Le président Iranien Hassan Rohani multiplie les persécutions et les abus contre les droits humains dirigés contre les minorités Arabes du Khuzestân

Le président Iranien Hassan Rohani multiplie les persécutions et les abus contre les droits humains dirigés contre les minorités Arabes du Khuzestân.

Hassan-Rohani2

15 et 17 octobre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Ahwazi Arabs Info:  Malgré ses « promesses »,  le soi-disant « modéré », Hassan Rohani  et nouveau président du régime iranien, a depuis son arrivée au pouvoir  fait intensifier les arrestations arbitraires, les emprisonnements et les peines de mort contre les activistes politiques et culturels, issus des minorités Iraniennes Arabes Ahwazies – des populations vivant en Iran dans la province du Khuzestân- appelée également la province de l’ Al Ahwaz Ndlr.

De nombreuses organisations et des militant-es défenseurs  des droits de l’homme Ahwazis, ont également signalé une augmentation sans cesse croissante,  de  cas de tortures physiques et psychologiques, commises par les services de renseignement Iraniens , dirigées contre ces prisonniers politiques , alors que dans le même temps  des «  tribunaux révolutionnaires » secrets Iraniens,  ont émis et prononcés de plus en plus de peines de à perpétuité, de peines de mort et de peines d’exils intérieurs contre ces mêmes activistes autochtones Ahwazis.

L’une des plus connues des Ong’s de défense des droits de l’homme du Khuzestân, l’Organisation Of Human Rights Of Ahwaz ou AHRO , a fermement condamné  ces arrestations arbitraires et ces persécutions constantes commises contre les militants civils et politiques Arabes Ahwazis . Et a appelé la « république islamique d’Iran » à  les libérer immédiatement et sans conditions. Il convient de noter que généralement ces vagues d’arrestations et de condamnations,  sont parfaitement synchronisées avec des campagnes de propagandes mensongères  en langues  Iranienne et Anglaise, diffusées sur la chaîne Iranienne de télévision Press TV. ir *1. Un chaine nationale qui devrait ce mois de novembre 2013 prochain organiser la planification et la diffusion d’aveux forcés de trois prisonniers politique Ahwazis,  victimes de tortures et de pressions contre leurs familles et leurs proches pour les obliger à les faire*2.

Peines  de morts visant des militants et activistes politiques et culturels issus des minorités Iraniennes Arabes Ahwazies.

Déjà bien avant l’élection d’Hassan Rohani en février  2013dernier, la Cour suprême Iranienne avait  émis des condamnations à mort contre 11 prisonniers politiques Arabes Ahwazis Iraniens qui restent aujourd’hui encore dans les couloirs de la mort en attente d’exécutions imminentes. Aucun de ces prisonniers n’ont pu bénéficier de mesures de clémence ou de réductions de leur peines émises par le président Hassan Rohani, qui est toujours à tort salué comme un «modéré» par les médias occidentaux- Les noms de ces onze condamnés a mort Ahwazis menacés d’exécution sont :

-Hadi Rashedi,  Hashem Shabani ,Mohammad Ali Amouri, Jaber Alboshoka, Jaber Alboshoka, Jaber Alboshoka,  Mokhtar Alboshoka, Ali Kaabi Chabishat, Sayed Yassin Moussavi, Abdul Reza Amir Khanafereh,  Ghazi Abbasi, Abdul Amir Moujadami, Jasem Moughadam.

Peine de prison assorties de peine  d’exil intérieur visant des visant des militants et activistes politiques et culturels issus des minorités Iraniennes Arabes Ahwazies.

Au cours des dernières semaines, le « tribunal islamique révolutionnaire » de la ville d’Ahwaz a émis des peines de 20 années d’emprisonnements et de 10 ans d’exil intérieur , émises  et prononcées contre 9 militants politiques Ahwazis dont les noms suivants ont été confirmés :

Hassan Nasseri: condamné à 20 ans d’emprisonnement et d’exil intérieur  dans la ville de Sabzevar , Ahmad Dabbat: condamné à 20 ans de prison et d’exil intérieur dans  ville de Rasht ( au nord de l’Iran) , Ali Kenani – Jaajaa: condamné à 20 ans d’emprisonnement et d’exil intérieur dans la ville Sari,  Abbas Sagouri  condamné à 15 ans de prison et d’exil intérieur dans la ville d’Hamadan, Ahmad Kaabi Zegheibi:  condamné à  15 ans de prison et d’exil intérieur dans la prison de la ville de Kerman, Jaafar Kaabi: condamné à 15 ans de prison et d’exil intérieur dans la ville de Yazd, Sajad Beyt Abdullah: condamné à  15 ans de prison et d’exil intérieur dans la ville de Gorgan , Yousef Khazraji : condamné à une peine de 10 ans de prison et d’exil intérieur dans la ville de Shiraz, Maher Kaabi – Zegheibi :  condamné à 10 ans de prison et d’exil intérieur dans un lieu de déportation  encore inconnu.

