Nouvelles mesures sexistes et misogynes à l’université Allameh Tabatabai de Téhéran approuvées par son président controversé Sadreddin Shariati

Nouvelles mesures sexistes et misogynes  à l’université Allameh Tabatabai de Téhéran approuvées par son président controversé Sadreddin Shariati.

SadreddinShariati2

Sadreddin Shariati

27 et 28 août 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Radio Zamaneh: Les autorités de l’Université Allameh Tabatabai de Téhéran, ont annoncées officiellement qu’au cours de la prochaine année scolaire, toutes les salles de classes au niveau du baccalauréat, seraient organisées séparément entre les étudiantes féminines et les étudiants masculins.

Le président de l’Université le très controversé et très réactionnaire Sadreddin Shariati a ajouté que seulement 2 pour cent des salles de classes d’études supérieures, étaient  capables d’offrir une séparations franche entre les étudiant-es filles et garçons. Ajoutant que pour les salles de classes des  premiers cycles 98 pour cent de celles ci,  appliquaient désormais  la « séparation sexuée » et que cela serait censé convenir à une majorité d’étudiant-es.

Shariati  toujours sur de lui a également affirmé que la séparation des hommes et des femmes dans les classes universitaires,  avait soit disant conduit à une augmentation des moyennes des élèves des deux sexes. Soulignant que les étudiantes étaient très favorables à des salles de classe séparées des garçons.

Depuis qu’il a pris la direction de l’Université Allameh Tabatabai de Téhéran, son président Sadreddin Shariati à a été souvent contesté par les organisations militant-es étudiant-es qui affirment  qu’il a supervisé personnellement  la démolition de plusieurs champs d’études,  excluant de ce fait principalement des étudiantes féminines. Qu’il a contribué aux licenciements  et à des mises à la retraite forcée de nombreux membres du corps professoral. Et  qu’il a fait appliquer toute une séries de restrictions et de mesures répressives sévères contre les militant-es étudiantes. Ayant conduit à de nombreuses exclusions et arrestations d’un grand nombres de ces activistes étudiant-es.

Voir aussi sur.
http://archive.radiozamaneh.com/english/content/controversial-university-head-announces-full-gender-separation

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s