Inquiétude croissante pour cinq prisonniers d’opinion Azéris qui sont en grève de la faim depuis trois semaines

Inquiétude croissante pour cinq prisonniers d’opinion Azéris qui sont en grève de la faim depuis trois semaines

yenigamoh-2

27  juillet 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights, Les militant-est et activistes du site Iran Human Rights, sont  très préoccupés par la santé de cinq prisonniers d’opinion originaires de l’Azerbaïdjan Iranien qui sont en grève de la faim depuis trois semaines.

Cinq militants d’Azerbaïdjan, Latifa Hasani qui est âgé de 43 ans, Mahmud Fezli qui est âgé de 45 ans, Shahram Radmehr qui est âgé de 38 ans, Ayat Mehr-Ali-Beyli dit Yürüs qui est âgé de 35 ans et Behbud Quluzade qui est âgé de 48 ans, ont débuté une grève de la faim le 13 juillet 2013 dernier, pour protester contre leurs condamnations à 9 ans de prisons prononcée en mai 2013.

Les prisonniers sont membres d’un groupe connu sous le nom de  Reawakening National Movement for Southern Azerbaïjan ou Yenigamoh et ont été accusés d’avoir formé un « groupe illégal » et de « propagande contre les autorités de la république islamique d’Iran ».

Les cinq prisonniers ont débuté leur grève de la faim dans la prison de Tabriz et un peu plus tôt cette semaine-probablement vers  le 23 juillet, ils ont été transférés à Téhéran.

D’après le site internet du groupe politique Yenigamoh, après avoir passé une journée dans le bloc de quarantaine à la prison d’Evin, les cinq prisonniers ont été transférés dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr où ils sont détenus actuellement.

D’après les informations des familles, le site internet de Yenigamoh a rapporté que les prisonniers ont subi des tortures pendant leur incarcération et pendant leur transfert à Téhéran.

Les militant-est et activistes du site Iran Human Rights ou IHR, condamnent sans réserves le traitement inhumain de ces prisonniers d’opinion d’Azerbaïdjan et demandent leur libération immédiate et sans conditions.

Mahmoud Amiry-Moghaddam le porte-parole d’IHR, a déclaré : « Ces prisonniers ont été condamnés à de lourdes peines uniquement pour avoir fondé une association et pour leurs activités militantes. Ils ont fait l’objet d’une procédure judiciaire inéquitable et leur condamnation est une violation du pacte des Nations Unies pour les droits civils et politiques que l’Iran a pourtant ratifié. Nous réclamons leur libération immédiate ». Mahmoud Amiry Moghaddam a ajouté : « Nous sommes très inquiets pour la santé de ces prisonniers après plus de deux semaines de grève de la faim et nous implorons les Nations Unie d’envoyer une équipe afin de rendre visite à ces prisonniers et d’enquêter sur les allégations de torture ».

Voir aussi sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2838
Transfert des cinq prisonniers politiques du groupe Yeminagoh vers la prison de Gohardasht Rajaee Sharh
http://hra-news.org/en/yeni-gamoh-members-have-been-transferred-to-rajai-shahr-prison
Une pétition circule également pour demander leurs libérations
http://www.gopetition.com/petitions/free-5-azerbaijani-political-activists-latif-hassani-mahmoud-fazli-shahram-radmehr-ayat-mehr-ali-bayglu-and-behboud-gholi-zade.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s