Tous ces prisonniers politiques ont été condamnés par la Direction générale numéro 1 du « tribunal révolutionnaire » de la ville de Dezful, sous les charges judiciaires d’êtres des « Moharebeh »- des « ennemis de dieu en guerre contre dieu »- selon la loi Iranienne-Ndlr. De « propagation de la  corruption sur  terre », et de soi-disant  « actions  contre la sécurité nationale »,  en raison de liens présumés avec des organisations étrangères de défense des droits de l’homme. Tous ces détenus ont été depuis leurs arrestations, sévèrement torturés par les agents du ministère des renseignements et de la police politique de la Vevak.

Notes Soliranparis: Les peines dites d’exil Intérieur en Iran consistent pour mieux tenter de les briser et de les isoler,  a envoyer des prisonniers purger leurs peines, à des centaines quand ce n’est pas des milliers de Km (la superficie du pays étant quatre fois supérieure à celle de la France),  loin des leurs lieux de résidences d’origine (et par la même de ceux de leurs familles et de leurs proches). Ces peines d’exils intérieurs   ne sont donc pour nous, ni  plus ni moins que des formes à peine cachées de déportations pures et simples , appliquées par la dictature théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et Hassan Rohani.

Arrestations et détentions arbitraires de militants et activistes politiques et culturels issus des minorités Iraniennes Arabes Ahwazies.

Au début de ce mois d’octobre de cette année 2013, les forces répressives de sécurité iraniennes ont arrêté 15 civils Arabes Ahwazis Iraniens, alors qu’ils assistaient pacifiquement à un festival de poésie traditionnelle en langue Arabe. Selon des témoignages locaux depuis les débuts de leurs détentions, tous ces détenus politique sont victimes de tortures physiques et mentales sévères quotidiennes- Les nom de ces prisonniers sont :

– Mohammad Ali Alelah, Mheibes Bereihi,  Ahmad Delfieh, Habib Mazraah, Sajad Chaabawi, Ahmad Karaji, Hassan Bawi, Houssin Bawi,  Saeed Karaji, Hamed Rahmati, Mohammad Fatheli, Reza Archak, Karim Bereihi, Jamal Jarbawi, Mahmoud Aetabi.

Au début de cette année 18 autres militants Arabes Ahwazis Iraniens, ont subi des procès et ont été jugé par la branche numéro 4 de la Cour du « tribunal révolutionnaire » de la ville d’Ahwaz,  sous des accusations  et les charges judiciaire de  » conversions au sunnisme », de « propagation du wahhabisme «  et « d’opposition à la république islamique ». La plupart de ces hommes avaient été arrêtés, alors qu’ils assistaient dans une école locale du quartier Mallashiyeh de la ville d’Ahwaz  à des cours de langue Arabe et de lectures du Coran.

Une de ces personnes arrêtée a affirmé avoir  été sévèrement torturée  après avoir nié avoir une quelconque association avec un dignitaire religieux Sunnite étranger. Les services et agents des forces répressives de sécurité  après des perquisitions musclées de leurs domiciles, leurs avaient  confisqué un certain nombre de livres et de CD’s religieux, mais n’avaient trouvé aucunes preuves disant qu’elles étaient impliquées d’une manière ou d’une autres dans des activités violentes. La plupart de ces personnes ont maintenant été libérées après avoir payées de lourdes cautions dont les montants s’élevaient de deux à trois milliards de rials chacune  afin de les empêcher de fuir le pays, ce qui laisse maintenant leurs familles avec de graves difficultés financières-voir liste ci dessous-Ndlr.

khuzestan-political-prisonners

Voir aussi sur:
http://www.ahwaziarabs.info/2013/10/moderate-rouhani-intensifies-irans.html
Notes voir sur:
-*1:   Press-Tv.ir est avec l’IRIB l’une des pires des chaines de Tv et de radio et de propagande de la dictature théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et Hassan Rohani, des chaines et leurs sites internet bien connus pour publier régulièrement des interviews de néo nazis occidentaux comme le militant d’extrême droite Britannique Peter Rushton ou les négationnistes Français  de la clique d’extrême droite  de la mouvance des  Soral-Dieudonné-Faurisson.  Et des inévitables et pitoyables Vrp’s au service des dictatures comme les deux clowns pénibles et soi-disant « hommes de gauche » et « altermondialistes- anti impérialiste » mais véritables Rouges-Bruns  que sont  Georges Galloway et Georges Stanechy, eux aussi bien connu pour faire des ménages et des « piges » régulières et probablement très grassement payé-es sur  les sites de propagande du régime de Téhéran  que sont Press-Tv.ir et l’IRIB.
-*2 voir aussi sur :  http://www.ahwaziarabs.info/2013/10/press-tv-indicates-ahwazi-executions-in.html
 
Pour tous les contacts avec les minorités Arabes opprimées de la province du Khuzestân et de l’Al Ahwaz voir sur:
https://www.facebook.com/pages/Ahwaz-News-Agency/197266716979113

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s