Les mères de quatre condamnés à mort Ahvazis demandent à la communauté internationale d’agir pour la protection de leurs fils

Les mères de quatre condamnés à mort Ahvazis demandent à la communauté internationale d’agir pour la protection de leurs fils.

Ahwazi-Arab-activists-on-death-row-2

25 et 29 juillet 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Awhazi Arabs Info:  Les mères des quatre activistes culturels et prisonniers politique Ahwazis, originaires de la ville de Falahia située prés d’Ahwaz qui ont été récemment condamnés à  mort, ont envoyées  plusieurs lettres à des organisations Awhazies et  Internationales de défense des droits de l’homme, pour que celles ci interpellent  les opinions publiques  internationales , afin que celles ci fassent  tout ce qui est en leur possible pour sauver leurs fils qui sont actuellement dans les couloirs de la mort du régime théocratique et totalitaire  d’Ali Khamenei.

Ces quatre prisonniers politiques originaires de la province du Khuzestân sont menacés d’exécutions imminentes,  après avoir été « jugés » par le « tribunal révolutionnaire » de la ville d’Ahwaz. Des peines qui ont été également confirmées ensuite,  par  la Branche numéro 32 de la Cour suprême Iranienne.

Les mères de ces hommes ont confirmées dans leurs lettres que tous leurs fils, avaient été arrêtés le 23 aout 2009 par des agents du ministère des renseignements Iranien après que leurs maisons aient été perquisitionnées sans permissions  ni mandat légaux des autorités locales. Le nom de ces militants culturel Arabophones de la ville d’Ahvaz, qui  ont été condamnés  à la peine de mort sont: M. Ghazi Abbasi  qui le fils de M. Ahmad Abbasi  qui est né en 1982, M. Abdul Reza Amir Khanafra qui le fils de M. Younes Khanafra qui est né en 1987, M. Abdulamir Mojadami  qui le fils de M. Hoshang  Mojadami est né en 1980, et M. Jassim Mughadem Payam le fils de M. Saied  Payam qui est né en 1985. Les services de sécurité iraniens ont accusé ces hommes d’avoir successivement: « fait de la  propagande contre le régime » d’êtres  des  » diffuseurs de la corruption sur terre », d’êtres des « Moharebeh »- des « ennemis de dieu en inimité avec dieu »- selon la loi Iranienne –Ndlr. Et « d’actions et collusions contre la sécurité nationale »..

Les  mères de ces quatre prisonniers politiques Ahwazis condamnés à mort, ont également  bien confirmées que leurs fils avaient toujours refusé et nié les charges retenues contre eux, par cette cour de « justice » du régime de Téhéran après avoir subis  plus de 10 mois de pressions intenses. Ces mères ont également expliqué dans leurs lettres que  les services du ministère des renseignements Iranien, avaient  depuis les débuts de leurs incarcérations fait usages de violences quotidiennes et avaient eu recours à différents moyens de tortures physiques et psychologiques contre leurs fils.

En outre le régime de Khamenei et Hassan Rohani, ont forcé ces hommes à accepter et signer des charges judiciaires émises contre eux sous la torture, sans leur donner la moindre chance d’avoir recours à des  interprètes et des traducteurs de  langue Arabe pour pouvoir se défendre. Alors que ceux ci ne parlent pas couramment ou très mal le Farsi, parce celui ci n’est tout simplement pas leur langue maternelle.

Le 4 Septembre 2012 denier, le juge Ali Farhadvand  présidant la  branche du « tribunal révolutionnaire »  de la ville d’Ahwaz, avait fait condamner ces quatre hommes à la peine de mort. La décision a ensuite été confirmée le 13 juillet 2013 dernier à Téhéran,  par  le juge Reza Faraj Alahi  présidant la Branche numéro 32 de la Cour suprême Iranienne.

Les mères de ces quatre prisonniers politiques Arabophones Ahwazis et condamnés à mort, demandent également aux militant-es  d’ONG’s de défense des droits de l’homme comme  Human Rights Watch et  Amnesty International et à toutes les associations mondiales de lutte contre la peine de mort,  de continuer mettre l’Iran sous pression pour que leurs fils ne soient pas exécutes.

Voir aussi sur:
http://www.ahwaziarabs.info/2013/07/the-mothers-of-four-ahwazi-activities.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s