Plus de 500 exécutions on eu lieu dans la prison de Vakilabad en Iran depuis octobre 2012

Plus de 500 exécutions on eu lieu dans la prison de Vakilabad en Iran depuis octobre 2012.

executions-iran-stop2

24 et 25 février 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site  Iran Human Rights : Le 3 Février 2013 dernier les militant-es et activistes  Iran Human Rights ou IHR,  avaient déjà signalés aux organisations internationales de défenses des droits de l’homme que des exécutions secrètes et massives, avaient repris dans la prison de Vakilabad située prés de la ville de Mashhad-Ndlr.  Après plusieurs mois d’arrêts en raison des réactions internationales.  Ces exécutions de masse avaient commencées en Octobre 2012 et ont eu lieu chaque semaine tous les mercredis et les dimanches. A certaines occasions des observateurs locaux avaient pu comptabiliser au moins trois exécutions hebdomadaires par pendaisons. A chaque fois au moins dix prisonniers étaient pendus en l’espace d’une semaine, à deux reprises entre les mois de Novembre et Décembre 2012 dernier  respectivement entre 35 et 50 prisonniers y ont été exécutés. Ces exécutions ont généralement lieu dans le secret le plus total. Et les lignes téléphoniques de la prison de Vakilabad sont coupées pendant plusieurs heures avant que les exécutions ne soient pratiquées – Ni les prisonniers ni leurs familles ni leurs avocats (s’ils en ont toutefois un,  ou l’argent pour pouvoir avoir le droit d’en avoir un) ne sont pas informés de ces exécutions à l’avance.

Des dizaines d’exécutions massives de prisonniers, parmi lesquelles celle possible d’un mineur qui aurait eu lieu entre le 10 et 13 février 2013:

Des rapports fiables parvenus  depuis  la prison de Vakilabad indiquent que ces exécutions de masse sont toujours en cours actuellement. Les militant-es et activistes d’Iran Human Rights et du RSI ont maintenant reçus plus de détails sur ces exécutions de masse qui ont eu lieu le Dimanche 10 février 2013 et le Mercredi  13 février 2013. Selon ces derniers rapports, au moins dix prisonniers ont été exécutés pour  cette seule journée du 10 février, tandis que le nombre de prisonniers exécutés  pour la journée du  Mercredi 13 février avait été beaucoup plus élevé. La plupart des personnes exécutées avaient été reconnus coupables d’accusations liées à la drogue. Cependant il est à noter que l’exécution possible d’un « délinquant » mineur  a peut être eu lieu le 13 Février 2013: Ce jeune garçon qui venait  à peine d’avoir dix-huit ans avait été reconnu coupable d’assassinat par les juges du régime. Selon les sources d’Iran Human Rights, ce garçon aurait été sous l’emprise d’une  psychose induite par des narcotiques le jour où il avait commis l’infraction supposée.

De nombreux citoyens Afghans parmi les personnes exécutées:

Iran Human Rights et le RSI ont également reçus des rapports sur un nombre significatif de prisonniers Afghans qui se trouvaient êtres parmi les personnes exécutées dans la prison Vakilabad au cours des derniers mois. Les corps de ces prisonniers exécutés afghans, qui n’ont pas été-ou jamais été transférés auprès de leurs familles en Afghanistan, sont enterrés dans une section du cimetière de Mashhad  nommée Behesht-e-Reza,  quand aux corps d’autres prisonniers exécutés secrètement ils sont enterrés dans d’autres section secrètes du cimetière de Vakilabad. Cette partie du cimetière est constamment surveillée par des caméras et par les agents des forces répressives de la sécurité Iranienne. Un rapport récent publié par le site de la BBC Persian  confirme les faits publiés par les rapports du site Iran Human Rights et du RSI sur ces exécutions de citoyens Afghans dans la prison de Vakilabad. Le 23 février 2013 dernier, la  BBC Persian avait rapporté que les corps de cinq prisonniers afghans qui  avaient été exécutés en Iran avaient été enterrés dans un quartier de la ville de Kalafgan située dans  la province de Takhar en Afghanistan. Citant les familles de ces personnes exécutées, le rapport indiquait que près de 80 personnes de ce district avaient été exécutées au cours des six derniers mois en Iran. Ce même rapport indiquait également que 50 de ces corps avaient été transférés plus ou moins « officiellement » en Afghanistan tandis que d’autres corps étaient restés sur place, gardés par des agents du ministère des renseignements dans des chambres froides de morgues situées en en Iran.

