Pour tous les camarades qui iront manifester contre la Guerre

Pour tous les « camarades » qui iront manifester « contre la Guerre »

homs2

29 août 2013 textes postés par des Camarades Syrien-nes et que nous relayons ici et qui courageusement remet bien des pendules à l’heure, sur l’état de confusionnisme mental et politique d’une certaine « gauche de la gauche Altemondialiste et anti impérialiste ».

Post de Nad Iam (NST) Ce soir, camarade, tu iras manifester « contre la guerre ».

Quand on est de gauche anticapitaliste, on manifeste contre les guerres. On refuse les bombardements, les massacres des populations civiles, la course à l’armement. Quand on est de gauche anticapitaliste on se doit de ne pas cautionner le bellicisme de sa bourgeoisie. Alors bien sûr, tu seras là ce soir, sûr d’être au bon endroit, au bon moment. Tu vas à toutes les manifs contre la guerre, d’ailleurs.

Toutes ? En fait, non. La semaine dernière , par exemple, tu n’étais pas à la manifestation contre la guerre en Syrie. Oui, il y avait une manifestation, contre tous les massacres commis par un dictateur depuis trente mois, contre le massacre à l’arme chimique commis à la fin du mois d’août, pour la solidarité avec les démocrates et les progressistes de Syrie.

Tu n’y étais pas, parce que ton parti n’y était pas. Parce que les sites que tu consultes pour savoir quelles manifestations soutenir ne l’annonçaient pas.

Tu n’y étais pas et pourtant toutes les raisons qui te font être contre la guerre étaient là : un dictateur qui a été soutenu et porté par ta bourgeoise des années durant, et qui l’est encore par sa fraction réactionnaire et fascisante. Des morts par centaines de milliers, tués par des armes que ta bourgeoisie et d’autres lui ont vendues. Des morts, des blessés, des réfugiés, tués dans le silence complice de toutes les bourgeoisies du monde.

Tu n’as pas manifesté contre la guerre, mais tu manifesteras ce soir, et les jours prochains.

Si tu es sincère, pourtant, tu ne rentreras pas content de ta manifestation. D’ailleurs tu y vas avec une certaine appréhension. Tu n’en parles pas, parce que ton parti, ton organisation n’en parle pas, mais tu as vu sur internet que toute l’extrême-droite est aussi mobilisée « contre la guerre impérialiste ». Avec les mêmes mots et les mêmes argumentaires. Tu voudrais bien balayer ça, comme Mélenchon l’a fait avec un « On a bien le droit d’avoir un point de vue FRANCAIS ». Sauf que cette phrase de Mélenchon, elle te laisse gêné aux entournures. Parce que toi, tu penses manifester contre le capitalisme français, entre autres, alors comment pourrais-tu avoir un « point de vue FRANCAIS », en commun avec l’extrême-droite, la pointe la plus dure des capitalistes ?

Bon, tu pourrais ne plus penser à la phrase de Mélenchon, surtout si tu n’es pas au Front de Gauche. Seulement voilà, ce soir, et les jours qui viennent, tu sais déjà que certains aspects de la manifestation vont t’y ramener.

Cette lourde insistance de certains militantEs sur Israël, les « lobbies » qui manipulent les chancelleries dans l’ombre, le « Nouvel Ordre Mondial de l’Oligarchie qui ne dit pas son nom ».Ces tracts, qui affirment que les massacres ne sont pas ce que l’on en dit, et que peut-être ils n’ont jamais existé, comme « d’autres avant dans l’Histoire ». Ce vocabulaire dont tu sais bien qu’il n’est pas celui de la gauche, ces insinuations dont tu sais très bien qu’elles ne font pas seulement référence à la guerre d’Irak. Ces militants, qui vont t’accoster , et qui te diront au bout de cinq minutes que Bachar El Assad n’est pas du tout le monstre que l’ « Occident américano-sioniste » décrit, ou que Kadhafi était un grand homme pour son peuple. Ce qui t’emmerdera plus que tout, c’est que les camarades, dans leur immense majorité feront semblant de ne pas entendre ce que disent et écrivent ces militants. Ou te diront, au mieux, de laisser tomber, qu’il y a « toujours des connards partout, mais que ça n’est pas représentatif ».

Et puis, il y aura aussi, rentré chez toi, cette question qui te pèsera sur l’estomac : admettons que pour une fois, la mobilisation fonctionne, et qu’il n’y ait pas « la guerre »….Mais qu’est ce qui se passera en Syrie, où tu sais très bien qu’il y a déjà la guerre ?

