Comment Mohammad Baqer Qalibaf l’actuel maire ultra conservateur de Téhéran approuve la répression sanglante qui a frappé le peuple Iranien en 2009

Comment Mohammad Baqer Qalibaf l’actuel maire ultra conservateur de Téhéran approuve la répression sanglante qui a frappé le peuple Iranien en 2009.

Mohammad_Bagher_Ghalibaf2

Mohammad Bagher Ghalibaf l’actuel maire ultra-conservateur de Téhéran.

17 et 19 mai 2013 On commence à en savoir un peu plus, sur les prochains successeurs de la clique fasciste de l’actuel dictateur Ahmadinejad voici un témoignage hallucinant sur le rôle des forces répressives Iraniennes dans la répression des soulèvements populaires qui avaient précédé les dernières élections présidentielles frauduleuses et controversées de juin 2019.Et le rôle majeur qu’y joua Mohammad Baqer Qalibaf l’actuel maire ultra-conservateur de Téhéran qui est par ailleurs l’un des futurs candidats à la prochaine élection présidentielle Iranienne du mois de juin 2013.

Le site de la Campagne Internationale Pour les Droits de l’Homme en Iran, a obtenu un fichier audio de deux heures enregistré secrètement, où l’on entend Mohammad Baqer Qalibaf l’actuel maire ultra conservateur de Téhéran approuver les vagues de répressions qui ont touché l’Iran depuis plusieurs décennies. Et  dans lequel il détaille son rôle important personnel et direct dans la réalisation de la répression et de la violence qu’il à personnellement supervisé contre les manifestants et protestataires des mouvements  étudiants de Juillet 1999 et de Juillet 2003. Violences qu’il réitéra ensuite lors des répressions sanglantes qui frappèrent les manifestations post-électorales . Et qui éclatèrent peu de temps après les résultats des dernières élections présidentielles Iraniennes controversées et entachées de fraudes massives de juin 2009.

Le Fichier audio en persan des déclarations haineuses de Mohammad Baqer Qalibaf l’actuel maire de Téhéran est téléchargeable ici:

http://www.iranhumanrights.org/2013/05/ghalibaf_tape/

Déclarations du site de la Campagne Internationale Pour les Droits de l’Homme en Iran le maire de Téhéran Mohammad Baqer Qalibaf doit être  rajouté à la liste de ceux qui s’attaquent et violent quotidiennement les droits de l’homme de par le monde.

(16 mai 2013) La communauté internationale devrait immédiatement instaurer une interdiction de voyager et le gel des avoirs bancaires et financier à l’étranger de Mohammad Baqer Qalibaf  l’actuel maire ultra conservateur de Téhéran  qui sera  candidat lors des prochaine élection présidentielle Iraniennes du 13 et 14 juin 2013, en raison de son rôle considérable dans les répressions sanglantes et violations flagrantes des droits de l’homme, ont  déclaré ce 16 mai 2013 les militant-es et activistes du site de  la Campagne Internationale Pour les Droits de l’Homme en Iran.


 » Lors  ses dernières déclarations
 Mohammad Baqer Qalibaf s’est montré au grand jour  il s’y  expose comme un individu brutal violent et cruel et fier d’être l’un des donneurs d’ordres et des  leaders du régime  en matière de répression, il ne nie pas non plus sa responsabilité personnelle dans les actes répressifs qu’il a pu avoir au fil des ans, dans les diverse fonctions officielles qu’il a occupées successivement., Compte tenu de ses propres aveux et de ce qu’il dit  dans cette bande, il va certainement poursuivre ses basses œuvres et aggraver s’il devenait président les attaques contre les droits humains  dont la situation est déjà lamentable en Iran « : a déclaré Hadi Ghaemi le directeur exécutif  du site de la Campagne Internationale Pour les Droits de l’Homme en Iran.

Dans cet enregistrement audio, Qalibaf décrit en détails comment il  s’est personnellement engagés dans des politiques répressives violentes du régime Iranien et leurs mises en œuvre:

En ce qui concerne la répression violente qui avaient frappés les manifestations étudiantes Juillet 1999 Mohammad Baqer Qalibaf déclare :  » A l’époque J’étais un jeune commandant de l’armée de l’air de la Sepah et des « Gardiens de la révolution ». Des photos de moi sont disponibles  me montrant le dos  chevauchant une moto avec Hossein Khaleqi, en train de battre des  manifestants avec des gourdins  en bois …. J’étais parmi ceux qui effectuaient ces opérations  coups de poing dans la rue,  je suis très  fier de cela. Et je me moque bien de ceux qui disent qu’un commandant de haut rang de l’armée de notre république Islamique d’Iran, ne doit pas se comporter ainsi « .