L’Organisation des Nations Unies doit intervenir contre ces exécutions de masse:

Sur la base de ces nouvelles informations sur les exécutions massives pratiquée dans cette prison de Vakilabad, les militant-es et  activistes d’Iran Human Rights et du RSI, ont envoyé un appel urgent aux Nations Unies (ONU) lui demandant d’envoyer une commission d’enquête Internationale en Iran. Le Porte-parole du RSI  Monsieur Mahmood Amiry-Moghaddam a déclaré: « Ce qui se passe dans cette prison de Vakilabad est simplement un massacre. Ce sont des exécutions massives, arbitraires et totalement illégales qui doivent être arrêtées […] Nous demandons instamment à l’ONU d’envoyer une commission d’enquête Internationale immédiatement en Iran. Et  nous demandons à la communauté internationale de réagir vivement. Des centaines voire des milliers de prisonniers peuvent être exécutés dans les prochains mois dans cette seule prison du pays, ces massacres doivent cesser ». Monsieur Mahmood Amiry-Moghaddam  a également exhorté le gouvernement  de l’Afghanistan à réagir et a assurer de plus près le suivi de la situation de ses milliers de citoyens emprisonnés en Iran, en disant: « les citoyens Afghans sont parmi les populations les plus fragilisées et les plus pauvres de la société Iranienne. Beaucoup de ceux parmi les Afghans qui sont emprisonnés dans notre pays, n’ont même pas accès à des avocats et leurs exécutions sont des violations manifestes contre les conventions internationales des droits des prisonniers. Malheureusement, le gouvernement Afghan ne semble pas accorder beaucoup d’attention à ses concitoyens emprisonnés en Iran ».

Des prisons « trop remplies » voila la motivation réelle des autorités Iraniennes de ces exécutions de masse. Des exécutions qui évoquent maintenant  à beaucoup de gens de la diaspora des réfugié-es politiques Iranien-nes vivant à l’étranger. Les dizaines de milliers d’exécutions de prisonniers politiques  qui eurent lieu en dans le pays au cours des années 1980. Et pendant  la guerre fratricide Iran-Irak.

Selon des informations non confirmées, il pourrait y avoir jusqu’à 3.000 prisonniers condamnés à mort  dans centre de détention de Vakilabad et qui sont en danger d’exécutions imminentes dans les prochains mois à venir. Les militant-es et activistes d’Iran Human Rights et du RSI croient également savoir que d’autres  exécutions secrètes et clandestines ont également eu  lieu dans d’autres prisons Iraniennes. Et il faut savoir qu’une petite partie d’entre elles seulement sont confirmées par les agences de presse  et les médias audiovisuels proches du régime.

Dans son rapport annuel de 2011, les militant-es et activistes d’Iran Human Rights et du RSI avaient déjà rapportés et confirmés que d’autres exécutions secrètes, avaient eu lieu dans quinze autres centres de détentions pénitentiaires Iraniens. Pour beaucoup d’observateurs l’une des raisons pour lesquelles ces exécutions de masse secrètes se multiplient dans la prison de Vakilabad et dans d’autres prisons iraniennes, c’est que cyniquement pour le régime dictatorial et fasciste de Khamenei  et d’Ahmadinejad « les prisons sont trop remplies » et qu’elles sont en passe d’exploser , de se mutiner ou de se soulever.

Selon des rapports officiels iraniens les prisons sont surpeuplées et il y a 600.000 prisonniers dans les prisons iraniennes. Les sources d’Iran Human Rights et du RSI estiment qu’il y a 20.000 prisonniers dans cette seule prison de Vakilabad, alors que celle ci ne dispose que d’une capacité d’accueil de 4.000 détenus. Selon des témoins, dans certains quartiers les prisonniers doivent dormir sur les marches et dans les couloirs. La situation est similaire dans plusieurs autres grande  prisons iraniennes, et il semble que ces exécutions de masse de condamnés à mort, soit  l’une des solutions les plus cynique que les autorités Iraniennes aient pu trouver pour  chercher à « résoudre les problèmes liés  la surpopulation carcérale » dans le pays.

Plusieurs autre groupes de défense des droits de l’homme Internationaux, avaient eux aussi déjà publiés d’autres rapports sur ces exécutions secrètes de la prison Vakilabad qui avaient eu lieu en 2010. Selon les estimations  au moins 500 prisonniers y avaient déjà été exécutés au cours de ces deux  seules années 2010-2011. Et seulement  100 noms de ces prisonniers qui y avaient été exécutés avaient pu être publiés en 2011*1. Ces exécutions avaient été brièvement interrompues en 2011 en raison de l’attention internationale des ONG et de militant-es contre la peine de mort. Cependant il apparait qu’en ces débuts de l’année 2013 les exécutions clandestines de masse ont reprises dans la prison de Vakilabad. Et que  selon les estimations prudentes d’Iran Human Rights et du RSI qu’environ 500 prisonniers aient été exécutés dans cette prison depuis le mois d’Octobre 2012.

Voir aussi sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2729
Iran Human Rights (IHR) reported that secret executions in Vakilabad prison had resumed
http://iranhr.net/spip.php?article2707
Multiple Reports of Secret Group Executions in Vakilabad Prison : Rapport de l’année 2010 publié sur le site International Campaign For Human Right in Iran
http://www.iranhumanrights.org/2010/10/executions-vakilabad/
Notes:
-*1Voir les listes de ces prisonniers exécutés en 2010-2011 publiés sur le site:
http://arshama3.wordpress.com/2012/01/05/vakilabad-prison-names-of-100-executed/
http://arshama3.files.wordpress.com/2012/01/vakilabad-table2_page_1-1024×931.jpg
http://arshama3.files.wordpress.com/2012/01/ichri_executions_100_table1.jpg
Et sur:
http://missionfreeiran.org/2010/11/11/reading-the-islamic-republic/

vakilabad-table2_page_2Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s