Les autorités pénitentiaires de la prison d’Evin refusent de soigner le prisonnier politique Nasour Naghipoor

Les autorités pénitentiaires de la prison d’Evin refusent de soigner le prisonnier politique Nasour Naghipoor.

 Nasour-Naghipour2Nasour Naghipoor

25 et 27 mars 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News agency: Inventant un autre moyen de répression et de pressions contre un prisonniers politiques, les fonctionnaires de la prison d’Evin de Téhéran, ont refusé d’accorder une permission de sortie provisoire en conditionnelle et un « congé médical » au prisonnier politique Nasour Naghipoor. En donnant comme « raisons » officielles que celui ci aurait refusé de porter des vetements et des tenues réservées aux prisonniers

 
Selon un rapport publié par les militant-es et activistes du site Human Rights News Agency ou Hrana, ce prisonnier politique souffre d’une grave infection des dents et des gencives, qui fait qu’il est incapable de manger depuis quelques mois, en raison d’un manque et d’une grave carence en vitamines.

Sa demande de congé médical avait pourtant bien été accordée, mais parce qu’il a refusé de porter la tenue réservée aux prisonniers, alors qu’il allait être transféré  en dehors du centre de détention pour se faire enfin soigner de manière correcte, les responsables et les gardiens de la prison d’Evin ont empêché son transfert vers l’hôpital.

Récemment une autres de ses demandes de « congé  médical » avait été refusée alors qu’il avait déjà plusieurs mois d’ancienneté en tant que détenu- En Iran les prisonniers peuvent en principe d’après les règlements pénitentiaires et s’ils ont effectués une partie de leurs peine,  demander des mises en liberté provisoire en conditionnelles pour aller voir leurs familles et leurs proches s’ils résident loin de leurs lieux de détention, ou pour des raisons médicales s’ils sont malades Ndlr. Il est également à noter que ce refus était totalement arbitraire puisque père avait aussi amené une preuve disant qu’il avait mis en vente et Hypothéqué la maison familiale à titre de caution. Ce qui d’après la loi Iranienne aurait été censé favoriser la mise en liberté provisoire et en conditionnelle de Nasour .

Ce journaliste avait été convoqué par le bureau du procureur de la prison d’Evin le 10 Juillet de l’année 2012 dernier, une fois sur place on lui signifia un verdict d’application de mise en détention , il est depuis enfermé et détenu dans la section 350 de cette même prison.

Nasour Naghipoor avait été condamné à sept ans de prison par le juge Pir Abbasi  présidant la branche numéro 26 du « tribunal révolutionnaire » de Téhéran, avec comme  charges judiciaires une supposée: « appartenance à un groupe illégal d’activistes et de défenseur des droits humains en Iran » et  pour   » appartenance à un groupe politique séditieux  diffusant de propagande contre le régime ». Le verdict fut ensuite confirmé en appel par une autre cour de justice provinciale.

Nasour Naghipoor  était un étudiant diplômé en sciences de l’informatique, il avait aussi plusieurs autres diplômes en philosophie. Et était l’administrateur d’un site universitaire en farsi de renom  traitant de sciences humaines .

Nasour avait été congédié de son poste l’an dernier en raison de ses activités politiques. il était aussi l’un des premiers concepteurs techniques  du site du collectifs Hrana et en faisait parti en tant que journaliste et correspondant local.

 

Voir aussi sur:
http://www.en-hrana.org/medical-furlough-of-one-of-hrana-designers-refused

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s