiers, intellectuels et idéologiques, puissent  êtres attribués  conjointement à des agents de  pays du Proche et Moyen-Orient comme l’Arabie Saoudite, l’Iran , la Turquie, le Pakistan et l’Afghanistan. Et que leur cible commune soit de facto dirigée contre les luttes du peuple Kurde pour son émancipation.

Les Interactions politique de groupes qui sont classiques depuis des années dans le sud du Kurdistan (Basur) et  maintenant dans  l’est du Kurdistan (Rojhelat). Et des événements qui t  tels que les incidents criminels répétés qui se produisent à Ciwanro, démontrent que ces assassinats  et ces opérations suicides, ainsi que le manque d’attention pour  les personnes  victimes de ces mêmes groupes extrémistes, sont des outrages constants faits contre les sentiments et les croyances religieuses des Kurdes de l’est du Kurdistan.

L’Organisation Azarmehr des femmes du Kurdistan  affirme que d’une part que ces groupes de  Salafistes purs et durs veulent profiter des problèmes, économiques, culturels, sociaux et politiques de la communauté. Et que d’autre part ils font tout pour éviter que les sentiments de patriotisme ne puissent se renforcer chez les Kurdes d’Iran.

Il est aussi  pour nous important de dire qu’hélas, de nombreux partis et cercles politiques Kurdes de l’est du Kurdistan ont abandonné nombre de luttes essentielles, au cours de ces  dernières années. Ce  qui a conduit à cause du vide laissé par certaines de ces attitudes,  à l’émergence de ces nouveaux  groupes extrémistes Salafistes dans la région.

L’organisation Azarmehr condamne fermement toute les actions et les rodomontades commises par ces groupes Salafistes dans la ville de Ciwanro,  elle prévient aussi la société civile des dangers de cette pensée réactionnaire et de sa propagation dans le cadre des luttes d’émancipation du peuple Kurde. Nous invitons toute  la nation Kurde dans son ensemble , les partis politiques , les organisations de défense des droits de l’homme , les personnalités religieuses , les écrivains et les journalistes ,les médias Kurdes indépendant, ainsi que les activistes locaux se servant d’ espaces virtuels tels que Face book, a condamner  fermement  tous ensemble les lâches exactions commises par ces groupes Salafistes dans la ville de Ciwanro.

Nous espérons que les autorités iraniennes s’engageront à  poursuivre les commandants et les auteurs d’exactions commises par ces groupes radicaux Salafistes.  Alors que dans le même temps  26 militants  pacifistes et prisonniers de conscience Kurdes Sunnites Iraniens  menacés d’exécutions imminentes,  sont actuellement détenus dans les couloirs de la mort à Karaj, dans  la sinistre prison de Gohardasht  Rajaee Sharh.  Et que le régime de Téhéran se devra de renoncer à son hypocrisie et à ses tentatives malsaines de créer des politiques de panique et de division dirigées  contre la société civile et la nation Kurde.

Organisation Azarmehr des femmes du Kurdistan le 19 octobre 2013

Ciwanro-JavanrudSituation géographique de la ville de Ciwanro-javanrud
Voir aussi sur:
http://rojhelat.info/en/?p=6510
Voir aussi sur le site de l’Organisation Azarmehr des femmes du Kurdistan
http://azarmehr.eu/en/
Azarmehr Organization of Women of Kurdistan condemns Salafis sabotage in Ciwanro (Javanrud)
http://azarmehr.eu/en/?p=1350

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s