Menaces d’exécutions de plus en plus imminentes pour les cinq prisonniers politiques Ahwazis condamnés à mort en Iran

Menaces d’exécutions de plus en plus imminentes pour les cinq prisonniers politiques Ahwazis condamnés à mort en Iran.

ahvaz-arabs2

17 et 19 août nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights:  Des rapports provenant  de sources locales  de la ville d’Ahwaz -la capitale de la province Iranienne du Khuzestân  située dan le sud-ouest du pays- Ndlr. Ont conduit à une préoccupation croissante parmi les groupes et les Ong’s internationales de défense des droits de l’homme, sur la situation et le sort réservé  aux cinq militants Arabophones Ahwazis Iraniens qui sont actuellement  détenus pour certains d’entre eux au secret, dans  les couloirs de la mort*1 de la « république Islamique d’Iran » ou IRI.

Selon des sources proches d’ Organisation de défense des droits de l’homme Ahwazies, exilées et basées dans l’union européenne – Hadi Rashedi l’un de ces cinq prisonniers Arabophones Iraniens condamnés à mort, a été récemment transféré illégalement vers un lieu de détention inconnu. Selon ces sources, il a été transféré au secret le 8 août 2013 dernier. Et depuis lors ni sa famille ni ses amis n’ont pu avoir de plus amples nouvelles de lui.

Hashem Sha’bani Nezhad  l’un des autres prisonniers  Arabophone Ahwazis qui est présent sur cette sinistre liste de condamnés à mort, a lui aussi été transféré vers un lieu de détention inconnu il y a plus d’un mois de cela, la encore comme pour le cas d’Hadi Rashedi,  ni sa famille, ni ses avocats, ni ses amis n’ont pu avoir de nouvelles de lui.

Il est à noter également que familles des trois autres prisonniers politiques Arabophones  condamnés à mort Mohammad Ali Amourinezhad, Seyed Jaber Alboshokeh et Mokhtar Alboshokeh , ne sont elles aussi plus du tout autorisées par les autorités pénitentiaires de la ville d’Ahwaz, à pouvoir rendre visite a leurs fils prisonniers  depuis le mercredi 14 août 2013 dernier.

Iran Human Rights ou IHR exhorte la communauté internationale et toute les Ong’s internationale de défense des droits de l’homme à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour sauver ces prisonniers des exécutions qui les menacent. Mahmood Amiry-Moghaddam le porte-parole d’IHR et du RSI a déclaré: « A l’heure actuelle et alors que nous n’avons plus d’informations sur l’un des cinq prisonniers condamnés à mort depuis son transfert vers un lieu de détention inconnu, il y a de plus en plus de fortes craintes pour que les exécutions de ses quatre autres camarades, soient imminentes et qu’elles soient appliquées dans les semaines ou les jours à venir ».

Ces cinq militants politiques issus de la minorité Iranienne Arabophone  Ahwazie,  Mohammad Ali Amourinezhad, Seyed Jaber Alboshokeh, Mokhtar Alboshokeh, Hashem Sha’bani Nezhad et Hadi Rashedi ont tous été condamnés à mort sous les charges judiciaires d’êtres des « Moharebeh »- des ennemis de dieu en inimité avec dieu selon la loi Iranienne –Ndlr. Et pour des actions supposées de « Propagande contre le régime » et « d’atteintes à la sécurité nationale ».

Voir aussi sur: Danger of exécution for Ahwazi Arabs

http://iranhr.net/spip.php?article2846
Notes voir aussi sur:
-*1:  http://iranhr.net/spip.php?article2679

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s