Retour de l’horreur après le spectacle de la démocratie Quatre prisonniers, dont une femme, ont été pendus à l’ouest de l’Iran

Shahr-e-kord-2Retour de l’horreur après le spectacle de la démocratie Quatre prisonniers, dont une femme, ont été pendus à l’ouest de l’Iran.

21 et 23 juin nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights : Un prisonnier a été  exécuté en public encadré d’importantes mesures de sécurité , le 21 juin 2013 : Après deux semaines de pause à l’occasion des élections présidentielles, les exécutions ont repris en Iran.

Quatre prisonniers, parmi eux une femme, ont été pendus à Shahr-e Kord-(ouest de l’Iran), le jeudi 20 Juin.

Selon le quotidien iranien ultra conservateur Kayhan News, les prisonniers ont été identifiés comme Mohammad Ebdali, Vahid Fayouj, Golafrooz Fayouj ( une femme) et Ghobad Fayouj.

D’après la dépêche, les quatre détenus ont été reconnus coupables d’achat, de possession et du trafic de 4,5 kilos d’héroïne.

Les trois premiers prisonniers ont été pendus dans l’enceinte de la prison de Shahr-e Kord, tandis que le dernier Ghobad Fayouj a été pendu en public dans la zone du quartier « Mahdiyeh » de Shahr-e Kord.

Le prisonnier a été soulevé par une grue et pendu. Cela prend normalement plusieurs minutes lorsque l’exécution est effectuée de cette façon.

L’exécution publique a eu lieu encadrée par d’importantes mesures de sécurité.

Iran Human Rights  ou IHR condamne fermement ces exécutions par les autorités iraniennes. Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte-parole du IHR, a déclaré : « Il semble que le leader suprême iranien Ali Khamenei a redémarré son spectacle d’horreur après deux semaines de pause comme une démonstration démocratique ». Amiry-Moghaddam a appelé la communauté internationale à condamner fermement ces exécutions.

Quatre autres prisonniers qui avaient été condamnés pour assassinat devaient être pendus dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Sharh de la ville de Karaj – située à l’ouest de Téhéran-NDLR. Le 18 Juin 2013 dernier. L’exécution de l’un des prisonniers a eu lieu alors que les trois autres ont été graciés par les familles de la victime.

Voir aussi sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2803

Soliranparis contact  nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s