Campagnes internationales pour sauver 48 prisonniers politiques Iraniens condamnés à mort.

Campagnes internationales pour sauver 48 prisonniers politiques Iraniens condamnés à mort.

condamnéamortenIran

30 aout 2013 la page Facebook Freedom Messenger vient de lancer  toute une série de campagnes de pétitions internationales, pour sauver des couloirs de la mort du régime théocratique et fasciste d’Ali Khamenei et de son valet le nouveau « président de la république Islamique d’Iran » le prétendu « modéré » Hassan Rohani.

Ces prisonniers politiques se nomment:  Houshang Rezaei, Vahild Asghari, Gholamreza Khosravi, Mohsen Daneshpour et son fils Ahmad Daneshpour, Saman Nasim, Zanyar Moradi et Loghman Moradi, Mansour Arvand, Shirko Maarefi, Hamid Ghassemi-Shall, Saeed Malekpour, Behrouz Alkhani, Younes Aghayan, Habibolah Golparipour, Habibolah Latifi, Rasheed Akhandi, Habib Rigi, Samko Khorshidi, les 5 prisonniers politiques Iraniens Ahwazis Jaber al-Boushakeh, Hashem Shabani, Mokhtar al-Boushakeh, Mohamad Ali Ammori  et Hadi Rasheidi, Reza Mollazadeh, Abdulwahab Rigi, Ali Afshari et son frére Habibollah Afshari, Jassim Moghadampanah, Amir Khanafereh, Ghazi Abbasi, Ahmad Naseri, Talib Malaki, Hamed Ahmadi, Adrees Neimati, Jahangir Dehghani et son frère Jamshid Deghani lui aussi condamné à mort, Sadiq Mohammadi, Shahram Ahmadi, Varia Ghaderifard, Behrooz Shanzari, Farzad Shanzari, Mokhtar Rahemi, Pooria Mohammmadi, Bahman Rahemi, Kamal Malaie, Mohammad Gharebi, Yavar Rahemi, Hamza Rigi.

Une grande partie de ces prisonniers politiques sont des Kurdes Iraniens qui avec les prisonniers politiques issus de la minorité Arabophone Awhazie vivant dans la province méridionale du Khuzestân -Sud est de l’Iran-Ndlr. Ont payés le plus lourd tribu de la répression brutale qui frappe quotidiennement les opposant-es au régime.

Hassan Rohani le soit disant nouveau « président de la république modéré » quand a lui assume sa politique d’exécutions sommaires  ou en quelque sorte l’horreur dans la continuité, pour un pays qui à le triste record d’être dans le peloton  de tête des exécutions capitales, avec la Chine, les Etats Unis et l’Arabie Saoudite.

30 aout 2013 texte qui nous est parvenu également  via la page Face Book Freedom Messenger : L’Iran a fait exécuter 143 prisonnier depuis la dernière « élection présidentielle » Iranienne  mais les hautes autorités judiciaires du pays n’en sont pas resté la, puisque nous apprenons que  le gouvernement  du « modéré » Hassan Rohani, a rejeté officiellement une demande de visite et d’inspection, du rapporteur spécial des Nations Unies,  sur les questions des droits de l’homme en Iran.

Le régime iranien a pendu un groupe de cinq prisonniers le 26 Août 2013 derniers dans la ville de Qom. En outre, 26 autres prisonniers ont été pendus en six groupes entre le 19 Août – 22 dans les villes d’Arak, d’Orumiyeh, de Karaj et Mashhad. En outre les hommes de main et les bourreaux du régime ont  également pendu un prisonnier à Ispahan et trois autres à Ahwaz , au cours de la même période.

Un autre rapport publié récemment a révélé l’exécution de trois prisonniers le 15 août 2013 dernier,  dans la prison nouvellement construite du Grand Téhéran, située sur la route menant d’Hassan-Abad à Qom, où un certain nombre de juges et d’éléments du système judiciaire des Mollahs sont désormais stationnés en permanence sur place,  pour juger et faire condamner à mort de manière expéditive des prisonniers.

Jusqu’à présent, le nombre d’exécutions capitales,  pratiquées depuis les dernières « élections présidentielles » Iraniennes du mois de juin a atteint le chiffre sinistre d’au moins 143 prisonniers, il est à noter que 40 nouvelles exécutions ont eu lieu juste peu de temps après qu’Hassan Rohani ait pris officiellement  ses fonctions présidentielles et qu’il ait prêté serment devant le parlement Iranien ou Majlis.

Mardi dernier le gouvernement de Hassan Rohani a rejeté une demande présentée par Ahmed Shaheed, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme en Iran qui demandait à visiter le pays.

Les médias de propagande du régime ont rapporté qu’Abbas Araqchi  le nouveau porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la dictatures, avait déclaré  lors d’une briefing hebdomadaire  qu’il  a tenu devant des journalistes à Téhéran: « Nous ne considérons pas Ahmed Shaheed comme étant un rapporteur  impartial ».

Depuis deux ans, Ahmed Shaheed a été désigné comme le rapporteur des Nations Unies pour les questions sur les atteintes aux droits de l’homme en Iran, Mais le régime totalitaire des Mollahs et leurs autorités judiciaires refusent toujours qu’il se rende dans le pays, décrivant ses rapports comme des  « allégations sans fondements » et  les prisonniers et prisonniéres politique dont il a examiné les dossiers judiciaires, comme des « terroristes et anti-révolutionnaires « .

Comment signer cette pétition instructions en Persan

Merci également de diffuser le plus largement possible cette information, dans vos réseaux de luttes et dans les réseaux sociaux il y a urgence à faire stopper ces nouvelles exécutions.

Voir aussi sur:
https://www.facebook.com/Freedom.Messenger
https://www.facebook.com/PetitionsToFreeIranianPoliticalPrisoners
https://www.facebook.com/PetitionsToFreeIranianPoliticalPrisoners/photos_stream

rohani-2

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s