Cinq gardiens de la révolution Iraniens de l’IRGC tués lors de combats dans le Kurdistan Iranien

Cinq gardiens de la révolution Iraniens de l’IRGC tués lors de combats dans le Kurdistan Iranien.

Motalb Ahmedian

11 et 13 octobre 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Kurde E Kurd.net : Ville de Baneh -Kurdistan iranien  selon les médias et les agence de propagande du régime totalitaire de Téhéran et l’agence semi- officielle Iranienne de nouvelles Mehr News,  jeudi soir dernier:  « Cinq membres du  Corps des Gardiens de la révolution islamique Iranienne de l’IRGC,ont été tués dans un affrontement avec des groupes terroristes de l’est du Kurdistan ».

Les affrontements on  éclaté dans l’un des villages Kurdes proche de la ville Baneh situé dans la province du Kurdistan Iranien , deux autres membres de l’unité  Beit al- Moqaddas de l’IRGC auraient été grièvement blessés , selon des articles rapportés  par les agences  Xinhua et Mehr News et  des déclaration faites par des hauts commandants de l’ IRGC  qui ont tenu une réunion à Baneh pour discuter de la question .

Le Parti démocratique du Kurdistan d’Iran ou PDKI a rapporté dans une déclaration que :  « Cinq membres de l’organisation de la milice  paramilitaire Zerbeti Kokhan  travaillant pour des gardiens de la révolution islamique Iraniens avaient  été tués jeudi dernier en  dehors de la ville Kurde de Baneh, au cours d’un affrontement avec un groupe inconnu.  Haji Motalb Ahmedi  le commandant de cette milice Zerbeti Kokhan se trouve parmi les morts. Deux autres membres de cette même organisation ont aussi été blessés dans l’affrontement  » .

Ces cinq hommes étaient tous membres de l’ organisation paramilitaire Zerbeti Kokhan -Bet -el- Moqaddas , qui est sous le contrôle des « gardiens de la révolution » de L’IRGC . Cette organisation et ses membres sont connus dans le Kurdistan sous le nom de traîtres ou  Jash -en Kurde-Ndlr. Ces  Jash  qui sont soi-disant chargés de surveiller les villages des zones frontalières Iran-Irak -Turquie, sont  en fait des unités de miliciens Kurdes pro-gouvernement de Téhéran, armées par celui ci et chargées de fournir un soutien logistique et militaire aux  » gardien de la révolution » de  la « république islamique »
qui combattent contre les rebelles Kurdes qui luttent pour davantage de droits pour les Kurdes et pour un état fédéraliste dans le Kurdistan oriental -nord- ouest de l’Iran-Ndlr .

Quatre des cinq miliciens étaient originaires  de la ville de Baneh à l’exception de Mokhadomi qui était originaire de la ville de Qorveh . L’objectif principal de l’affrontement semble avoir été Haji Motalb Ahmedian, qui était un commandant  local de la milice Zerbeti Kokhan, celui ci était connu de longue date pour sa brutalité et sa violence  envers la population locale et les militants politiques Kurdes . Ahmedian  était devenu un soldat  et paramilitaire à la solde de l’IRGC , dés les débuts de la révolution confisquée de 1979, il est également désigné par de nombreux témoignage de la population de la région, comme étant  l’un des principaux  responsables de  tortures , de meurtres et d’enlèvements de plusieurs militants civils et de combattants peshmergas Kurdes , a rajouté la déclaration du  Parti démocratique du Kurdistan d’Iran ou PDKI

Au cours de ces trois dernières décennies, la région du Kurdistan d’ Iran a été le foyer d’ affrontements armés entre les forces militaires iraniennes et des groupes armés kurdes. Des conflits sanglants qui ont fait des milliers de morts des deux côtés.

Le PJAK , ou le Parti Pour Une Vie Libre au Kurdistan, est l’un des groupe militant et de résistance Kurde Iranien  parmi  le plus actif de ceux qui sont basé dans la région des monts Qendil  situés a la frontière Iran-Irak . Et qui par le passé a déjà  mené plusieurs attaques victorieuses contre les forces répressives Iraniennes dans la région  du Kurdistan d’Iran. Le PJAK est membre de la Confédération démocratique du Kurdistan – du  Koma Civaken Kurdistan ou KCK  , qui est une alliance de groupes et de militants politiques Kurdes dirigée par un conseil d’administration élu .

Le PJAK est dirigé par Haji Ahmadi  connu aussi sous le nom Rehman Haci Ehmedî, l’objectif du groupe est d’établir une entité régionale fédéraliste et semi- autonome en Iran, en Turquie et en  Syrie qui serait similaire au gouvernement régional du Kurdistan ou  KRG , dans le nord de l’Irak. Depuis 2004 année de sa création le PJAK a pris les armes pour se battre l’autonomie du Kurdistan Iranien . La moitié des membres du PJAK sont des femmes  sur les 3.000 combattant-es  armé-es que compte cette organisation de résistance.  On estime que les population Kurdes qui  vivent dans le Kurdistan iranien, représentent un chiffre de 7  à  12 millions de personnes.

Note Soliranparis: Alors que la plupart des médias internationaux n’avaient pas parlé ou presque de en juin-aout 2011*1 , de l’offensive et  de l’agression militaire qu’avaient lancées à l’époque  forces répressives Iraniennes de l’IRGC contre nos camarades du PJAK, sur leur presse on pouvait noter cette fois ci que l’Afp en parlait ces jours derniers -cf capture d’écran ci dessous.

Pjak-oct2013 Voir aussi sur:
http://www.ekurd.net/mismas/articles/misc2013/10/irankurd971.htm
Voir aussi sur:
-*1:  http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/09/09/2586631_le-pjak-parti-pour-une-vie-libre-au-kurdistan-a-decrete-lundi-dernier-un-cessez-le-feu-face-a-l-armee-iranienne-voici-pour-vous-les-dessous-de-ce-cessez-le-feu.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s