Province du Khuzestân nouvelles protestations et répression dans la région de la ville d’Ahwaz pendant les fêtes de fin du Ramadan

Province du Khuzestân nouvelles protestations et répression dans la région de la ville d’Ahwaz pendant les fêtes de fin du Ramadan.

Eid al-Fitr-Ahwaz2

10 et 11 aout 2012 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Ahwazi Arabs Info:  Les autorités iraniennes ont de nouveau mené des raids , contre des maisons appartenant a des habitant-es issus de la minorité Arabophone Iranienne Ahwazie,  pendant l’Aïd al-Fitr, la fête qui marque la fin du mois sacré du Ramadan, en réponse à ces raids des manifestations de colère spontanées ont éclatées plusieurs manifestants on été arrêtés.

Le Parti de la Solidarité Démocratique de l’Al-Ahwaz*1  a rapporté l’arrestation de trois hommes : ibrahimm, Dahimi et Hussein Hamoudi, deux habitants originaire de la ville de Malashiya et de Moustafa Silawi,  un habitant originaire de la ville d’ Hay al-Thawra.

Malgré ces nouvelles arrestations, des militant-es de la minorité Arabophone Iranienne Ahwazie, ont réussi a organiser des manifestations  reprenant l’affirmation de leur identité,  tout au long des fêtes de l’Aïd. Au cours de ces manifestations la population de l’Al-Ahwaz , a crié de nouveau sa colère en condamnant l’ostracisme institutionnel du régime de Téhéran. Et des slogans reprenant en références à l’imam Ali Abu Bakr et  à l’imam Umar Uthman , des mentions indiquant que la nation Arabophone Ahwazie restait unie et ne serait jamais divisée entre Chiites et Sunnites.

Depuis ce que les observateurs et défenseurs des droits de l’homme locaux,  ont appelé les  années Ahmadinejad , les autorités de la « république Islamique d’Iran,  mènent dans la province méridionale du Khuzestân, de véritables politiques  d’ostracismes sociaux et ethniques institutionnalisées et de Persianisation forcée, dirigées contre les populations issues des minorités Arabophones Iraniennes Ahwhazies . Ainsi que de vastes campagnes répressives qui se sont traduites par des centaines d’arrestations, des condamnations à plusieurs dizaines d’années de prison , des « disparitions » et des enlèvements d’opposant-es  dans des circonstances troubles. Et même de condamnations à mort, prononcées par les juges de Téhéran  contre des militant-es  politiques et culturels Ahwazi-es.

 

Voir aussi sur:
http://www.ahwaziarabs.info/2013/08/eid-in-al-ahwaz-protest-and-repression.html
Notes voir aussi sur:
*1:  http://www.alahwaz.info/site/index.php?option=com_content&view=article&id=5164%3A2013-08-08-00-09-34&lang=ar

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s