Les juges Ali Akbar Heydarifar Saeed Mortazavi et Haddad trois des responsables de la mort de détenus dans la prison de Kahrizak l’été 2009 osent toujours contester leurs responsabilités dans cette affaire

Les juges Ali Akbar HeydarifarSaeed Mortazavi et Haddad  trois des responsables de la mort de détenus dans la prison de Kahrizak l’été 2009 osent  toujours contester leurs responsabilités dans cette affaire.

aliakbar-heidarifar2

Ali Akbar Heydarifar

7 et 8 juillet 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site de Radio Zamaneh: Nouvel exemple des guerres internes qui ont lieu au sein de la dictature de Khamenei, l’ex assistant  du tristement célebre procureur et bourreau Saeed Mortazavi  le juge adjoint Ali Akbar Heydarifar, l’un des responsables de l’appareil judiciaire accusés dans l’affaire des manifestants de l’opposition décédés l’été 2009 dans la prison de Kahrizak, a déclaré aux médias qu’il ferait appel de la sentence prononcée contre lui.

Ali Akbar Heydarifar  été interdit à vie de toutes prises de positions dans le système judiciaire et d’exercer des activités professionnelles dans le secteur public pendant cinq ans,  à compter du jour de son procès, pour avoir donné des ordres d’arrestations illégale de manifestants,  lors des  manifestations liées aux élections présidentielles contestées  du 12  juin 2009.

Heydarifar  a déclaré sur le site de l’Agence de Nouvelles Moj News: « Je vais certainement protester et faire appel contre cette décision judicaire. Et  je crois qu’un pays sous la direction d’un homme tel que notre guide suprême ne pourra pas supporter une telle injustice ».

Il a affirmé que l’arrestation de personnes impliquées dans les troubles qui  avaient été déclenchés après l’élection présidentielle contestée et entachée de fraudes massive du 12 juin 2009: « étaient légales », en disant: « En me condamnant moi et mon équipe le raisonnement du tribunal sous entend que l’arrestation des personnes impliquées dans la sédition et les troubles de 2009 était illégal, c’est injuste nous n’avions fait qu’obéir aux ordres. Et c’est  pourquoi nous avons été condamné à la peine maximale pour cela ».

L’arrestation et le transfert de manifestants  interpellés par la police anti émeute vers la sinistre prison de Kahrizak en juin 2009, avait été précédé de  violences de cas de viols  et de tortures commis contre de nombreux prisonniers qui y avaient séjourné. Et  avait finalement conduit à la mort de trois jeunes manifestants de l’opposition nommés: Mohsen Ruholamini, Amir Javadifar et Mohammad Kamrani.

saeed-mortazavi-2
Saeed Mortazavi au centre sur la photo

Le sinistre juge Mortazavi sort de nouveau blanchi de cette affaire

-7 juillet 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site de Radio Zamaneh :  Par ailleurs pour de nombreux-ses  militant-es de l’opposition vivant en exil comme à l’intérieur du pays, les jugements prononcés contre Heydarifar et , ne sont que des écrans de fumée , juste destinés a couvrir une fois de plus, les crimes du régime dictatorial de Khamenei et de son nouveau valet le nouveau président Iranien soit disant  » Modéré et proche des réformateurs » Hassan Rohani.

L’affaire  portée en justice contre trois hauts fonctionnaires de l’appareil judiciaire Iranien accusés d’avoir  laisser perpétuer des  tortures contre des manifestants de l’opposition, ayant entrainé la mort d’au moins trois d’entre eux au sein de la prison de Kahrizak , s’est terminé avec une « simple tape sur les doigts »,  ont rapporté certains médias Iraniens proches des « courants réformateurs ».

Le Mardi  2 juillet l’Agence de Nouvelles Mehr  News  a rapporté que l’ancien procureur de Téhéran, le procureur général Saeed Mortazavi, son adjoint, Ali Akbar Heydarifar, et le juge Haddad avaient été licenciés de manière permanente de leurs fonctions judiciaires pour avoir ordonnés des arrestations illégales lors des manifestations de l’opposition du mois de juin 2009. Ils ont également été interdits d’exercer  pendant cinq ans des emplois dans des administrations publiques.

-Saeed Mortazavi qui pourtant cumule de nombreuses casseroles judiciaires et autres affaires douteuses , comme celle de l’époque où il avait couvert des agents du ministère des renseignements  et des gardiens de prison impliqués dans la prétendue « mort accidentelle », de la journaliste Irano-Canadienne Zahra Kazemi, morte en juillet 2003 peu de temps après son arrestation, à la suite d’un reportage qu’elle avait effectué sur une manifestation de familles de prisonniers politique qui s’était déroulée devant la prison d’Evin. Est sorti blanchi de cette affaire passant  de nouveau entre les mailles du filet.

Le juge et bourreau Saeed Mortazavi, qui avait été accusé de complicité dans les assassinats de détenus de la prison de Kahrizak,  a été reconnu innocent de cette accusation et n’a finalement été condamné qu’à une amende de seulement 200.000 rials, sous les accusations d’avoir « fait un faux rapport » .

Ces trois hauts fonctionnaires de l’appareil judiciaire Iranien , avaient été accusés d’avoir donné des ordres de faire transférer des manifestants arrêtés lors des manifestations postélectorales de juin 2009, vers la prison de Kahrizak, alors qu’ils étaient parfaitement au courant  qu’ils y seraient soumis  à des mauvais traitements, des violences, des viols et des tortures.

Trois jeunes manifestants  détenus dans la prison de Kahrizak : Amir Javadifar, Mohsen Ruholamini et Mohammad Kamrani. Etaient morts  à la suite de leurs transferts au sein de celle ci

D’autres rapports publiés par les médias officiels Iraniens indiquent  que  Saeed Mortazavi, son adjoint, Ali Akbar Heydarifar, et le juge Haddad, on désormais 20 jours pour faire appel de la décision des tribunaux, ce qu’ils comptent faire avec le cynisme habituel qui est le leur.

Voir aussi sur:
http://archive.radiozamaneh.com/english/content/judiciary-official-plans-appeal-sentence
Et sur
http://archive.radiozamaneh.com/english/content/judiciary-officials-accused-torture-deaths-get-lightly

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s