Manifestation réprimée de Derviches Gonabadi devant la prison d’Evin à Téhéran

Manifestation réprimée de Derviches Gonabadi devant la prison d’Evin à Téhéran.

evin-kuchek2

21 et 23 février 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Radio Zamaneh : Quelque milliers de Derviches Gonabadi se sont rassemblés avec le soutien de leurs avocats devant la prison d’Evin à Téhéran  ce 21 février 2013, pour protester contre les emprisonnements de beaucoup des leurs dans la terrible section 209 de cette prison. Qui est l’aile réservée a certain prisonniers  politiques jugés « trop remuants » par le régime et qui est gérée en toute illégalité par des agents du ministère des renseignements et des « gardiens de la révolution » de l’IRGC ou GRI.

Des rapports et articles publiés sur le site Majzooban-e Noor, nous ont appris que certains des manifestants Derviches avaient été brièvement arrêtés par les forces répressives anti-émeute des SSF. Et que certains d’entre eux avaient été maltraités après leurs arrestations.*1

Les Derviches Gonabadi avaient annoncé qu’ils avaient l’intention d’organiser une grande manifestation de protestations, en soutien à de nombreux autres Derviches emprisonnés, dont certains ont été placés récemment à  l’isolement pendant plus de 35 jours. Ces dernières années, les Derviches Gonabadi avaient déjà  protesté à plusieurs reprises devant le Parlement iranien du Majlis, contre la destruction de leurs lieux de prière qui eurent  lieu le 21 Février 2008 à Qom, Ispahan et Boroujerd. D’ailleurs depuis ce jour la il appellent le 21 février la journée des Derviches opprimés.

Les Derviches Gonabadi protestaient également contre les récentes arrestations de certains de leurs avocats, tout en signalant et en rappelant à l’opinion publique Iranienne que beaucoup des leurs qui se sont lancés depuis la semaine derniére, dans des actions de grèves de la faim se trouvent actuellement en très mauvaise santé*2. Ils appellent également à de nouveaux procès équitables et que les accusations contre les leurs soient révisées, ajoutant  dans un communiqué: « nous sommes prés à rejoindre  les nôtres en prison plutôt que de rester les bras croisés. Et d’être des témoins passifs devant  l’oppression à laquelle sont soumis nos frères et leurs défenseurs ».

Finalement au vu de la pression et du nombre des manifestants qui allaient en s’accroissant, les autorités pénitentiaires de la prison d’Evin et les forces répressives des SSF de Téhéran, accordèrent un droit de visite aux familles des Derviches prisonniers. Et les avocats détenus des Derviches Gonabadi ont finalement eux aussi  été autorisés recevoir des visites de leurs famille après 37 jours  passés en détention au secret.  Environ 60 de ces détenus Derviches  avaient étés arrêtés avec leurs avocats, les 3 et 4 septembre  2011 dernier dans les villes de Kavar, Chiraz et Téhéran.

Les persécutions de la « république islamique d’Iran » contre ces  Derviches Soufis,  ont été maintes fois  condamnées , par des groupes de défense des droits de l’homme internationaux, qui ont rappelé aux  autorités Iranienne,  à respecter les droits de toutes les minorités religieuses et régionales du pays.

Bien que considérés comme des musulmans pratiquant l’Islam, les Soufis et  Derviches Gonabadi  ne sont pas tolérés par le régime iranien qui tente d’instaurer contre eux un apartheid religieux . Parce qu’ils rejettent et trouvent majoritairement contraire à l’Islam,  la notion même du concept politique du  Velayat-e faqih symbolisé par le « Guide Supréme »  Ali Khameney.  En réponse leurs lieux de rassemblement sont constamment détruits ou profanés  comme on a pu l’observer à maintes reprises dans les villes de Qom, Ispahan, et Borujerd, où les tensions sont grandissantes entre eux et le pouvoir central de Téhéran.

Pour le régime iranien qui considère l’Islam comme une doctrine politique, ces Soufis et Derviches Gonabadi  représentent une menace car leur vision de l’Islam n’est que d’ordre spirituelle. Selon une estimation donnée en 2009, les Soufis et Derviches Gonabadi  seraient plusieurs millions répartis dans tous l’Iran.

Voir aussi sur:
http://radiozamaneh.com/english/content/iranian-security-forces-disrupt-dervish-protest
Et sur:
http://www.majzooban.org/en/
-*1 voir sur
http://www.majzooban.org/en/component/content/article/13-slideshow/3804-gonabadi-dervishes-arrested-in-front-of-evin-prison.html
-*2 voir sur:
http://www.majzooban.org/en/component/content/article/13-slideshow/3817-the-life-of-gonabadi-dervishes-is-at-risk-on-the-thirty-ninth-day-of-hunger-strike.html

gonabadi-dervishes2

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s