Oh bien sûr , Mélenchon et les autres ont une réponse en bas du tract. « Nous sommes aux côtés des démocrates syriens pour une solution politique et l’arrêt des massacres ».

Seulement, ils n’étaient pas à la manifestation de samedi dernier, avec les démocrates syriens pour l’arrêt de la guerre et des massacres. Bien sûr, il leur est arrivé d’en parler, de la Syrie, à la page douze du journal, il leur est même arrivé quelquefois de diffuser une vague protestation contre un massacre particulièrement massif, ces trois dernières années. Les protestations version « minimum syndical », celles où il n’y a aucun rendez-vous concret à la fin. Celles assorties de réserves , sur les manipulations possibles de l’opinion, sur les intérêts des « Occidentaux et d’Israël » qu’il convient quand même de dénoncer dans cette affaire, sur l’opposition syrienne qui est loin d’être composée uniquement de gentils ( non, vraiment?). Le genre de protestations , qui après les avoir lues , te donnent surtout le sentiment qu’il ne faut pas se mêler de cette affaire…

Aujourd’hui, camarade, tu vas donc t’en mêler. Pour combien de temps ? Pour combattre quelle guerre et laisser finalement faire quelle autre guerre ?  En d’autres temps, en d’autres occasions, pourtant, tu agis et pense différemment.

Combien de fois as-tu vitupéré contre ce syndicat bidon qui manifeste une fois tous les deux ans « pour de nouveaux droits », mais refuse de participer aux grèves quotidiennes ?

Combien de fois as-tu répété qu’il fallait se méfier de ces partis politiques qui débarquent en période électorale , pour t’entraîner sur une mobilisation symbolique ayant pour but non avoué de promouvoir tel ou tel parti, dont il convient de faire oublier la passivité lorsqu’il était au pouvoir ? Et qu’il fallait plutôt , toujours, être avec ceux qui mènent les combats sur la durée.

Dans toute la France, depuis trente mois, des gens manifestent et se battent contre la guerre en Syrie, sur la durée. Toutes les semaines, tous les jours, en lien avec des progressistes syriens, avec celles et ceux qui se sont révoltés contre le dictateur il y a trente mois.

Ce soir, et dans les jours qui viennent, vont se mêler dans les rues celles et ceux qui ne combattent concrètement que certains bombardements et certains capitalistes, et celles et ceux qui soutiennent, ouvertement ou implicitement la dictature syrienne.

A toi de voir où est ta place, toi qui n’aimes pas la guerre.

Ci-dessus en début d’article  une photos de Homs, en juillet , avant LA guerre, enfin, celle qui n’a pas encore eu lieu, l’autre, ma foi…

Source Face Book la Révolution Syrienne en France
https://www.facebook.com/rev.syfr
Notes personnelles que nous avons  rajoutées de l’article:
-*1 comme le dit si bien l’auteur « Tu n’y étais pas, parce que ton parti n’y était pas. Parce que les sites que tu consultes pour savoir quelles manifestations soutenir ne l’annonçaient pas ».
Et pour cause essayez donc de poster et d’annoncer des manifs pour la Syrie ou pour par exemples des camarades syndicalistes Iraniens emprisonnés, sur des « Sites Alters de Gauche » bien connus comme par exemple celui ci qui se dit « communiste » et que nos camarades Iranien-nes, Syrien-ne ou Kurdes appellent ironiquement Bellacio heu pardon Mollahcio vous aurez immédiatement la phrase fatidique Cet article n’existe plus Veuillez consultez le webmestre.
Même son de cloche pour un certain Agenda Militant Alternatif Parisien bien connu et qu’ironiquement nous ne nommerons pas, de toute manière il se reconnaitra, et qui en juin 2009 alors que les milices  Bassidj’is  fascistes d’Ahmadinejad et d’Ahmad Reza Radan assassinaient dans la rues de Téhéran  Neda Agha Zoltan et des centaines de jeunes manifestant-es Iranienne pacifistes, ce même site refusait systématiquement TOUTES nos annonces de manifs en solidarité avec la lutte du peuple Iranien, parce « n’y voyant rien de social » et que les événements de l’époque étaient pour monsieur son webmestre – dixit les mails de « réponses » de sa part « peut être l’illustration -Sic-d’une nouvelle révolution colorée ».  Ha oui c’est vrai!!!  il l’avait probablement lu dans les colonnes d’un tristement célébrè « journal militant d’informations alternatives » Francophone peu regardant c’est le moins qu’on puisse dire sur les CV de ses auteurEs – surtout quand ceux ou celles ci sont ouvertement des membre bien connu-es de l’extrême droite.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s