Notre camarade syndicaliste Iranien Reza Shahabi retourne en prison

Notre camarade syndicaliste Iranien Reza Shahabi retourne en prison

reza-shahabi-2

16 avril 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News agency : Notre camarade  Reza Shahabi le militant syndicalistes et défenseur des  droits des travailleurs. Est retourné à la prison d’Evin de Téhéran, après avoir pu bénéficier d’une sortie provisoire de prison en liberté conditionnelle, de quelques semaines  pour des raisons de santé.

Selon un rapport publié par les militant-es et activistes du site Human Rights News Agency ou Hrana,  le militant syndicaliste Reza Shahabi qui est aussi membre du conseil d’administration du syndicat Vahed, une union locale regroupant les  travailleurs chauffeurs de bus de Téhéran et de sa banlieue, avait pu bénéficier d’un « congé médical » sous contrôle policier pour  se faire soigner dans un hôpital en dehors de la prison d’Evin, ou il se trouvait depuis le 7 janvier 2013 dernier.

Reza Shahabi  s’était lancé dans une une grève de la faim le 15 décembre 2012 dernier qui avait duré une dizaine de jours, pour protester contre des pressions et des insultes qu’il subissait  de la part des gardiens de la prison d’Evin. Et contre les autorités pénitentiaires de ce centre de détention qui refusaient de lui accorder une sortie une sortie provisoire de prison en liberté conditionnelle, afin qu’il puisse se faire soigner dans un hôpital public alors qu’il était gravement malade.  Après cette nouvelle action de protestation, les autorités pénitentiaires d’Evin avaient  finalement cédé  à ses demandes légitimes et  Reza avait aussi pu revoir sa famille à l’hôpital ou il était soigné.

Ce militant syndicaliste et défenseur des droits de travailleurs,  avait  été condamné par le juge Salavati  présidant la section numéro 15 du « tribunal révolutionnaire » de Téhéran à une peine d’un an de prison sur des accusations de « propagande contre le gouvernement », assortie d’une peine supplémentaire de 5 ans de prison sur des accusations « d’action contre la sécurité nationale » , il est aussi sous le coup d’une interdiction de 5 ans de toutes ses activités syndicales  qui sera effective à sa sortie de prison et d’une amende de 70 millions de rials que ni lui ni les camarades de son syndicat ne peuvent payer.

Sa peine d’emprisonnement a été récemment finalement réduite à 4 ans, après un second procès en appel en deuxième instance.

Voir aussi sur :
http://www.en-hrana.org/reza-shahabi-returned-to-the-prison

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s