En prévision de la farce que seront encore les prochaines élections présidentielles de juin 2013 l’Iran recommence à bloquer les réseaux VPN

En prévision de la farce que seront encore les prochaines élections présidentielles de juin 2013 l’Iran recommence à bloquer les réseaux VPN.

iran-computer

11 mars 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Press News : Les autorités Iranienne et les agents de la « Police du Net «  ou Fatay Police ont commencées à bloquer l’utilisation de réseaux privés virtuels de type VPN,  pour empêcher les gens du pays de contourner les filtres internet du gouvernement, trois mois avant que le pays  ne se prépare à une nouvelle « élection présidentielle », dont le premier tour devrait se dérouler ce mois de juin 2013.

« Au cours de ces 10  derniers jours des ports  VPN illégaux ont été bloqués dans le pays», a déclaré Ramezanali Sobhani-Fard  le chef du comité de l’information et de la technologie des communications du Parlement iranien, selon Reuters il aurait aussi déclaré sur le site d’une des agences de propagande médiatique du régime- l’agence  Mehr News: « Seuls les VPN  enregistrés juridiquement dans notre pays  peuvent désormais être utilisés« . Sous entendu ne seront accessibles que les Ports VPN  « purement Iraniens » c’est à dire ceux contrôlés par le régime et diffusé par des entreprises du Net  locales et dument approuvées et contrôlées par celui ci-Ndlr.

Depuis les dernières manifestations de colère populaires qui avaient précédées les dernières « élections présidentielles » contestées et frauduleuses du 12 juin 2009. Le gouvernement iranien soit disant « anti impérialiste » avec l’aide logistique et matérielle de grosses boites occidentales bien capitalistes et bien impérialistes comme Nokia et Siemens (pour  ne citer que les plus connues ),  filtre Internet de tout ce qu’il considère comme propos  » séditieux et offensants ou-Sic-pénalement répréhensibles ». Avec des logiciels de cryptages et des VPN chargés dans leurs ordinateurs personnels, les Internautes Iraniens pouvaient  contourner ces pare-feux  bloquant des contenus spécifiques en accédant à Internet à partir d’un autre pays. Tout en restant à peu prés « anonymes » sur les réseaux.

D’autres rapports ont également  signalés que cette dernière tentative d’arrêter les ports  VPN, ont également coupé l’accès des Iraniens à des sites comme Yahoo!, Google et Facebook.

Le groupe Iranien à but non lucratif militant pour la liberté d’expression sur Internet du  Projet Anita*1  a fait état d’une  ingérence lourde sur les réseaux  VPN et SSL dans le pays au cours du week-end dernier. Le blog du groupe disait hier: « Depuis trois jours de suite le problème et toujours en place et tous les  protocoles L2TP et PPTP sont restés fermés.  Les réseaux SSL fonctionnent, mais les autorités Iraniennes ont en quelque sorte réussi à détourner, toutes  les demandes faites sur youtube.com et facebook.com« .

Le  14 juin 2013 En Iran vont se tenir le premier tour de  ses prochaine « élections présidentielles ». L’élection précédente du 12 juin 2009, avait déclenché de vastes protestations après que les trois candidats d’opposition aient dénoncés  des votes manipulés et d’immenses  fraudes électorales.  Cela avait déclenchés de grandes manifestations de colère populaire dans les rues de Téhéran et d’autres grandes villes du pays. Qui avaient été suivie par une violente répression  militaire et policière  qui avait conduit à la mort de milliers de manifestants  et à l’assassinat en direct de la jeune martyre Neda Agha-Soltan, par un membre de la milice des volontaire Basidj’i nommé Abbas Kargar Javid.

Un assassinat  dont les images avaient été capturées par le tournage d’une caméra amateur d’un témoin et manifestant de l’opposition puis téléchargées sur YouTube  et vues des millions de fois par les utilisateurs de cette plateforme. Malgré les allégations et des allusions « d’images truquée » qui avaient été faites le régime fasciste de Khamenei et d’Ahmadinejad.

Les manifestants du 12 juin 2009 avaient également utilisé des sites sociaux comme Facebook pour communiquer et  Twitter avait même retardé ses mises à niveaux programmées,  de sorte que son service de micro-blogging  ne puisse pas être retardé et ralenti durant les journées de manifestations et de protestations qui avaient été les plus cruciales à la même époque.

Il semblerait que cette fois ci le gouvernement  totalitaire et fasciste du « guide supréme » Khamenei tente de s’assurer que l’Internet ne puisse pas être utilisé,  de la même manière qu’il avait servi  lors de la farce électorale que furent les précédentes « élections présidentielles » du 12 juin 2009.

Voir aussi sur:
http://www.iranpressnews.com/english/source/144308.html
Et sur:
http://www.theregister.co.uk/2013/03/11/iran_blocks_vpns_facebook_youtube_down/
Sur Twitter en Iran et son rôle dans le printemps de Téhéran.
http://www.theregister.co.uk/2009/06/16/iran_twitter/
Notes:
-*1 voir sur: Heavy interference with Vpn an SSL in Iran update-1
http://ainita.net/2013/03/10/heavy-interference-with-vpn-and-ssl-in-iran-update-1/
Notes Ironique Soliranparis: Nous constatons une fois de plus que cette énième  tentative de blocage et de filtrage du Net Iranien, n’a semble-t’il pas choqué ni fait monté au créneau  nos Vrp’s  Bacharistes et Ahmadinejadolâtres habituels et autre chancre mous et bubons de la soit  » la défense de la liberté d’expression » des Pack pro dictatures si bien représentés par de prétendus « intellectuels de gauche altermondialistes et anti impérialiste » comme Michel Collon, Jean Bricmont et leurs petits camarades d’ultra droite nationaliste et complotiste du site de l’agence de désinformation du « Cercle des Volontaires ». Mais il est vrai que dans cette « mouvance » on s’intéresse plus semble-t’ il  à la  » la défense de la liberté d’expression » de fascistes et  de négationnistes comme ceux du trio Soral,Dieudonné ,Faurisson qu’a celle des militants ouvriers emprisonnés en Iran où en Syrie et qu’au  droit à la liberté d’expression des peuples opprimés des pays du printemps Arabes.

internetiran-2

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s