Prochaines dates Solidarité avec la lutte du peuple Syrien

Prochaines dates Solidarité avec la lutte du peuple Syrien.freedom-Syria-2

Nouveau rassemblement solidarité avec la lutte du peuple Syrien

Comme tous les Samedi  Rassemblons nous en Solidarité contre la répression sanglante de la dictature fasciste et sanglante de Bachar Al Assad.

Nous relayons ce nouvel appel a manifester notre Solidarité internationale avec le peuple et nos ami-es qui se battent en Syrie la bas et ici pour leur liberté. Vous pouvez faire de même dans vos réseaux de lutte respectifs.

Français et Syriens, acteurs et actrices des luttes sociales Internationales mobilisons nous tous pour obliger nos gouvernements à prendre des décisions fermes, pour isoler et couper toute collaboration avec ce régime criminel…
Soutenons le peuple syrien dans sa résistance … dans sa lutte pour la liberté et la démocratie.

En Syrie, si je ne suis pas un martyr je suis un-e détenu-e , si je ne suis pas un-e disparu-e je suis un-e réfugié-e. Si je ne suis pas un-e combattant-e je suis condamné d’office par ce régime qui nous suspecte tous-te. Conbien de milliers de morts encore en Syrie jusqu’a la chute de cette Tyrannie.

Mais dans tous les cas, je suis un-e Syrien-e qui a respiré-e l’odeur de la liberté.
Jugez moi pour mes fautes si vous le voulez, condamnez moi si vous le pouvez.
Mais ne me reprochez pas les conséquences de votre silence et les conclusions de votre impuissance. Pour ceux qui sont forcés à endurer le froid et les violences d’état et qui n’ont plus de choix que de se battre sur place ou connaitre la douleur de l’exil dans des camps de réfugiés. Pour nos familles déplacées dans leur propre pays. Pour nos familles réfugiées dehors. Pour nos milliers de prisonniers politiques.

Nous tenons notre rassemblement samedi 30 mars 2012
de 16h00. à 18h30. à la Place de Châtelet

Comité de coordination de Paris pour le soutien de la révolution syrienne

Plus d’informations et contacts sur:

http://www.facebook.com/ManifestationSyrie
Et sur:
http://souriahouria.com/

 

29 & 30 mars 2013 Créteil : Films de femmes (Soirée Syrie – Comme si nous attrapions un cobra)

Créteil du 22 au 31 mars 2013

Le 35e Fésitval “FILMS DE FEMMES”

Vendredi 29 mars  à 19h00

19h00 : Rencontre avec la réalisatrice Hala Alabbdalla, Ghaiss Jasser et leurs invités

21h00 : Préjection de film “Comme si nous attrapions un cobra” de Hala Alabbdalla – en Compétition Documentaire

Débat animé par Ghaiss Jasser (présidente du Festival)

Samedi 30 mars à 14h30

14h30 : Préjection de film “Comme si nous attrapions un cobra” de Hala Alabbdalla – en Compétition Documentaire

 

LA MAC (Maison des arts de Créteil)

Places Salvador Allende 94000 CréteilTel 0149803898 Métro Créteil-Préfecture, ligne 8-prendre sortie : centre commercial Créteil-Soleil

 

Le 35e Fésitval “FILMS DE FEMMES”  a voulu renforcer sa plateforme internationale de rencontres, d’échanges de solidarité professionnelle, d’écoute et de valorisation à travers un programme à la fois festif et engagé.

Comme si nous attrapions un cobra

 

Image : Sabine Lancelin, Jacques Mora
Montage : Dominique Pâris
Production : L’oeil sauvage

PROJECTIONS-Vendredi 29 mars – 21h / Samedi 30 mars – 14h30

Au cours des deux années qu’a duré la réalisation du film – été 2010 à l’été 2012 – d’immenses bouleversements se sont produits au Moyen-Orient, et notamment dans les deux pays du film, l’Egypte et la Syrie. Un film comme celui-là, sur la liberté d’expression et sa répression dans ces pays, ne pouvait que s’embarquer dans le cours effréné des révolutions à l’oeuvre. En interrogeant l’expérience de différents caricaturistes égyptiens et syriens avant et pendant ces volteface historiques contre le despotisme, ce film essaie de tâter le pouls d’une liberté appelée aussi à garantir notre avenir et notre droit à l’expression, et à nous préserver des censeurs. L’écrivaine et journaliste syrienne Samar Yazbek accompagne ce film de sa réflexion et de son ressenti, depuis Damas dans les mois précédant la révolution syrienne, jusque dans l’exil en France 5 mois après son déclenchement.


During the two years of the production of the film – from the beginning of the summer of 2010 to that of 2012 – major upheavals occurred in the Middle East, especially in the two countries the film focuses on, Egypt and Syria. It was hardly surprising that a film on thefreedom of expression and its repression in these countries should be drawn into the wake of the turbulent events of the revolutions under way there. By questioning Egyptian and Syrian cartoonists about their experiences before and after these major historic movements against despotism, the film attempts to gauge the new found freedom that will also guarantee our future and our right of expression, and preserve us from censorship. The Syrian writer and journalist Samar Yazbek provides us with her insight and impressions from Damascus in the months preceding the Syrian revolution up until her exile in France five month later.

Avec le soutien de la Ligue des droits de l’Homme

Source :
http://www.filmsdefemmes.com

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s