Province du Khuzestân sabotage d’un pipeline par les rebelles Arabophones des Martyrs d’Al-Naser Mohieldain

Province du Khuzestân sabotage d’un pipeline par les rebelles Arabophones des Martyrs d’Al-Naser Mohieldain.

blastmarun-iran

7 et 11 aout 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Ahwazi Arabs Info: Un important gazoduc alimentant l’énorme complexe pétrochimique de Marun en Iran a été soufflé par une explosion et un sabotage, commis par les rebelles de la minorité Arabophone Iranienne Ahwazie appartenant aux Brigades des Martyrs d’Al-Naser Mohieldain, le lundi 5 août 2013 dernier.

Une déclaration revendiquant la responsabilité du sabotage a été publié sur le site de la Résistance nationale d’Al-Ahwaz*1, un groupe  d’opposant-es politique en exil dont le siège est au Danemark qui milite pour l’autonomie et l’indépendance culturelle et politique de la province du Khuzestan- nommée aussi Arabistan ou Al Ahwaz-Ndlr.

Les Brigades des  Martyrs d’Al Mohieldain al-Naser sont l’aile militaire du Mouvement de  lutte de la minorité Arabophone Iranienne pour la libération de la province d’Al Ahwaz. L’attaque et le sabotage  ont eu lieu le premier jour de l’investiture officielles du nouveau président soit disant « Modéré » Hassan Rohani.

Selon ce groupe cette attaque est un rappel pour le régime totalitaire et dictatorial de Khamenei. Que les minorités ethniques Arabophones d’Iran, sont de plus en plus en colère à cause des niveaux particulièrement élevés de pauvreté et de chômage*2 qui touchent  plus des trois quart des habitant-es de la province du Khuzestân, or résoudre en priorité les problèmes de cette province qui est pourtant l’une des plus riche du pays sur le plan économique,  avaient pourtant fait parti des promesses « prioritaires » de  Rohani , lors de sa campagne électorale durant les dernières élections présidentielles Iranienne de juin 2013.

Dans son communiqué, le groupe rebelle des Martyrs d’Al Mohieldain al-Naser a condamné une fois de plus les campagne d’exécutions et de condamnation à mort à du régime de Téhéran, dirigées contre les militant-es et les dissidents  politique et culturels Ahwazis, l’intervention et l’ingérence militaire des « gardiens de la révolution » de l’IRGC ou GRI Iraniens en Syrie et leurs influences en Irak. Le groupe rebelle à également promis dans le même communiqué,  de se battre et de renverser le régime totalitaire de Khamenei, aux côtés de rebelles Kurdes et Baloutches deux  autres minorités ethniques  qui avec les Azéris sont particulièrement opprimées et ostracisées en Iran.

Le complexe pétrochimique de Marun est situé dans la ville Mahshahr, il possède l’une des plus grandes capacités de raffinerie d’essence du monde, avec une capacité de production annuelle de 1,1 million de tonnes d’éthylène,  alimentant une multitude d’unités en aval. Des quantités impressionnantes quand on sait que face aux sanctions économiques internationales sur les exportations de pétrole,  l’Iran est de plus en plus  tributaire de cette même industrie pétrochimique.

Cependant les populations des minorités Arabophones Ahwazies du Khuzestân n’ont été que très peu bénéficiaires du « Miracle économique » du pétrole et de la production industrielle de la Canne à sucre dans cette région méridionale du pays.  Elles doivent également supporter et faire face à des destructions écologiques  majeures de l’environnement*3  et  à une marginalisation économique voulue par Téhéran *4  qui ont accompagné la croissance rapide et démesurée de ces secteurs industriels.

Par ailleurs des opposants Syriens et des hauts commandants de l’Armée Libre Syrienne et du Conseil National Syrien ou CNS*5  dans une lettre qu’ils ont envoyée récemment le 4 aout 2013 dernier au leader du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah. Ont appelé  à sa mémoire qu’ils  soutenaient officiellement la lutte des minorités Arabophones Iraniennes Awhazies*6. Et qu’il y avait  des contacts de longue date entre les opposants Syriens à la dictature fasciste de Bachar Al Assad et ceux de la région du Khuzestân en Iran.

Comme en témoigne cette conférence de presse qui avait eu lieu sur la place Tahir au Caire en 2012. Et où des opposants  Égyptiens, Syriens, Irakiens, des  militants Arabophones Ahwazis  Iraniens condamnèrent avec fermeté,  la visite officielle de Mohamed Morsi et d’une délégation des Frères Musulmans Égyptiens en Iran.

tahrir-conference2012

Selon des témoignages de camarades Syriens dans les années 90 et début 2000, plusieurs  réfugiés politiques Awhazis Iraniens tentèrent de se réfugier en Syrie et d’y demander l’asile politique, la réponse du gouvernement fasciste du clan  Assad fut comme d’habitude brutale et sans pitié.  Ils furent extradés sans autre forme de procès par les Moukabarat de la police politique Syrienne. Qui les livrèrent sans états d’âmes aux agents de la police politique Iranienne, la Vevak de sinistre mémoire, des extraditions qui se traduisirent bien évidemment par des lourdes peines de prison et des condamnations à mort pour ces opposants Ahwazis Iraniens.

Voir aussi sur:
http://www.ahwaziarabs.info/2013/08/ahwazi-arab-rebels-blow-up-pipeline-in.html
Notes voir aussi sur:
-*1 :  http://www.ahwazna.org/details.php?recordID=8430
-*2:  http://www.ahwaziarabs.info/2013/06/arab-unrest-if-rouhani-fails-to-meet.html
*3:  http://www.ahwaziarabs.info/2013/03/ahwaz-confirmed-most-polluted-city-on.html
*4:  http://www.ahwaziarabs.info/2013/04/unemployment-among-ahwazi-arabs-soars.html
*5:   http://www.nakhelnews.com/pages/news.php?nid=27876

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s