En ce qui concerne la répression sanglante du mouvement étudiant qui éclata trois ans plus tard en Juillet 2003 Mohammad Baqer Qalibaf qui était à l’époque le chef de la police de la province de Téhéran, dit sur la même bande:  » J’étais allé dans une réunion infernale  du Conseil national sur la sécurité  ou personne ne voulait s’impliquer ni prendre les décisions qui s’imposaient, j’y avait parlé très durement leur disant que je n’observerait pas leurs protocoles. Et qu’en tant que chef à la tête  de la police nationale,  je démonterais personnellement de mes mains,  toute personne qui  tenterait à nouveau d’occuper le plus grand campus de notre capitale. Messieurs Moin et Zarifian  (deux autres membres du Conseil  de sécurité de l’époque Ndlr.) ont tenté de s’opposer à mes  décisions et à mes points de vue, mais j’ai réussi à les intimider et il me donnèrent ensuite la permission de tirer sur ces manifestants et ces séditieux ».

En ce qui concerne les autres vagues de répressions qui touchèrent  les  manifestations et  les protestations post-électorales de juin 2009, Mohammad Baqer Qalibaf qui à l’époque était  devenu maire de Téhéran (il l’est toujours en 2013 Ndlr) s’est encore vanté sur la même bande sonore, de son rôle personnel dans la gestion de la répression qui selon ses dires à été très apprécié « par les plus hauts fonctionnaires de l’état et par certains membres des hautes autorités Iraniennes » et déclare:  « Bien que notre mairie de Téhéran ne soit  pas une agence de sécurité, nous avons  grâce à mes efforts  été classé troisième dans la façon dont nous avons répondu  aux attaques des séditieux , ce classement a été approuvé par les membres de tout les organes de renseignements et de sécurité de notre pays, même si hélas d’autres grands organes d’états n’ont pas  approuvés semble-t’il  ce classement  « .

Mohammad Baqer Qalibaf a fait ces remarques et ces déclarations lors d’une réunion privée « pré électorale »  qu’il a eu au cours de la semaine dernière et  qui s’était tenue  devant des membres de l’une des branches des « sections « étudiantes », les plus dures parmi celles qui composent les milices policières et religieuses des  Bassidj’is.

Il est clair que le but de Mohammad Baqer Qalibaf  lors de cette réunion « privée » de deux heures fut d’impressionner son auditoire avec ses positions ultras-extrémistes et sa façon de se vanter de son histoire personnelle et de son « expérience » acquise en matière de répression  au cours de ses trente trois ans de « bon et loyaux services » pour la dictature. Il est clair également que  Qalibaf envoie également la un message disant qu’il serait prêt à nouveau à rentrer en scène, en s’appuyant sur la violence et les capacités de ses réseaux personnels à faire réprimer  toutes nouvelles manifestations et confrontations qui pourraient éclater entres les dissidents et les réformateurs et les ultra conservateurs les plus durs du régime. Lors des prochaines échéances électorales et présidentielles  Iraniennes du mois de juin 2013.

Les Extraits de la bande sonore ou Mohammad Baqer Qalibaf vomi sa haine de ceux et celles qu’il ose appeler des « séditieux » ont également été diffusés par le site web en langue persane proche de l’opposition, Kalemeh.com dont les  propos sont  lisible ici:  extraits

Mise à jour depuis sa dernière déclaration  au sujet des protestations et des manifestations populaire massives qui éclatèrent après la réélection controversée et frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009, Mohammad Baqer Qalibaf toujours aussi prétentieux et imbu de lui même  prétend maintenant avoir été le premier a avoir utilisé le mot  et la phrase de « mouvance de la sédition » pour désigner les électeurs et les électrices qui avaient voté-es pour les candidats « réformateurs » comme Moussavi et Kharoubi. Alors qu’il est pourtant de notoriété publique qu’il fut employé par le dictateur et  « guide suprême »  Ali Khamenei  lors du discours officiel ou il adoubait Ahmadinejad   comme  » le Seul gagnant incontestable des élections » au lendemain des premières manifestations de protestations du 14 et 15 juin 2019.

Comme il fallait s’y attendre également  quelques heures à peine après la publication de ces déclarations haineuses de  Qalibaf sur Internet l’équipe et de staff de campagne électorale de ce même Mohammad Baqer Qalibaf prétend avoir des doutes sur  l’authenticité de cette bande sonore.  Des déclarations qui malgré les gesticulations de celui ci ont déjà largement fait le tour des principaux sites et réseaux sociaux Iraniens de l’opposition.

La site de la Campagne Internationale Pour les Droits de l’Homme en Iran quand à lui a conclu sa déclaration en  appelant l’UE et la Communauté Internationale a inclure immédiatement Mohammad Baqer Qalibaf sur leurs  listes des personnes impliquées dans les pires violations des droits de l’homme. Et de mettre en place contre lui une interdiction de voyager et le gel de ses avoirs  banquiers et financiers dont il dispose à l’étranger.

Voir aussi sur:
http://www.iranhumanrights.org/2013/05/ghalibaf_tape/
Et sur
http://www.kaleme.com/1392/02/25/klm-143690/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s