Ispahan La colère face à des pénuries d’eau a conduit à des affrontements avec les forces répressives

Ispahan La colère face à des pénuries d’eau a conduit à des affrontements avec les forces répressives.

isfahan-riots2

27 et 1er mars 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Radio Zamaneh Deux mois après le début des premières manifestations qui ont éclatées dans la province d’Ispahan, contre les transferts d’eau par pipelines vers la province de Yazd, des agriculteurs et manifestants, se sont violemment affrontés et les forces répressives des SSF et plusieurs bus ont été incendiés.

Le site d’opposition Kaleme a rapporté que ce jeudi 28 février 2013, Des affrontements s’étaient produits quand un groupe de fonctionnaires d’état qui étaient arrivés pour effectuer des réparations sur ces conduites d’eau, ont rencontré une vive résistance des agriculteurs et de la population locale très remontés contre les autorités Iraniennes.

Plusieurs vidéos montrant l’incendie de bus à Ispahan, ont été postées sur plusieurs plateformes  YouTube. Elles montrent que les forces répressives  de sécurité des SSF, auraient utilisé des gaz lacrymogènes. Et ont tirés coups de feu et des balles en caoutchouc pour disperser la foule en colère.

Les agriculteurs d’Ispahan se sont opposés aux transferts d’eau par pipelines vers la province de Yazd, à la lumière des pénuries d’eau qu’ils subissent eux-mêmes dans leur propre province. Suite à ces protestations, certains pipelines ont été endommagés et détruits par ces agriculteurs en colère.

Un représentant de la province d’Ispahan a expliqué que les agriculteurs, étaient en colère à propos de leur manque d’eau qui a conduit à ce que plusieurs pipelines d’eau soient endommagés. Il a ajouté ensuite : « que de telles actions et de telles violences ne pouvaient pas être tolérées ».

Hamidreza Fouladgar a déclaré: «Les agriculteurs s’étaient réunis récemment et ils ont fait valoir que leurs accès à l’eau devaient leur être fourni pour leurs activités agricoles. Et qu’ils devraient être remboursé pour les dommages qu’ils subissent en raison de cette pénurie d’eau qui frappe cette province du pays».

Le Parlement Iranien ou MajlisNdlr. Doit prochainement se réunir d’urgence avec les ministres du ministère des renseignement, de l’agriculture et de l’intérieur afin de discuter de ces problèmes de gestions des graves pénuries d’eau  qui frappent les provinces d’Ispahan, de Yazd , de Chahar Mahal et de Bakhtiyari.

Environ 300.000 personnes auraient déjà perdu leurs emplois, en raison de cette pénurie d’eau récurrente dans la province d’Ispahan.

Il y aurait aussi eu un nombre conséquent d’arrestations et de blessés au cours de ces affrontements, affaire à suivre donc.

Voir aussi sur :
http://radiozamaneh.com/english/content/anger-over-water-shortages-leads-violence

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s