Un homme et une femme doivent êtres prochainement lapidés dans la ville de Tabriz

Un homme et une femme doivent êtres prochainement lapidés dans la ville de Tabriz.

noexecution-in-iran2

15 et 14 août 2012 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne Hrana News Agency : La prisonnière Zahra Pour Sai et le prisonnier Ali Sai Bashsiz qui avaient été jugés par le juge Amiri,  le président de la seconde branche du tribunal de la cour criminelle de la province de l’Azerbaïdjan oriental Iranien, avaient été condamné-es à mort par lapidation sous les charges judiciaires d’adultère en 2012. Au vu des derniers rebondissements judiciaires de l’affaire il y a de fortes craintes que leurs exécutions ne soient imminentes et appliquées dans les semaines ou les mois à venir.

Naghi Mahmoudi  l’avocat du procureur a déclaré sur le site des militant-es et activistes d’Hrana News Agency ou Hrana : « Les avocats des coupables  avaient demandé que les procès soient rejugés en appe, par la suite et l’affaire avait été renvoyée à la branche numéro 7 de la Cour suprême Iranienne mais Morteza Fazel le président de la branche 7 de la Cour suprême Iranienne. Et Azizollah Razzaghi le conseiller de cette même  branche ont rejeté ces demandes d’appel « .

La Cour suprême de la « république Islamique d’Iran »  a déclaré dans son verdict: « En ce qui concerne les contenus des dossiers, les enquêtes et les aveux des coupables, éclairés par des vidéos, montrant clairement que ces deux prisonniers pratiquaient l’adultère sont sans appels, comme l’ont confirmé  ensuite les déclarations de la cour au sujet des deux prévenus qui remplissent bien les conditions d’accusations de relations adultérines. Que leurs avocats avaient tentés de contredire. La décision du verdict  91/4 / 19-0000129 émis par la deuxième branche de la cour criminelle de la province de l’Azerbaïdjan oriental Iranien sur les sentences de condamnation à mort par lapidation sous les charges judiciaire d’adultérés  prononcées contre M. Ali Sai Bashsiz et Mme Zahra Pour Sai, ont donc bien été jugées selon l’article 265 de notre code judiciaire et sont donc de ce fait incontestables ».

Les deux présumés coupables avaient reçu ces verdicts définitifs et leurs notifications par écrit, le 16 Décembre 2012 à la prison centrale de Tabriz.

Avec pour conséquences qu’il y a maintenant de fortes craintes  que ces  sentence d’exécutions par lapidations,  émises par le département  judiciaire de la ville de Tabriz,  soient secrètement appliquées dans les mois ou la semaine à venir.

Voir aussi sur:
https://hra-news.org/en/a-man-and-a-woman-are-going-to-be-stoned-in-tabriz-central-prison

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s