Menaces d’exécutions imminentes de trois prisonniers politiques dans la province du Khuzestân

Menaces d’exécutions imminentes de trois prisonniers politiques dans la province du Khuzestân.

awhazipoliticalprisoners2

19 juillet 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Ahwazi Arabs Info: Trois prisonniers issus de la minorité Arabophone Iranienne Ahwazie  de la ville de Suse, font  face à de sérieuses menaces d’exécutions imminente et  subissent quotidiennement de mauvais traitements, alors qu’ils sont toujours détenus dans des centres de détention secrets qui appartiennent aux services du Ministère des  renseignements  Iranien. Ces prisonniers politiques se nomment  M. Ali Chabishat Kaabi, M.Selman Chayan, et M.Sayed Yassin Moussavi, ils ont été arrêtés par les services et des agents de la police politique Iranienne  le 11 Novembre 2012 dernier, et  sont tous membres du mouvement  de jeunesse  Al-Shabab, une  organisation culturelle de la ville de Suse,  située au nord d’Ahwaz  la capitale de la province Iranienne du Khuzestân.

Selon  des sources fiables transmises par des organisations locales de défense des droits de l’homme, ces trois hommes ont été à plusieurs reprises violement torturés par les forces répressives du régime de Téhéran,  et sont actuellement placés dans des centres de détention secrets appartenant  aux services de renseignement iraniens dans la ville d’Ahwaz. Ces sources ont également confirmées que les services iraniens ont récemment forcé ces trois activistes civils et culturels Ahwazis qui  appartiennent  au mouvement de l’organisation culturelle Al-shabab, a faire des aveux forcés filmés sur Press-Tv  l’une des principale chaînes de propagande médiatique du régime iranien.

Le nom de ces hommes sont M. Ali Chabishat Kaabi un activiste civil et célèbre poète d’Ahwaz  qui à 48 ans et qui est  le fils de Habib Chabishat Kaabi  originaire du village Arabe de Kaab Khalaf situé prés de la ville de Suse, M. Yassin Mousavi  qui a 34 ans et qui est  le fils de Sayed Saadon Mousavi, et M.Selman Chayan  qui a 32 ans et qui est  le fils de M. Mashhot Chayan. Les agents des services du ministère des renseignements  les ont accusés de « faire de la propagande contre le régime« ,  d’être des « Moharebeh » -des « ennemis de dieu en inimité avec  dieu »-selon la loi Iranienne-Ndlr. Et de crimes supposés de:  « propagation de corruption sur la terre en liaison avec des groupe terroristes et dangereux pour la sécurité du régime ».

-Il ya actuellement  plus de 25 personnes du  groupe culturel  Al.Shabab  qui ont été récemment arrêtés par les agents des services du ministére des renseignements.

Les principales activités civiles du groupe culturel Al.Shabab , consistent principalement  a enseigner les langues Arabes pour  des gens qui vivent dans la ville de Suse et dans la petite ville Arabe de Shawour situé plus au sud de Suse.

L’organisation Al.Shabab avait également aidé des étudiants  Arabophones qui  s’étaient battus et avaient luttés  pour avoir le droit de  s’inscrire et étudier dans les universités en Iran. Elle avait également aidé 45 femmes Awhazies dans leurs démarches légales pours s’inscrire dans des universités.  Des activités pourtant pacifiques  qui ont fortement déplu aux agents des services de la police politique de Téhéran et qui avaient eu pour conséquences les arrestations de la majorité des adhérent-es d’Al.Shabab en novembre 2012 dernier. A ce jour 22 de ces membres ont été libérés sous caution, et trois autres de ces principaux leaders restent toujours enfermés à l’isolement, dans des centres de détention secrets gérés par les agents du Ministère des renseignements.

En outre les familles des trois prisonniers  M. Ali Chabishat Kaabi, M.Selman Chayan, et M.Sayed Yassin Moussavi, ont confirmées que depuis le 3 juillet 2013 leurs fils souffraient  du manque de nourriture  qu’ils sont régulièrement frappés et torturés, sans possibilités de pouvoir bénéficier de soins médicaux et  qu’ils sont en très mauvaise santé du fait de leurs conditions atroces de détention.

Les organisations Awhazies de défense des droits de l’homme, demandent instamment à d’autres ONG’s internationales de défense des droits humains comme Amnesty International et Human Rights Watch de continuer à faire pression sur l’Iran, pour que ces trois prisonniers politiques soient graciés et que cessent les tortures dont ils sont victimes.

Ces Organisations demandent également que l’Iran cesse ses politiques de persécutions, dirigées contre des activistes politiques, culturels et sociaux Ahwazis pacifiques de la province du Khuzestân.

Voir aussi sur:
http://www.ahwaziarabs.info/2013/07/ahwazi-arabs-face-imminent-execution.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans « Confessions » et aveux forcés de prisonnier-es diffusés par la chaine d’état Iranienne PRESS-TV, Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s