Kaveh Taheri un blogueur et opposant de Chiraz est toujours en détention depuis cinq mois alors qu’il n’est pas encore passé en procès

Kaveh Taheri un blogueur et opposant de Chiraz est toujours en détention depuis cinq mois alors qu’il n’est pas encore passé en procès .

kave.taheri2

Kaveh  Taheri

4 et 5 mars 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme  Hrana News : Le blogueur et opposant  Kaveh  Taheri qui avait été arrêté le 23 septembre 2012, est toujours dans une situation d’incertitude, après avoir passé presque plus cinq mois en détention préventive dans la prison Adel Abad de la ville de Chiraz.

Selon un rapport publié par les militant-es et activiste du site Human Rights News Agency ou  Hrana, Le blogueur et opposant de Shiraz Kaveh Taheri  qui avait été arrêté sur son lieu de travail  par des agents de la police politique de la Vevak le 23 Septembre 2012 dernier,  a été transféré au centre de détention n ° 100 de la prison Adel Abad de Chiraz, après avoir passé 52 jours de garde à vue dans un centre de détention secret de cette même police politique.

La mère de Kaveh Taheri qui devait lui rendre visite ce 2 mars 13, a déclaré que cette visite lui avait été refusée par les autorités pénitentiaires de Chiraz. Alors que ce prisonnier politique est toujours en détention sans jugement et sans que lui on est spécifié les motifs et les accusations. Qui ont conduit à son arrestation et cette détention arbitraire.

Le 23 Septembre 2013 dernier des agents de la sinistre police politique de la Vevak, étaient descendus faire une perquisition musclée au domicile de Kaveh Taheri , puis avaient confisqué tous ses biens,  tels que ses notes personnelles et le disque dur de son ordinateur portable.

L’un des proches et ami de  Kaveh Taheri qui avait pu avoir récemment des nouvelles de lui a déclaré à un  journaliste du site Hrana: « Il est dans un meilleur état ​​de santé mentale  qu’avant  ses premières séances d’interrogatoire, il publiera prochainement une lettre disant comment il a été traité par ses interrogateurs, une fois que le verdict de son procès sera émis ».

En général en Iran les motifs d’accusations et les charges judiciaires, émises contre des Blogueurs opposants accusés de:   » propagande contre le système de la république islamique d’Iran et d’avoir agi contre la sécurité nationale » , doivent êtres en principe spécifiées dans leur dossiers judiciaires  avec les motifs précis des accusations qui ont conduit à leur arrestation et leur détention . Cette détention sans jugement de  Kaveh Taheri est donc une affaire de plus de détention arbitraire en Iran.

Voir aussi sur:
http://www.en-hrana.org/index.php?option=com_content&view=article&id=860:1&catid=18:freedom-of-expression&Itemid=2

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s