Halte à la répression contre les travailleurs en Iran

Halte à la répression contre les travailleurs en Iran.

syndicalistes-iraniens

 

Nouveau communiqué de solidarité internationale pour nos camarades Iranien-nes syndicalistes emprisonné-es envoyés par des camarades et ami-es de Luttes et que nous relayons ici:

Les organisations syndicales françaises CGT, FSU, Solidaires, soutiennent les appels lancés en Iran par des syndicats, différentes organisations indépendantes de travailleurs et les familles de travailleurs emprisonnés.

Afshin Ossanlou, travailleur du transport est mort dans la prison de la ville Rajaee-Shahr en juillet dernier. Les conditions insupportables dans les prisons et les restrictions imposées aux prisonniers provoquent des problèmes de santé, physiques et psychiques qui détériorent encore davantage leur situation.

Mohammad Jarahi, ouvrier du bâtiment emprisonné et membre du Syndicat des Travailleurs de la Peinture et de la Décoration du Bâtiment de Téhéran, souffre d’un cancer de la thyroïde et risque de mourir à cause du manque de soins.

Shahrokh Zamani, un autre membre de ce syndicat va être rejugé à cause de ses activités militantes en prison.

Reza Shahabi, conducteur de bus et membre de la direction du Syndicat des Travailleurs de la Régie du Transport de Téhéran et sa Banlieue – Vahèd, déjà en très mauvaise santé, a été privé de soins médicaux post-opératoires.

Behnam Ebrahim Zadeh, défenseur acharné des droits des enfants au travail, va quant à lui être rejugé sous des accusations douteuses.

Pedram Nasrollahi, Mohamad Bodaghi et Mehdi Farahi Shandizi sont notamment toujours emprisonnés en raison de leurs activités en faveur des droits syndicaux.

La liste n’est pas exhaustive. Combien de travailleurs iraniens luttant pour l’amélioration de leurs conditions du travail et d’existence doivent encore souffrir et mourir ? Quels dangers représentent ces militants et ces camarades pour qu’on les prive ainsi de l’accès aux soins médicaux jusqu’à la mort ?

Nous exigeons du pouvoir judiciaire iranien la libération immédiate des travailleurs emprisonnés malades afin qu’ils puissent avoir accès aux soins nécessaires.

Les organisations syndicales françaises CGT, FSU, Solidaires, protestent contre le non-respect des conventions 98 et 87 de l’OIT et demandent la libération de tous les militants ouvriers emprisonnés en Iran.
Paris, le 23 septembre 2013

Tract a télécharger et a diffuser sur
http://www.iran-echo.com/echo_pdf/communique_mom_18092013_fr.pdf
Sur le travail et l’exploitation des enfants en Iran dossier à télécharger sur
http://www.iran-echo.com/echo_pdf/child_report.pdf

syndicart français

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s