Un nouveau prisonnier politique Kurde Iranien retenu par les agents de la Vevak depuis plus de deux semaines

Un nouveau prisonnier politique Kurde Iranien retenu par les agents de la Vevak depuis plus de deux semaines.

bazdasht-1

11 et 13 février 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News:  Cela fait deux semaines depuis qu’un jeune militant Kurde Iranien a été convoqué et arrêté par les agents de la sinistre police politique de la Vevak ou Vezārat-e Ettelā’at va Amniat-e KeshvarNdlr  de la ville de Khoy . Hors depuis lors sa famille est toujours sans nouvelle de lui. Et ne sait toujours rien non plus sur le sort qui lui est réservé.

Selon un rapport publié par les militant-es et activistes du site Human Rights News Agency ou Hrana. Un jeune militant Kurde Iranien dont le nom est Fayçal Doudkanlou  le fils de Hassan  Doudkanlou  et qui est originaire du village de Dash Agh appartenant à la municipalité de la ville Khoy, a été arrêté il y a plus de deux semaines de cela par les agents de la Vevak et depuis ce temps la  il n’a pas pu contacter sa famille – ce qui est pourtant un droit reconnu aux prisonniers par les règlements intérieurs pénitentiaires et la constitution même de la « république islamique d’Iran » Ndlr.

Comme seules réponses à leurs nombreux appels aux bureaux locaux de la Vevak. Sa famille et ses proches n’ont pu obtenir que de vagues allégations des autorités, leur disant que Faycal « ne pouvait pas pour le moment sortir des salles d’interrogatoires ». Sa famille reste donc très inquiète sur son état de santé et ce qui pourrait lui arriver dans les jours et les semaines à venir.

Selon le même rapport, des agents des forces répressives de  sécurité Iraniennes,  ont affirmé que Fayçal Doudkanlou  était accusé  par le régime des charges: « d’atteintes a la sécurité du pays »

Hassan Doudkanlou  le père de Fayçal Doudkanlou avait déjà été arrêté , condamné à mort par le régime fasciste de Téhéran,  puis  exécuté avec d’autres prisonnier politiques Iraniens,  il y a quelques années de cela sous les  charges « coopération avec les partis Kurdes subversifs et Illégaux ».

Voir aussi sur:
http://www.en-hrana.org/index.php?option=com_content&view=article&id=850:1&catid=14:ethnic-minorities&Itemid=9

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s